Sauver la planète : philo ou poche de thé ?

 

 

Et quel choix cornélien ! Philo ou poche de thé.

 

Gus, à choisir: ton cours de philo sur Internet ou ta tasse de thé ou de café pour te tenir éveiller.

 

La planète est de plus en plus en danger. Deux recherches sur Google  dépensent autant d’énergie que faire bouillir de l’eau pour une tasse de thé. Autant de CO2 répandu sur la pauvre planète  qui n’en peut plus… Autant à ajouter à ton empreinte écologique… Dure décision, pour un écolo novice comme toi. Et l’histoire ne nous dit pas combien d’énergie a dépensée le savant physicien, (Wissner-Gross) qui a pondu cette équation. De toutes façons, on court à la catastrophe, Google ou pas, philo ou pas, thé ou café!  Avec les progrès récents et à venir, il est fort probable qu’on pourra assister bientôt, bien assis devant son ordi,  à l’arrivée de cette catastrophe sur Youtube.

 

Bof, tout contrit,  pense à enlever toute image ou illustration de ses sites, car elles multiplient par dix la dépense énergétique du visionnement (0.2g of CO2 a second) d’une page. Comment est-il possible de dormir avec probablement près de mille images sur la conscience et sur son empreinte écologique qui souffre déjà d’embonpoint?

 

Et quel choix cornélien ! Philo ou thé ?  Heureusement que ce dilemme dramatique ne s’est pas imposé à Socrate ou à Platon… Chanceux d’avoir pu penser librement, sans se contorsionner la conscience avant d’émettre une idée…Il y a quand même, on doit s’en rendre compte,  des inconvénients au progrès..

 

Bof pense que,  pour certains,  la solution serait simple s’il n’y avait pas tellement de sites alarmistes sur Internet qui sont au service de la bonne cause : l’ordinateur par la fenêtre. Et pourquoi pas, tant qu’à y être, poche de thé et pot de café?  Et Gus, as-tu vérifier l’empreinte écologique de ta nouvelle copine?

 

Bof est positif comme d’habitude et y voit un bel exemple de recyclage : les prêcheurs d’autrefois, les Ligues du Sacré-Cœur, les Chevaliers de la Vertu,  les Cercles de tempérance, les Dépisteurs du vice, etc. se sont recyclés  dans l’alarmisme climatique pour une deuxième vie prometteuse.  Chanceux,  optimistes, ils constatent dans cette nouvelle vie qu’il est plus facile de changer le climat  que de modifier les tréfonds de l’âme humaine.

 

 

 

La  présente page est un « tiré à part » de

Ecologie et catastrophisme

Accueil 

Mémoires d’outre tombe ou histoire vécue de l’alarmisme  au vingtième siècle

Titres de noblesse écologique et chemin de Damas

Brigades de choc et nouveaux croisés. Les faits, les idées, les passions. Du rationnel à l’irrationnel. Du casseur au philosophe.  L’univers des groupes de pression intéressés.

Alarmisme systématique : nature-dangers-pratique

Tableaux et graphiques  qui parlent de réchauffementArt de mentir sans mentir mais

Statistiques et bikini. Mythes, erreurs et réalité. Du bon usage des chiffres.

 (courbes apocalyptiques --  faim dans le monde --  disparition des espèces --  surpopulation --    déclin des forêts -- El Nino – déchets -- température et réchauffement)

Statistiques et bikini (2)

  (pluies acides -- poumons de la terre --  victimes de la pollution – Seveso --

     jouets en PVC dioxines -- hivers d’antan --  Tchernobyl -- énergie éolienne)

Statistiques et bikini (3)

  (Effet de serre -- Onu : IPCC – arctique -- couche d’Ozone -- certitudes et incertitudes -- modèles informatiques --  températures passées – facteurs à considérer)

Greenpeace ou les déboires de la vertu.