Profbof.com

(thèmes ou chapitres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

 

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

 

 

on n’arrête pas le progrès.

LA VACHE FISTULÉE OU À HUBLOT

 

par le prof bof.

 

 

 

 

 

 

hublot vache Vache HublotUn pas en avant pour une  alimentation durable. Le principe de précaution appliqué  aux vaches… Que ne ferait-on pas pour réduire les gaz à effet de serre ?  Les ruminants ne pourront  cacher leur jeu plus longtemps.

 

Il suffisait d’y penser. Pourquoi multiplier les tests  quand il est si simple, avec un peu d’ingéniosité, d’aller  voir ou aller fouiller à pleines mains dans les organes de rumination.  Pourquoi pas une ouverture sur le flanc de  l’animal qui permet  de voir, de constater bien de visu, ce qui se passe dans la panse de l’animal ou d’aller chercher, sans rouvrir de nouveau,  les éléments à tester en laboratoire. Une vue imprenable, en somme,  sur la panse  de ces braves ruminants.

 

Finie désormais la production de toxines par des fourrages contaminés ; possibilité de limiter, selon les vœux de Greenpeace, la contribution de l'élevage de ces innocents  ruminants à l'effet de serre; possibilité de majorer  les acides  gras qui  fournissent des omega-3,  d’en tenir une  comptabilité serrée.

 

Tout pour assurer une performance laitière optimale et  majorer la rentabilité du troupeau. La manœuvre permet d’élaborer des stratégies alimentaires plus écologiques pour faire taire certains alarmistes  qui ne peuvent  manger un steak ou boire un verre de lait sans sentir l’odeur du troupeau et voir des clignotants sur leur empreinte écologique.

 

On peut ainsi vérifier, même quotidiennement, la qualité de ce qui a été ingurgité, la maturation des foins et de ce qui sera éliminé ou converti en  lait, à défaut d’enfalac.…

 

Tout en somme pour générer des conduites alimentaires  saines et durables selon  le principe de précaution sanctionné par les accords de Grenelle..

 

Et si ce n’était qu’un début… qu’un premier pas !  Pourquoi l’expérience serait-elle réservée aux ruminants ? Pourquoi l’homo sapiens, qui n’a cesse de ruminer des idées, ne profiterait pas de cette avancée scientifique ? Pourquoi ne pas insérer,  en plus de sac à excréments et   de couches de botox,  des hublots qui permettraient mieux que de vulgaires tests de laboratoire ou de prises de sang … d'aller voir ce qui va ou ne va pas…

 

Au lieu du vénérable « Ouvrez la bouche »   le médecin  dira délicatement «  Me permettez-vous  de regarder dans votre hublot ».