Le grand art de frapper sa femme.

Quand, comment et quoi viser ?

 

AU CAS OU VOUS MANQUERIEZ DE SERMON

 POUr savoir comment  ORGANISER VOS VIES…

 

extraits d´un interview du prédicateur égyptien Saad Arafat,

diffusé sur Al-Nas le 4 février 2010. (memri)

 

 

 

   Une précision au départ :

 

"Allah a honoré les épouses en instituant le châtiment des coups … »

 

 

Comparaison :

 une histoire de virilité. : OÙ est le bon homme, le vrai de vrai ?

 

 

Présentateur : Croyiez-vous que de nos jours, les Européennes rêvent d´un mari qui soit comme un protecteur pour elles?

 

« J´aimerais pouvoir fournir des statistiques aux téléspectateurs. 90% des femmes britanniques ne veulent pas épouser un homme faible qui reste assis et se met à pleurer quand il a un problème. Elles disent : Non, un tel homme nous fait l´effet d´une femme. Nous voulons un homme viril. »

 

On reproche à l’Islam de permettre de battre sa femme.

 

« On reproche à l´islam d´autoriser de battre sa femme, ce qui est une accusation grave. Examinons cette affaire point par point.

Allah a honoré les épouses en instituant le châtiment des coups.

 

Le prophète Mahomet a dit : "Ne la frappez pas au visage, et ne la rendez pas laide."

 

 

 

Il faut respecter l’étiquette. L’art d’être un bon époux. La retenue d’usage.

 

« Voyez comme elle est honorée : si le mari bat sa femme, il ne doit pas la frapper au visage. Et quand il la bat, il ne doit pas l´insulter. C´est incroyable ! Il la bat afin de la discipliner. »

 

 En outre, il ne faut pas lui administrer plus de dix coups, et il ne doit pas lui briser les os, l´insulter, lui casser les dents ou lui donner un coup de poing dans l´œil. Il y a une étiquette des coups. S´il la bat pour la discipliner, il ne doit pas lever haut la main. Les coups doivent partir du niveau du buste. Toutes ces choses honorent la femme. »

 

 

Si les remontrances ne suffisent pas…

 

«Il doit refuser de partager son lit avec elle. Si elle ne se repent [toujours] pas, il doit la frapper, mais il y a des règles à respecter : il est interdit de la frapper au visage ou de la rendre laide. Et en la battant, vous ne devez pas la maudire : l´islam l´interdit. »…

 

« Le fait que l´islam honore la femme se révèle aussi par le fait que le châtiment des coups n´est permis que dans un cas : quand elle refuse de coucher avec son mari. »

 

Compréhensible ? …

         

«  Oui, car où le mari peut-il alors aller ? Il la veut, mais elle refuse. Il doit commencer par des remontrances et des menaces. »

 

Pour un ensemble de textes du coran, des hadiths et de la tradition

VOIR : lES FEMMES ET LE CORAN.