Gus est scandalisÉ par  l’inÉgalitÉ sociale

et par les richesses abusives de certains.

 

 

 

 

La disproportion  des richesses  entre hyper-riches (millionnaires et plus) et l’énorme majorité des citoyens qui gagnent leur croûte « à la sueur de leur front » (Une métaphore dans les pays froids)

 

Bof est bien prêt  de donner raison à son disciple et s’apprête à s’associer à Gus pour dénoncer  ces abus de nos sociétés.

 

« Gus, prépare tes pancartes… et on commence notre campagne de dénonciation de  ces inégalités inacceptables.….

 

Par où ???

 

1...Gus.  on pourrait aller, avec nos pancartes,  devant  les grands centres sportifs où les vedettes ont de 50 à 100 fois plus comme salaire que leurs  fidèles supporteurs  qui sont venus les acclamer et verser leur obole  pour engraisser leur salaire.    Hockey en hiver,  football et baseball en été, terrain de golf, ou piste de course..etc. OK ?

 

 

2…Peut-être que l’on pourrait aller avec nos pancartes devant les amphithéâtres ou  les grandes salles ou  se produisent  les super  vedettes de l’heure dans le domaine de la chanson ou de la comédie…Et qui se permettent  des salaires  pour leur heure de performance  vingt fois plus que  ce que  leur  fans peuvent  se mériter dans un an.  Gus, on pourrait commencer notre campagne de dénonciation  au César Palace de Las Vegas  (un beau voyage) à une performance de Céline Dion.

 

  3… Et pourquoi pas dénoncer J.K Rowling, l’auteur de Harry Potter  qui est devenue milliardaire   à inventer des histoires ???

 

  4…. Et pour s’attaquer à des gros, à des puissants, pourquoi ne  pas trouver un truc  pour protester  contre    Bill Gates, l’inventeur  de   Window       qui a permis  à quelques milliards de personnes de se débrouiller devant un ordinateur sans suivre  un  cours de 60 heures.  Il est devenu l’homme le plus riche de la planète.

 

 Pour protester contre les milliards  qu’il a accumulés, on pourrait peut-être faire du porte à porte et  demander aux gens de retourner leur Window à Monsieur Gates en signe de protestation contre sa richesse. 

 

5…A moins, Gus,  que tu préfères dénoncer tout d’abord  ces adolescents prolongés qui ont inventé les media sociaux. Ce  qui leur a permis d être milliardaires à peine adultes.

 

 

6.   «Bof, je préfère plutôt aller devant une banque pour commencer  ma campagne de dénonciation. »

 

Ok, Gus,  mais évite surtout celle qui a avancé les sous pour  la maison de ton père dans laquelle tu as vécu depuis 16 ans.

 

7… Gus, tu pourrais peut-être  aller faire  la promotion de tes idées devant une bonne grosse compagnie,…

 

à condition que les fonds de pension de ton père n’y soient pas investis et que tu te présentes là un jour pour ton premier job et qu’il te reconnaisse la face.

 

 

 8…  Gus, une idée, si on allait se planter avec nos pancartes devant un vendeur de drogue ou un mafioso.

Bof,  vas-y tout seul…moi j’ai un cours.

 

 

 9… Alors pourquoi pas ce cinéma qui passe un film dont la vedette a reçu un cachet de 20 millions… et dont tu as un poster dans ta chambre.

 

10…Bof, j’aime mieux  trouver dans les journaux l’adresse de celui qui a gagné le million à la loto…J’irai planté ma pancarte sur son terrain.  J’ai un mépris instinctif pour l’argent  qui n’est mérité d’aucune  façon, pas le moindre effort de l’intelligence ou des muscles.

Si au moins on pouvait donner un grand prix au hasard qui fait, parait-il,  si bien les choses.

 

11… Bof, penses-tu que si on pouvait dénicher deux ou trois curés millionnaires, on pourrait avoir, pour notre campagne, la collaboration de la presse et de Radio-Canada.