Le pessimisme radical  et  mécanismes d’évasion.

 

Par le Prof Bof

 

 

 

Le sport. Gus à quoi joue-t-on  quand on joue?

On joue à la vie.  On garde le « thrill », l’excitation de la vie en l’épurant des inconvénients ou des aspects trop pénibles.

 

 

On joue à Dieu, pas moins, en s’inventant un monde à nous, un monde idéal,  artificiel, où …

 

 

 

C’est nous qui fixons les objectifs, les plus insignifiants possibles, arbitraires, à notre portée (mettre  un ballon dans un panier)  alors Gus, que dans la vraie vie, tu risques une taloche de ta  mère si tu rates  le panier avec ta boulette de  papier.

Gus, tu imagines la scène si dans un stade de 100 000 personnes, qui regardent  deux douzaines de joueurs se disputer  un ballon,  une âme généreuse, sensible et réaliste offrait de leur acheter chacun un ballon pour qu’ils arrêtent de s’exténuer et qu’ils puissent enfin se reposer… quitte à ce qu’on leur offre une bouteille de Champagne pour s’arroser et s’amuser ou boire à la santé des spectateurs.

 

 

 

 

 

On fixe arbitrairement des lois à observer, qui créent à partir de rien défaites ou victoires morales qui égratignent ou flattent  quelque peu l’Ego des participants.  On garde le contrôle sur le mal, on joue à souffrir…  jusqu’à un certain point. La souffrance, l’échec, la victoire  comme condiment de la vie. Ex.  Perdre toute sa fortune au Monopoly. Ah, si Waterloo avait été de la même étoffe...

 

 

 

Chacun est libre d’entrer « dans le jeu » ou d’en sortir. Dans la vraie vie, on aimerait bien avoir cette liberté, surtout quand c’est la maladie qui nous tombe dessus. C’est tellement plus simple de jouer au docteur…avec la petite voisine. Ce serait fantastique, Gus,  si on pouvait arrêter volontairement la progression d’un cancer juste à  point pour expérimenter  la peur, une certaine peur, comme dans un manège.

  Quand on joue à jouer à la vie… Le jeu au carré.

Certains  prennent l’identité  et les statistiques  de vrais joueurs et s’inventent  des parties  de baseball   virtuelles sur Internet..

 

 

Les ingrédients de nos jeux sont les passions humaines mais bien calibrées et émasculées : la compétition,  l’affirmation de soi, l’orgueil, s’afficher,  triompher, vaincre, etc.

Qui pourrait nous dire combien de victimes ces passions ont pu faire dans la vraie vie. Autant jouer avec…

 

 

Gus,  amuse-toi à comparer  les deux situations suivantes…  et récapitule ce qui vient d’être dit.

 

 

 

 

 

 

 

 

ACCUEIL

1. BONHEUR DE TRANQUILLITÉ  « Être moins » La paix avant tout.

Faire face à l’adversité de la vie..

 a. le Stoïcisme S’endurcir, se faire un dos de canard……

 b. Schopenhauer. S’évader du pire des mondes…

 c. Le Bouddhisme… Mort à Soi.…Extinction du désir…

 

2. Bonheur de plaisir. « Le plaisir d’être », de jouir de la vie.

a. Hédonisme, Épicurisme

b. Variations sur le plaisir. Fun. Sadisme. Masochisme. Don juanisme.

 

3. Bonheur de croissance. Le plaisir de s’accomplir,           

            a. Le monopoly de la vie. Les avenues à explorer.

            b. La dialectique du Vrai. Le plaisir de s’ouvrir au monde.

            c. La dialectique du Beau.  Le plaisir d’admirer de mieux en mieux

     d. La dialectique du Bien. Le plaisir de l’action, des relations interpersonnelles.

 

 

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

GÉNÉALOGIE

(récents)

1a. gauche / droite

1b. eINSTEIN EN IMAGES.

2. société de consommation

3. Mondialisation

4. quête du bonheur

5. le terrorisme

 

6. Écologie et catastrophisme

 

7. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre