Les amateurs de vin “dupes et twit

selon deux études récentes

par le Prof Bof.

 

 

 

 

Attention.  Peut gâter votre plaisir si…

Vous n’êtes pas capable d'acheter un vin sans consulter votre expert favori… ou consulter le best-seller de l’année en la matière.

Si vous êtes absolument convaincu que la qualité d’un vin va avec le prix; que si vous achetez  à grand prix un vin, vous vous  attendez  à ce que les convives prennent la moitié du repas  à le commenter  « ad nauseam ».

Si dans la description du terreau d’un vin,  de son angle d’ensoleillement qui se traduit dans la couleur,  de la composition chimique du sol, vous vous sentez tout à coup comme un  prospecteur minier, sentez même l’odeur des vendangeurs. . Et même si vous croyez entendre les chou-chou d’un train qui peine à gravir le coteau.

Si dans votre  chronique oenologique préférée vous  tombez en transe dans la description  de la jupe ou de la robe d’un vin… (la Huppe dans certaines régions du Québec. Le J a foutu le camp, on ne sait où.)

Si vous êtes épaté par la finesse  et par la perspicacité du goût ou du nez   du dégustateur  qui vient de détecter un  douzième petit fruit…dans son vin,,, (Gus, Bof s’esclaffe au deuxième. Il aime boire du vin à base de raisin)

 

Dupes et twits

 

En effet, les amateurs de vin seraient  facilement manipulables par les marchands, les critiques et les charlatans qui créent une aura de sophistication autour des vins… pour mieux les exploiter…

 

Un des auteurs, Robin Golstein, (The Wines Trials) a réuni  500 amateurs de vin pour évaluer 450 vins  allant de $1.50 à $150.00.  Une centaine de vin en bas de 15 dollars furent jugés supérieurs au vin les plus chers  Un vin mousseux de l’état de Washington  fait meilleur figure que un Dom Pérignon à 150$.  Un Charles Shaw California à bas prix devance dans l’appréciation des dégustateurs un Cabernet de la Nappa Valley à $55. ***

 

Il n’y a pas d’amateur de vin moyen ou typique. Il y a de multiples raisons psychologiques qui peuvent motiver l’acheteur.  Certains recherchent des aubaines, d’autres des confirmations de leur statut social, d'autres en ont rien à foutre,  ils boivent du vin rouge. Point.

 

Des chercheurs  de la  California Institute of Technology et de la Stanford Business School ont démontré  que plus le consomaateur pense que le vin est cher,   plus est intense le  plaisir qu’il en tire.  En scannant le cerveau de 21 volontaires, le même vin, dont on faisait varier  le prix,  donnait un degré de satisfaction correspondant au prix.  Les arômes ou la complexité des vins ont la particularité de s’adapter au prix de la bouteille à l’insu du consommateur.

 

Gus un beau cas de winespeak dans une revue spécialisée à propos  d’un vin rouge d’Argentine, “Dark and rich, with lots of fig bread, mocha, ganache, prune and loam notes. Stays fine-grained on the finish, with lingering sage and toast hints.”

Bof a trouvé un bel exemple  de winespeak dans Internet:

   A propos de la tache, un grrand vignoble  des Romanée-Conti

"La Tache balaie de haut en bas toute la zone des grands crus, sur une superficie totale de 6 ha. La Tâche et la Romanée-Conti rivalisent de complexité, mais ce sont des complexités différentes. A son fruit, La Tâche allie de manière caractéristique des senteurs plus végétales, des souvenirs de tendres labiées, de foin fraîchement coupé, de feuille de thé, de salades sauvages, la fumée de bois fruitiers, les feuilles en décomposition... La Tâche est élégance et vigueur. La Tâche, sous la fréquente dureté des tannins, la passion brûle, maîtrisée par une élégance de cour". 

 

Gus, on n’est plus dans les vins mais dans un concours d’éloquence ésotérique. Qui dit mieux? Autant lire une page de Astrologie lunaire de la dernière astrologue qui tente son coup d’argent en ralliant les naifs de la planète…  qui savent lire.

 

Et on peut extrapoler à  partir du vin. Ce qui a été dit  vaudrait aussi pour  les achats habituels…pour notre consommation courante de … quoi que ce soit… Le Prof Dan Ariely, un économiste béhavioriste  au  Massachusetts Institute of Technology et auteur de  Predictably Irrational: The Hidden Forces That Shape Our Decisions” a fait l’expérience  suivante :  on donne de légers chocs électriques  à des participants et on les informe pour fin de l’expérience que certaines des pilules  analgésiques que l’on teste (de fait, toujours la même pilule)  coûtent  20 sous et d’autres  $2.50… et, sans surprise, celles  présentées comme plus dispendieuses s’avèrent être beaucoup plus efficaces pour soulager la douleur… aux dires des cobayes d’occasion.

 

 *** Ily a quelques années, Bof s’est amusé  à faire des comparaisons semblables à partir des 5000 vins de France de l’Encyclopédie Hachette des vins ( Sur CD) . Les vins sont divisés en cinq catégories selon le prix allant de plus de 200 FR à moins de 30 FR.  Les experts,  à l’aveugle, évaluent les vins en cinq degrés de qualité, y vont même de leurs « coups de cœur » : 45 coups de cœur dans la catégorie la plus cher et 84 dans les vins de moins de 30 francs. Pour être honnête, il faut ajouter cependant que les coups de cœur de la première catégorie représentaient 37% du lot et les coups de cœur  des vins les moins chers 6% du lot qui comportait beaucoup plus d’exemplaires..  

Conclusion : le prix n’est pas une garantie d’un meilleur vin mais  crée une présomption favorable, un moindre risque  de tomber sur une vulgaire piquette.

Et Bof aime bien la norme qu’il a tirée de la Bible des vins… de Émile Peynaud… «  Le meilleur des vins, c’est celui qui est dans mon verre »

Et meilleur encore  si c’est toi-même qui l’a fait….  

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)