L’alliance

de la pollution  et des femmes                 

va venir à bout du sexe mâle.

 

 

 

Naissances des filles en hausse en raison de la pollution       

 

« En raison de la pollution, de moins de moins de petits garçons viennent au monde. Il s'agit d'un phénomène européen. Le professeur gantois Nik Van Larenbeke tire mardi la sonnette d'alarme dans "Het Laatste Nieuws".

"De plus en plus d'embryons mâles meurent durant les premières semaines de la grossesse à cause d'agents polluants", affirme le professeur Van Larebeke. "C'est parce que les polluants prennent la forme des oestrogènes féminins, ce qui entraîne que les embryons mâles n'arrivent pas à se développer complètement et meurent".

Il y a dès lors de plus en plus de fausses couches d'embryons mâles. Les polluants sont notamment certains dérivés du plastique, des détergents, des pesticides, des conservateurs qui se trouvent par exemple dans les cosmétiques et les produits d'entretien. Ils entrent dans le corps via la respiration, l'alimentation ou la peau. »

Extrait de  www.synergy-apce.com