3) Dans la nuit des temps, une merveilleuse invention se produisit, une idée promise à un grand succès: s'entendre pour  faire coïncider arbitrairement un son et une idée. Le langage était né. Au lieu de simplement grogner, montrer les dents ou éructer un TABANAK, on s'avisa de dire : "La colère me gagne, parbleu !!!"

Beaucoup plus  tard, certains peuples plus avisés, établirent la même relation entre  des idées  et des dessins ou des traits. L'écriture était inventée. La parole n'existe que dans le moment présent, l'écriture représente une certaine victoire sur le temps. L'homme ne laissait plus seulement un tibia ou  une rotule à la postérité mais un fragment de sa pensée et de ses préoccupations.

 

 

                                                                                                                                                    Extrait  de SUR LES TRACES DE L’HOMME (8)

 

 

Accueil. Index. Présentation

 

 

1. L'ourson

et sa patte de lapin

 

2. Le Roi-Lion

et sa galerie d'ancêtres

3. Le Loup

 qui questionne la lune

4. De Pluto

à Pluton

 

5. La libellule qui se prend pour Diogène

 

6. L'empire des sens et décolonisation

7. Lupus I

"Je pense, donc...hi,hi"

8. Le chien

 qui tire de la patte

 

9. Une volaille

 en quête d'absolu

 

10. La schizo... comme maladie structurelle

11. L’ESPRIT SAIN

vint à un hominidé

12. Les animaux ne sont pas si bêtes que l’on pense