Vers une nouvelle morale

Le « new-look » éthique

 

 

Quand l’humanité s’avisa que toutes les actions ou que tous les types d’hommes ne se valaient pas, la morale était née. (Il a suffi qu’un chacun soit attaqué injustement.) Un pas de franchi au dessus du relativisme éthique qui  triomphe dans le monde animal… qui ne reconnaît que la force  et la défense de soi et des siens.

 

Les  réflexions sur l’art de vivre commencèrent : quoi faire de cette humanité qui nous est dévolue ? Comment en être un meilleur spécimen ?  A défaut d’être un homme bon, comment  reconnaître ceux qui le sont? Quelles actions poser qui bonifieront l’être que je suis,  qui le rendront meilleur, plus digne de cette raison  qui est mienne et qui vient coiffer de peine et de misère ce tumulte d’instincts ou de pulsions qui tirent  à hue et à dia dans le sous-sol de mon être…?

 

On peut retrouver presque une communauté d’esprit  à travers les multiples morales qui à première vue peuvent sembler diverger… On pourrait parler d’un certain consensus sur des valeurs  dites humanistes   qui font le lot  d’une certaine tradition… Dans le contexte ici choisi… c'est ce qu’on pourrait appeler le proto-testament de la morale… parce que dernièrement, même au niveau de l’enseignement  plus ou moins généralisé,… les canons du bien et du mal semblent fluctuer,  on assiste à un déplacement du centre de gravité des valeurs, un petit séisme, à tout le moins un tsunami dans l’ordre des  valeurs. Nous sommes en présence d’une néo-morale qui prône et   promulgue   une vision écologique du bien et du mal… qui vise prioritairement à faire d’un chacun  un citoyen responsable, un homme bon nouveau genre, un homme  qui adopte un « new-look » moral.

 

Dualité de points de vue  qu’on pourrait ainsi schématiquement caractériser  par mode d’opposition :

 

 

 

  Le proto-testament de la morale

        

Le new-look testamentaire

 

 

 

 

Aimez-vous les uns les autres…

 

 

Aime la nature (Gaia) par-dessus tout…

 

 

Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse.

 

 

Ne fais pas à la planète ce que tu ne voudrais pas qu'elle te fasse. 

 

« Watch ton empreinte  ou ton impact sinon…»

 

 

 

Au commencement….

L’Homme et la femme, roi et reine de la création.

 

« Dieu les bénit et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre »

 

Le Front  de Libération de Gaïa  encourage ses adeptes à pratiquer le suicide, l’avortement ou la sodomie ou à son défaut la masturbation.  

 

Certains joignent le VHEMT, le Mouvement Pour l’Extinction Volontaire de l’Humanité.   Le Slogan : « Puissions nous vivre vieux et disparaître. »

 Conséquent avec lui-même, le fondateur s’est fait  vasectomiser à 25 ans. Ceux qui ont déjà enfanté peuvent joindre le mouvement s’ils montrent des signes de repentance.

 

 

 

 

La compassion (bouddhisme)

 

Selon les religions ou les sectes ou les traditions, certains animaux sont à respecter absolument,…, à ne pas consommer…

 

 

La compassion devient universelle…

 

Végétarisme et animalisme.  Le respect et l’égalité se généralisent.  Toute vie animale est à respecter.

 

« Les êtres humains en tant qu'espèce n’ont pas plus de valeur que les limaces »

John Davis, éditeur du Earth First  journal

 

 

 

Révolution politique.

 Liberté, égalité, fraternité,   (entre les hommes)

 

Égalité entre les espèces, et les différents ordres…

 

Le monde souffre du cancer et  ce cancer est l’homme

Alan Gregg, longtemps officiel à la Rockfeller Fondation.

 

« L’Homme est toujours et partout  un chancre  dans le paysage »

John Muir, fondateur du Sierra Club

 

 

 

>Trio lyrique : la foi, l’espérance, la charité.

 

 

Trio écolo : L’eau, le  climat et l’énergie

 

 

 

Craintes : rater sa vie,  l’échec, « l’enfer »  

 

 

L’embrasement de la planète… Disparition de la vie. Déluge universel.

 

 

 

Ambition d'arracher à la nature tous ses secrets..

 

 

La nature  par elle-même parle à l’homme.

Écouter la nature.  

 

 

 

 Lénine avait dit :

 «  Le communisme c’est le socialisme,

  plus l’électricité »

 

 

 

Certains ont paraphrasé :

« L’écologisme (vs l’écologie),  c'est le socialisme,

moins l’électricité »

« Le rêve environnemental est une société égalitaire, basée sur le rejet de la croissance  économique, sur  une décroissance démographique, une alimentation à partir des éléments de base de la chaîne alimentaire, sur une  moindre consommation, et un partage de moins de ressources mais plus équitablement.”                  

 Aaron Wildavsky, professeur en sciences politiques.

 

 

 

Ambition prométhéenne  de dominer la nature… de l’exploiter, de la mettre au Service  de l’humanité…

 

Se porter à la défense de la nature, se mettre à son service…

 

« Nous devons rendre le monde impossible pour les capitalistes et leurs projets.  Nous devons récupérer les routes et labourer les terrains, arrêter les construction de barrage,  détruire ceux qui existent, libérer les rivières et retourner à leur nature sauvage les millions de dizaines de millions d'acres de terre présentement occupés »      David Foreman. Earth First

 

 

 

 

La révolution industrielle.

 

Exploitation des forces de la nature  et du génie de l’homme qui a arraché à la pauvreté les deux tiers de la planète…

 

Effort pour éradiquer le mal, la faim, la pauvreté, la maladie. etc.

 

La consommation et la surconsommation sont  des dangers pour la planète. La meilleure action est celle qui a le  moins d’impact sur la planète.

 

« La seule réellement bonne technologie est l’absence de toute technologie …La technologie, c’est, de la part de notre espèce élitiste,  taxer sans représentation le reste de la nature ».

John Shuttleworth, auteur du manuel  Friends of the Earth

 

 

 « N’est- ce pas le seul espoir de la planète que les  civilisations industrielles s’écroulent ? N’est-ce pas notre responsabilité  d’y travailler ?»

Maurice Strong, à la tête du sommet de la terre 1992  de Rio

 

« Je pense que l’éradication de la petite  vérole fut une erreur. Elle jouait un rôle important dans l’équilibre des éco-systèmes »

John Davis, éditeur de Earth First Journal

 

« Nourrir un enfant affamé, c’est exacerber la population mondiale »

Lamont Cole, Yale University

 

 

 

« Do-good »

 

L’honnête citoyen :

Un ensemble de vertus visait  l’amélioration de soi et des rapports avec autrui.

 

 L’idéal est  de faire toujours plus.  Ou mieux…

 

Excelcior.

 

« feel-good »

 

L’honnête citoyen est celui qui baisse son thermostat, fait sa lessive à 30 degrés, et roule dans une voiture hybride. soucieux de diminuer son empreinte  énergétique. Les manifestations de rue tiennent lieu de  pèlerinage à la Mecque

L’idéal de faire de moins en moins….

Et sauver le monde.

 

 

 

S’accomplir  en tant qu’être humain  Donner le meilleur de soi…. Exploiter son potentiel au maximum.

Être plus..

 

 

Agir en tant que citoyen  de la planète..

Veiller à laisser sur la planète  la plus faible empreinte de carbone.

 

 

La sagesse classique recommande un certain self-control (tempérance, sobriété, abstinence) dans l’usage des biens dit matériels … histoire de libérer l’esprit en quête de  valeurs supérieures.

 

 

Tempérance et sobriété…. Pour ne pas empiéter sur l’environnement, pour ne pas interférer avec la nature, pour diminuer son impact et son empreinte sur la planète.

 

 

Questionnement : Angoisse existentielle. Recherche du sens de la vie et de la destinée.

 Sens de la vie ou de la survie…

L’action qui s’intègre  au sens de la vie que notre intelligence peut découvrir.

 

Survie de la planète..

L’effet de serre.. Le GIEC (ipcc) comme Bible.

Al Gore comme prophète et vulgarisateur..

L’obsession  de l’empreinte à laisser sur la planète  permet d’obnubiler  ou  d’ignorer les questions  sur  le sens de la vie,  les buts à poursuivre, la destinée de l’homme,

 

 

 

La récompense du juste : bonne conscience, ciel, nirvana,  réincarnation.

 

"Si j’avais à me réincarner,  j’aimerais revenir sur terre en virus mortel  pour abaisser le niveau de croissance de la population

Prince Philip de Grande Bretagne.  World Wildlife Fund 

(Et Bof qui a toujours cru que la royauté n’avait pas d’avenir)

 

 

Dans la pratique quotidienne…

 

 

La morale trahie….

 

Sauver la face, l’hypocrisie…  qui est le simulacre de la morale…le faire-semblant.

 

Indulgence et indulgences.

 

Pour une écologie de carottes sans bâtons.

 

On se donne à bon compte  l’impression d’être un bon citoyen de la terre,  on ne supprime pas la voiture mais on roule en hybride  qui pollue plus qu’une voiture plus modeste;  on change  les ampoules  ou  baisse les thermostats la nuit..; on fait ses courses avec un sac à épicerie Gucci, écologique et bio dégradable à mille dollars.… etc. .

 

On ne va pas encore chercher son essence à pied  au garage du coin. On ne recycle pas ses condoms. etc

 

Aucune souffrance insupportable impliquée, l’effort est modeste  mais  quelle  douceur pour l’âme et l’esprit  de l’homme de bonne volonté. !

 

Le bordel ? oui si on y va en vélo quitte à sentir la transpiration. Non si on y va en  voiture, surtout si elle n’est pas hybride, et qu’on creuse, comme sa tombe,   son empreinte  sur la planète qui ne nous le pardonnera pas, pas plus que l’épouse qui l’ignore pour le moment.

 

 

Les religions tentent de se refaire une belle jambe, au goût du jour, une jambe écologique…

 

Le Vatican a annoncé qu’il sera bientôt le premier état neutre  quant au carbone.

 

Le Vatican se met à la pénitence,  à la pénitence verte. De vendeur,  il  devient acheteur d’indulgences vertes, de crédits de carbone. Une manière de faire pénitence et demander pardon pour offense à la planète. Et garantir son salut et sa pérennité ici-bas.  Des forêts seront plantées en Hongrie pour pallier  les émissions de CO2 de l’état du Vatican. Un généreux donateur en assume les frais… peut-être pour gagner de bonnes vieilles indulgences. Un libre  échange des monnaies

 

Au Waweney Greenpeace festival. un moine bénédictin offre d’entendre  des éco-confessions des fautes contre l’environnement, histoire  de relever le niveau de conscience écologique. Le confessionnal est  construit à partir de matériaux recyclés.   Et les pénitences ??? Sans doute, planter un arbuste pour les fautes vénielles, un arbre pour les fautes mortelles…, une forêt pour ceux dont le repentir n’est pas assuré……

 

A défaut de sauver son âme, sauvons la planète…  D’après des personnes bien renseignées, ce sera le thème du premier discours de Benoit XVI à l’ONU.

 

D’autres offrent des nourritures éco-kosher  pour ne pas rester en reste…

 

L’Église d’Angleterre entre dans la ronde.  Elle lance une croisade  Shrinking the Footprint  Un livret de conseils verts pour les croyants vient de paraître : “How many Christians does it Take to change a Lightbulb”. Pratiquer le co-voiturage, user de lampes à basse énergie,  ne pas actionner la chasse d’eau la nuit, etc

 

D’autres dénominations se lancent dans l’examen des pratiques  courantes :    « Est-ce que votre église chante des hymnes célébrant   les merveilles du monde  et rappelle les obligations  à l’égard de l’environnement ?»  

 

 

 

Le névrotisme, en morale,   se traduit par les scrupules, les angoisses de la bonne ou mauvaise conscience,

 

La conscience environnementale  peut s’avérer anxieuse,  obsédée  par  l’avenir de la planète et  par les prévisions catastrophiques qui empêchent de dormir les enfants et plus d’un adulte.

 

Heureusement, des éco-psychologues offrent leur service pour les éco-anxieux..

 

Pour calmer une crise d’angoisse, une bonne manifestation et le coude à coude des semblables valent bien une confession ou une consultation.  Ou une dépression…

 

 

 

 

 

Existence de conflits éthiques…

 Les dilemmes de conscience…

 

Les choix de Sophie..

 

Peter Singer, bio éthicien de l’université Princeton, soutient que pris entre la souffrance  d’un enfant blessé et celle  d’une fourmi et que nous ne pouvions que secourir un des deux,  nous devrions tirer à pile ou face pour savoir qui sauver.  Sinon, c'est tomber dans le « specissisme… »

 

Un nouveau crime contre l’égalité des espèces.

 

 

 

«  Nous sommes dans un temps où les hommes, poussés par de médiocres et de féroces idéologies, s’habituent à avoir honte de tout. Honte d’eux-mêmes, honte d’être heureux, d’aimer et de créer (…) Il faut donc se sentir coupable. Nous voila traînés au confessionnal laïque, le pire de tous »

Albert Camus. Actuelles. Écrits politiques. 1948

.

 

« Le bonheur de l’homme et surtout la fécondité humaine ne sont pas aussi importants qu’une planète sauvage et en santé. Quelque part dans le temps—environ  un milliard d'années passées-- nous rompirent le contrat et devinrent un cancer.  Nous sommes devenus une peste pour nous-mêmes et pour la planète. Tant que l’Homo sapiens ne décidera pas de se réinsérer dans  la nature,  il ne reste plus qu'à  certains d’entre nous qu’à souhaiter  l’arrivée d’un  bon virus pour faire l’affaire. »

David Graber,  biologiste au National Park Service.

 

 

 

Retour à l’index des capsules >>>>

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)