Profbof.com

(thèmes ou chapîtres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

 

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

 

SILENCE PUDIQUE SUR UN VÉRITABLE CLIMATEGATE (25 nov. 09)

 

 

 

 

Capsules les plus consultées  

en déc. 09

 

Filter bestbof - Exclude Filter xml: 245 different pages-url
Total: 893 different pages-url

Consultation des pages

 en déc. 09

(PAGES  les plus CONSULTÉES) 

 

 

 

Visites en 2009

 

 

 

Month

Number of visits

Pages

Jan 2009

11727

22907

Feb 2009

10259

19767

Mar 2009

10489

17885

Apr 2009

7623

14144

May 2009

7187

13479

Jun 2009

6298

11576

Jul 2009

5031

9784

Aug 2009

5424

10340

Sep 2009

8352

14429

Oct 2009

10440

18965

Nov 2009

11138

19695

Dec 2009

9695

22070

Total

103663

195041

 

 

Total : 2005-2009

Visites : 755 086

Pages consultées :

1 514 714

 

 

 

 

sites

 

A propos de

l’être humain

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

(12 traits SPÉCIFIQUES)

 

 EVOLUTION

(hasard et finalité)

 

LIBERTÉ

( ILLUSION ou réalité?)

 

CRÉATIVITÉ    

 (nature et pRATIQUE)   

 

SEXUALITÉ (SPÉCIFICITÉ HUMAINE ET PRATIQUE)

 

AGRESSIVITÉ (SOURCES ET CONTRÔLE)

 

TRAVAIL (Nature, ÉVOLUTION  historique)

 

TOLÉRANCE  TEST .(Jusqu’où?) +

 

Relativisme éthique

 

 

quête du bonheur

 

 

problèmes d’aujourd’hui

 

islam, islamisme, mahomet et le coran. Alarmisme et catastrophisme

 

La quête identitaire.

(fACTEURS, ÉVOLUTION)

 

gauche / droite

pOLITIQUE, ÉCONOMIQUE.

 

eINSTEIN EN IMAGES.

 

société de consommation

vALEUR ET DANGERS

 

Mondialisation

 

le terrorisme

HISTOIRE ET TECHNIQUES.

 

 

 Écologie et catastrophisme

 

 

 

Petite histoire

des mentalités

 

MENTALITÉ PRIMITIVE

(MYTHE, MAGIE, ETC.)

 

 L’APPORT GREC

CONCEPTS  ET PRINCIPES NOUVEAUX,

 

Monde CHRÉTIEN

(moyen age)

 

 

Monde moderne 

(16ième siècle)

 

LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

 

 LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

 19IÈME siècle (Scientisme)

 

 Le 20E siècle

 

 Le 21e siècle

 

 

 

 

Un hacker a pénétré  l’ordinateur de l’East Anglia’s Climate Research Unit (Le CRU pour les intimes) un des principaux fournisseurs de données relatives au climat  pour les fameux rapports du GIEC.

La correspondance entre les intervenants est particulièrement  éloquente quant à leurs doutes,  leurs techniques de camouflages de données  et quant aux méthodes pour faire taire les sceptiques, du moins  les manœuvres pour les empêcher de publier dans certaines revues… dévouées à la cause.  La plupart des lettres sont par des personnages particulièrement connus, des vedettes  du réchauffement climatique anthropogénique.

 Des exemples :

 Le scholar Timothy Osborne explique comment les données peuvent  être reconfigurées pour faire disparaître l’évidence d’un refroidissement.

Un de ses collègues, Tom Wigley, discute des manières de modifier les données  de la température à la surface des océans pour les faire paraître plus chaudes et plausibles scientifiquement.

 Le directeur du Cru, Phil Jones, se vante d’utiliser des techniques mises au point par Michael Mann pour obscurcir  des données qui  marqueraient des chutes dans la température.

Certains, plus directs, parlent tout simplement de la suppression de données.

 L‘auteur du fameux « Hockey Stick » qui a connu son heure de gloire pendant une couple d’années… avant de se transformer en baignoire une fois reconnues les hautes températures du Moyen Age, le célèbre  Michael Mann discute des manières de s’y prendre pour empêcher le Geophysical Research Letters  de publier des  textes non conformes à l’orthodoxie environnementale. D’autres lettres, posent  le problème  d’interdire  les données sur le Moyen Age. A propos de McIntyre, qui a dénoncé les méthodes qui ont conduit au  fameux “hockey stick”, ce qu’il fait ne serait pas de la science « légitime ». Heureusement, affirme-t-il à un journaliste du  NYT,   “the prestige press doesn’t fall for this sort of stuff, right?”

Parfois percent des doutes sur leurs propres affirmations ou sur les modèles statistiques proposés qui deviennent par la suite des dogmes du Giec.

 Kevin E. Trenberth, participant au GIEC, y va d’une confession. : “The fact is that we can’t account for the lack of warming at the moment and it is a travesty that we can’t.”

                   Et plus loin il avoue l‘incompréhension actuelle de la science “where our energy ultimately goes”  et exprime des doutes « about the efficacy of geoengineering to provide any substantive relief, again saying that the gaps in the scientific knowledge amount to “a travesty.”

                   Voir: http://www.climateaudit.org/?p=7801#comments

 

Et l’art de noyer le poisson.

On dénonce vertement le « hacking », le vol de données   et  on fait  le silence sur ce qui est révélé.

 

C’est vrai que le Watergate a commencé par une infraction criminelle dans  des bureaux…   et pourtant !!!  

 

Radio-Canada a daigné en parler (dimanche. 8hres). Mais le spécialiste n’a fait que mentionner  les efforts pour interdire  certaines revues prestigieuses aux contradicteurs éventuels…  alors que le camouflage des données est autrement plus important, surtout quand on sait que ce sont ces données, rapportées par le Giec qui font marcher les politiciens actuellement.

 

Plus honnête. Confession de George Monbiot, journaliste couvrant l’actualité environnementale pour le quotidien britannique ‘The Guardian’ et ardent défenseur de la théorie du réchauffement climatique, au sujet du « climategate »:

« I apologise. I was too trusting of some of those who provided the evidence I championed. I would have been a better journalist if I had investigated their claims more closely. »

Et il demande la démission de Phil Jones, le directeur du CRU.

De fait celui-ci a démissionné jusqu’à ce qu’un comité le reconfirme dans sa position.

Aussi.

« By writing these lines I will just probably achieve that a few of my future studies will, again, not see the light of publication. [...]

I am aware that in this thick atmosphere editors, reviewers and authors of alternative studies, analysis, interpretations, even based on the same data we have at our disposal, have been bullied and subtly blackmailed. In this atmosphere, Ph D students are often tempted to tweak their data so as to fit the ‘politically correct picture’. Some, or many issues, about climate change are still not well known. Policy makers should be aware of the attempts to hide these uncertainties under a unified picture. »

Eduardo Zorita, climatologue travaillant pour le Institute for Coastal Research au sujet du climategate:

 Clive Crook, éditeur sénior du magazine « The Atlantic »

« The response of the climate-science establishment to Climategate has been disappointing if predictable. The guild mentality has come to the fore. Campaigns are under way to defend the integrity of science from a scurrilous smear campaign. The message is simple: you are either with us or you are a barbarian.

 

If coercing the data, bad-mouthing dissenters, and covering your tracks are business as usual in climate science why expect the other proofs of the temperature record to be any better? I would be far more persuaded by the « plenty of other evidence » line if there had been more of an outcry over the CRU emails from within the climate-science community….

 

Trying to shut down criticism in the name of science is the real attack on science. »

:

 

 

Bel exemple :

  Un chercheur français, Courtillot,  a tenté d’obtenir du CRU les données qui ont conduit à telle ou telle conclusion  en regard de l’évolution des températures.

Étant donné le refus du CRU, il a du, avec son équipe, procéder pendant quelques années à  une reconstitution  à partir  d’autres sources..

 

voici  le résultat

Le premier tableau montre l’évolution de la température selon le GIEC.

Les deux autres (Europe et USA) sont le résultat des recherches de l’épuipe de courtillot

(et les températurs ont chuté depuis 998)