Qui a l’audace

de se prendre pour le Prof Bof ?

 

 

 

 

A propos de l'anonymat.

 

1) Bof aime le nom de Prof Bof qui explicite bien sa devise “Être sérieux sans se prendre trop au sérieux” C’est un  programme fort mal vu dans la corporation des penseurs patentés.  Son nom d’origine qu’il n’a pas eu la liberté de choisir est insignifiant, du moins ne dit rien d’intelligent à propos de l’oeuvre poursuivie. S’appeler Larue  ou Lajoie quand on est une péripatéticienne peut amuser et solliciter avantageusement la clientèle, s’appeler  Tranchemontagne  ou Cassecouilles par contre peut l'intimider et la refroidir. 

 

Trouvé dans un blog….

 

miniTAX

 

11-Sep-06, 15:34

Dites, à propos de prof, il y a une question qui me turlupine, qui est Profbof ? Avez-vous une idée ?
Ce gars là, c'est une crème de pédagogie sur pleines de questions essentielles et je me demande s'il est connu ?

Son site: profbof.com

2) Il apprécie la liberté de ne pas se sentir obligé de défendre son standing  et d’impressionner ses pairs, copains, collègues, amis journalistes  par un étalage d'érudition  et en  cultivant l’obscurité savante de rigueur dans le discours, condition essentielle pour faire l’objet de recherche savante dans les mémoires d’étudiants.

 

 Il a souffert dans une œuvre précédente  de s’interdire un sourire, un franc éclat de rire (de lui ou des autres***),  un dessin humoristique ou tragique. De plus il a horreur de l’argument d’autorité, il évite, à moins que ce ne soit des pages d’histoires,  de citer  des noms propres pour appuyer sa pensée… qu’il espère bien qu'elle sera prise pour sa valeur intrinsèque, sa propre luminosité (C’est bien dit ça, Bof)   et non parce qu'elle a été prononcée par une autorité aussi légitime que celle du  Prof Bof. Ce dernier a peu inventé, surtout en matière de vérité, il s’en défend même, mais il a beaucoup assimilé et fait sien ce qui lui paraissait juste et vrai.  L’émaillage effréné de citations ou l’appel  à une armée d’autorités pour avancer une idée ou un pion philosophique lui a toujours paru comme un crainte pathologique de sortir philosophiquement des jupes de sa maman, une généalogie auto reproductive de la philosophie,  ou un truc pour dire en dix chapitres ce que l’on pourrait dire en un chapitre.

 

3) D’un naturel timide, il apprécie la liberté de s’affranchir des canons de la rectitude politique qui sont de mise dans la corporation sans être mis au pilori  sur la place publique et de ne pas être tenu à être  « tendances »  pour ceux pour qui cela  tient lieu de critère de vérité et de passeport à l’existence philosophique. ** Il déteste les étiquettes  qui sont des substituts

« La société française, et particulièrement la société  parisienne,  est gloutonne. Tous les cinq ans ou à peu près, on doit mettre quelque chose de nouveau dans sa bouche.  Ainsi, il y a cinq ans, c’était le structuralisme, et maintenant c’est autre chose. Je n’ose pratiquement plus me servir du mot structuralisme depuis qu’il a été si déformé.  Je ne suis certainement pas le père du structuralisme. »

Claude-Levi Strauss. cité dans  NYT.11 nov,09

 

à la réflexion, il refuse les « grandes marques »  où on choisirait « sa vérité » comme on choisit, par fidélité, son pot de beurre d’arachides. Un spécialiste des communications parlerait  plus simplement de « branding »  des idées.  Il a assez  à se rappeler comment  placer couteau et fourchette quand il met le couvert pour ne pas s’occuper à ranger ses  idées à gauche ou à droite…coté couteau, coté fourchette.   Il est déjà assez intimidé par son tailleur quand celui-ci, ajustant son pantalon, lui demande s’il porte à gauche ou à droite.

 

 

4) Gus, ton prof a une peur bleue des fatwa et des paparazzi, surtout depuis ce qui est arrivé à Diana. Son épouse et ses amis apprécient beaucoup  l’anonymat qui les protège depuis qu’il a fait l’objet d’enquêtes et de menaces de mort qui l’ont terrorisé, le « pôvre de lui », en plus d’infester son ordinateur qu’il a du remplacer.

 

Bof apprécie particulièrement d’être avisé d’une « fatwa » dans son courrier par  e-mail plutôt qu'à son adresse civique. Gus, il est vrai que Bof accepterait bien, à la place d’ « armoires à glace », une demi douzaine de jeunes filles comme gardes du corps.

 

 **  « Cette philosophie universitaire qui chargée de cent intérêts et de mille ménagements divers s’avance en louvoyant sans jamais perdre de vue la crainte du Seigneur, les volontés du Ministère, les exigences de l’Éditeur, la faveur des étudiants, la bonne amitié des collègues. »  Schopenhauer. Le monde comme volonté… préface.

 

*** Un rire rabelaisien ou à la Nietzsche ou  à la San Antonio. Par exemple,  quand il lit d’un auteur à la mode autrefois : « L’écrivain est quelqu’un qui joue avec le corps de sa mère ».

 Rire surtout de la foule des badauds  dans les estrades  universitaires qui en sont tout  étonnés et éberlués : « Comment a-t-il pu trouver tout seul une si grande vérité ? »

 

 

 

 

 

Gus, Bof est en train de s’amuser … avec le corps de sa moman, évidemment.

 

 

 

SEPT 2006.

Gus, ton prof  reçoit assez souvent des lettres d'appréciation. Plusieurs, en particulier des femmes, aiment bien ta tête et ton personnage.

 Voici quelques messages récents où  la modestie de ton prof en prend plein la gueule. Ceci est entre nous. Je ne donne que les initiales car je n’ai pas contacté ces gens pour demander une autorisation….

 

Entre nous…

Bonjour Prof-Bof

 Je suis en train de parcourir votre site, et je suis époustouflé de la qualité, diversité, pertinence des moyens pédagogiques, et j'en passe. Alors avant même de terminer je vous témoigne mon admiration pour ce travail absolument remarquable. Je suis moi même professeur de philo de niveau collégial à la retraite, et j'ai eu un site web, Je peux donc mesurer la quantité de travail que vous avez investi dans ce site. Et le résultat est phénoménal. rp

 un admirateur 

 

Bof a bien aimé cette expérience ….

 

Bravo pour ce beau travail !

Nous sommes un groupe d'amis qui avons fait vivre Prof-bof et Ti-Gus lors d'une soirée que nous avons consacrée à la Grèce Antique et à sa philosophie.

Nous y présentions aussi le mythe de la caverne.

Nous avons découvert votre site que nous apprécions beaucoup.

Bravo pour ce travail immense où l'humour n'est pas absent.

Nous ne sommes que d'humbles amateurs de philosophie qu'une telle présentation réjouit.

Nous ne savions pas vous remercier autrement qu'en vous transmettant ce courriel.

 

Bien cordialement, avec nos remerciements et nos encouragements. CP

 

 

 

Bonjour Maître Bof,

 

Bravo et sincères félicitations pour ce nouveau site. Originalité, comme d’habitude et d’une actualité remarquable. En plein dans le mille. Certains diraient « Ya du stok » !!! Comment faites-vous pour produire autant, en quantité et en qualité ? Ce qui m’amène à une question sans réponses –so far - , Qui se cache derrière le PROF BOF ?

 

En attendant, je lis, le relis, je réfléchis, je médite, grâce à votre travail si nécessaire dans notre monde de violence, de destruction, de souffrances et de mort.

 

MERCI, je vous en prie, continuez…GM

 

 

bonjour,

Je viens de découvrir par hasard votre site GENIAL. Je suis titulaire d'un BTS, j'ai 32 ans et des tonnes de lacunes en culture générale. J'essaye de remédier au problème mais le trou. Ah si j'avais eu un prof comme vous (j'aurais pu m'inscrire à " Who wants to be a millionaire ?" et atteindre le palier de 72 000 €. Merci est si grand.... vous m'offrez la chance grâce à ce site de combler une partie de mon ignorance et ce de façon ludique

 

 

Pendant 2 heures je me suis appelée Gus

grand merci pour ce site qui ressemble au bouquin que je rêve de trouver en librairie. VS.

 Et ambiguë…

Bonjour
Vous rejoindre pour former une fameuse troupe de philosophes hilarants soit
mais ensuite ?
Je ne sais que m'esclaffer devant l'imagination sans brides ni freins qui
semble vous personnaliser.
Mon pauvre cerveau de moineau n'est guère capable de beaucoup plus.

Si cela vous suffit ...

Thérèse philosophe malgré elle

 

« … Avec tous les messages que vous devez recevoir ou bien vous y pensez vos nuits en plus des heures ouvrables ou bien vous venez d’une autre planète mais comme je ressens une unité de pensée à travers plusieurs centaines de pages, il me semble impossible que vous soyez plusieurs…Et le langage des autres galaxies nous étant encore inconnu, je reste encore avec mon point d’interrogation sur la tète.. N’ayez crainte, il ne m’empêchera pas de dormir.

 

Ah, si tout les profs de France et de Navarre pratiquaient votre humour et votre pédagogie, ils n’auraient pas besoin d’etre tutellés  et tous leurs éleves deviendraient  des Einstein, Victor Hugo ou autres célébrités historiques. ..Mais la vie serait-elle encore possible ?

 

Bonne journée à mon prof préféré.

XXX

 

 

Etc.etc. 

 

 Pour nous rejoindre

 

Ceci est la dernière adresse e-mail valable depuis janvier 2012

Il existe maintenant plus de 850 pages au nom de Bof… Malheureusement Bof n’a pu changer toutes les adresses qui figuraient sur ces pages. Avec le temps ca viendra…

 

 

 

RETOUR À L’ACCUEIL

 

Présentation plus analytique de certains sites.