L’ONU, ce « machin » disait de Gaulle. 

Sa vocation. 

 

 

LA VOCATION DE L’ONU.

 

La paix? On repassera.     Rwanda, Srebrenica, Kosovo, Kuwait, Afghanistan, Iran-Irak, Tchétchénie, Congo, Cote d’Ivoire, Liberia, Liban,  Gaza, Soudan,  Darfour, Kurdes,  piraterie, rançons, etc. Aucune intervention valable quand un des cinq grands avec droit de veto (ou de ses pays amis)  est impliqué.***

 

Gus, un petit effort : Trouve le facteur à peu près commun à tous ces échecs de l’Onu dans la liste ci haut donnée

 

Décréter des journées de ci ou de ça. Toutes les bonnes causes y trouvent leur mois ou leur journée, La planète se met au pas pour un an, un mois, etc. Et en attente : les recettes de cuisine nationale des différents pays qui sont déclarées officiellement partie du patrimoine mondial  par l’Unesco. Des menus sont déjà inscrits.

 

 Bof jure de manger pour une première fois  de la poutine quand cette invention gastronomique bien de chez nous sera reconnue officiellement par l’Unesco comme apport inestimable au patrimoine mondial. Avec journée de célébration  et consommation obligatoire dans les écoles.

 

   Bientôt on aura fait le tour du calendrier. Et à queue leu  leu des  bonnes intentions et des causes désespérées y attendent leur moment de célébration planétaire. Et il ne faudra pas oublier les bonnes pensées ou les bonnes intentions, qui méritent aussi d’être honorées  avant de sombrer en désuétude.

 

Heureusement, on peut reprendre le tout, sur une plus grande échelle en célébrant chaque heure de la journée. Tout un travail pour occuper quelques milliers de fonctionnaires représentant  équitablement tous les recoins de la planète.  Les belles causes, les bons sentiments trouveront  à se loger dans le calendrier pour commander  la célébration de la planète terre au mois ou à l’heure  prévu à cet effet.

 

On aura bientôt à célébrer  l’heure de l’équité, de l’efficacité…

 

Warhol avait prévu qu’un jour nous aurions tous notre quart d’heure de gloire et de publicité, pourquoi pas des heures consacrées à toutes les bonnes causes ou bonnes idées qu’on pourrait célébrer… du moins durant notre pause-café..?

 

 

 

Nouvelle mouture de la COMMISSION DES DROITS HUMAINS de l’ONU

 

L’ancienne, abolie par Kofi Annam en 2005, parce que les nations ne visaient pas à promouvoir  les droits humains mais plutôt à se prémunir contre les critiques ou critiquer les autres.

Le nouveau Conseil s’engage à être, au moins selon les vœux de Kofi Annam, impartial.

 

Le comité est constitué par la Chine, Cuba, l’Iran, l’Arabie Saoudite et autres nations de même acabit.  Le dernier membre proclamé  est la Libye du colonel Kadhafi.

Depuis les cinq dernières années,  le Conseil a détourné son regard inquisiteur  sur les incidents des Uigurs, du Tibet,  des dissidents chinois, les victimes de la répression en Iran, les lapidations de femmes en Arabie saoudite, le Hamas. Etc.

 

Pourtant le nouveau Conseil n’est pas frappé  de léthargie.

Une cinquantaine de condamnations depuis sa création et sa mise en exercice…

 

35 (soit 70 %) des condamnations visent le seul pays démocratique au  Moyen-Orient, Israël,  coupable de racisme et d’agression.

 

 Et une quinzaine pour certaines des 190 nations de la planète.

 

C’était écrit dans le ciel de l’ONU diront les astrologues.

 

Monsieur Kenneth Roth of Human Rights Watch avait eu en 2001 ces paroles assez dures sur l’ancien Conseil. Paroles qui, malheureusement, s’appliquent encore plus et discréditent davantage l’Institution…

 « Imaginez un jury constitué de meurtriers et de violeurs  ou une force de police consacrée à  interdire toute investigation sur  ses  crimes. »

 

 

 GUS, L’ONU CRÉE UN COMITÉ D’ACCUEIL (UNOSA) POUR LA VISITE  ÉVENTUELLE D’EXTRA-TERRESTRES.

 

 

On ne se fera pas prendre par surprise  occupés à discuter  des relations de la Palestine et d’Israël. Quand arrive de la grande visite…, on enlève son tablier. La terre sait recevoir.

 

 

 

Mazlan Othman, une astrophysicienne malaisienne, à la tête du comité, a tâche d’être aux aguets et  de préparer l’accueil  dès les premiers contacts…  si jamais la chose se produisait…  Un poste qui exige comme condition d’exercice  une longue patience.

 

 

LE CANADA AU RANG DES GRANDS.

 

Si c’était une élection libre, quel pays du Comité  permanent de l’ONU aurait été élu  par les 192 membres actuels aux deux tiers des voix?  Les USA  de Bush, la France de Sarkozy, la Russie de Poutine,  la Chine de Mao, le Royaume Uni (incluant l’Irlande du Nord)  etc.   Avec leur droit individuel de veto, c’est le lieu du véritable pouvoir, le reste  une foire aux beaux discours…, un dévidoir de bons sentiments pour la galerie, parfois par  les pires potentats de la planète, un des rares endroits où ils sont tolérés hors de leurs frontières.

 

De mal en pis.

L’Iran devait faire partie  du Comité de l’ONU pour la condition féminine. En dernière minute, grâce à des donations généreuses, l’Arabie Saoudite  l’a supplanté.

Gus, prépare-toi à entendre les protestations et à assister aux démonstrations de   toutes les associations féministes de la planète. Arabie, go, go, go.

 

La cuisine française est enfin reconnue comme faisant partie du patrimoine « culturel et immatériel » de l’humanité.

     

Évidemment, pour porter un jugement éclairé et rigoureux, les quelques centaines de fonctionnaires des 170 pays de l’UNESCO (la plupart des pays sous développés) ont du, par devoir et conscience professionnelle, se rendre en France, la parcourir, vivre dans les hôtels de luxe (à la hauteur de leur mission) et se payer aux frais des propriétaires  participants des centaines de repas dans les meilleurs restaurants de la douce France.

Un mandat, c’est sérieux…et un fonctionnaire alors !

 

A moins qu’ils ne fassent que répéter ce que tout le monde devinait  même sans fréquenter les restaurants de luxe…. gardiens de la tradition. Mais un salaire ça se mérite !

 

Et de Gaulle qui se demandait comment on pouvait gouverner un pays qui a 350 sortes de fromage.  Qu’aurait-il dit  devant la valeur immatérielle* des recettes  de bœuf bourguignon.. Avec garantie, de la part du gouvernement français de perpétuer les dites recettes (fonctionnaires ad hoc)  pour ne pas fourvoyer les générations futures. Ah! l’ONU, ce machin, disait-il.

 

        Plus immatérielle, la place  El Djamena à Marrakech qui fait partie également  du patrimoine de l’humanité «  à cause de son atmosphère et de ses odeurs ».  (selon le Pif de l’Unesco)

¸

        Gus, notre poutine nationale n’est pas assez immatérielle,  trop grasse, lourde, les portions trop grosses, bon marché, etc. et même les fonctionnaires n’en veulent pas.

 

 

SI LE RIDICULE TUAIT OU FAISAIT CROULER LES MURS.

 

Une partie de l’édifice de l’ONU  s’écroulerait et  les rues de Manhattan seraient jonchées de ruines.

Gus, combien de pans de l’ONU  pourraient rester debout en ces temps difficiles?

 

 

 L’illustre et  vénérable institution  vient tout juste  de publier un rapport de son Conseil des droits de l’homme qui  félicite  particulièrement Kadhafi pour son bilan  en matière de respect des droits de l’homme.

 On pourrait ajouter qu’il reste au moins quelques libyens pour lire  le document et se payer une peinte de bon sang… à  défaut de bon sens.

 

 

 Et l’Iran vient d’être élu pour s’occuper particulièrement  des droits des femmes.

Sans doute chargé de veiller à ce que les femmes lapidées aient droit de porter un casque de football.

 

 Un ancien ministre d’Israël avait vu, il y a longtemps, le problème :

« Si l’Algérie présentait une résolution à l’ONU, déclarant que la terre est plate et que c’est Israël qui l’a aplatie, elle serait approuvée par 164 voix pour, 13 contre et 26 abstentions. » Abba Eban  (+1974).