Profbof.com

(thèmes ou chapitres)

    Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

 

COURS ACCÉLÉRÉ :

Changer le monde 101

 

 

Je vais changer le monde
Livrer le bon combat
Changer le monde
Changer d'allure et de coiffeur
Je vais me taire si je veux me taire
Crier si ça me plaît
Je vais changer le monde
Choisir moi-même mes armes

Quelqu'un quelque part
A quelque chose à dire!!!

Je vais faire ce que je veux faire
Et dire ce que je veux dire
Dites-moi quoi faire...
Je vais faire le contraire

Suis-je entouré de somnambules
Ou d'avachis? D'avachis???

Et moi là-dedans...?
Moi et mes insomnies
Je vais jeter l'ancre
Entre les mots et les choses
Je vais changer le monde
Et rire des grands débats

 

Paroles et musique.

Jim Corcoran

Mon Cher Gus,

 

Tu te prépares à changer le monde, du moins durant tes heures de loisir ou au bistro.

Tu t’apprêtes à jeter un regard critique dans ton survol du  monde, monde  dans lequel on t'a plongé sans te demander la permission… et dont tu as déjà commencé à mesurer  les laideurs, les injustices,  tout ce qui est de nature a donner des hauts de cœur à un jeune homme généreux comme toi.

Avant de te lancer dans cette aventure nécessaire et difficile, sache  distinguer  trois niveaux d’approfondissement  et de difficulté : le primaire, le secondaire et le professionnel.

 

 

 

NIVEAU ÉLÉMENTAIRE

 

Expérience du mal. BOBO MOMAN. 

 

C’est à la portée de toutes les bourses intellectuelles, pour Q.I. de 0 à 180.  Il n’est pas nécessaire d’avoir une tête de Papinovitsch* pour savoir qu’une migraine ça fait mal, que la guerre, la  pauvreté, l’ignorance, la faim, la soif, le Sida, les échecs aux examens, les décrochages, le chômage, les trahisons, la maladie, la mort sont des maux et que la paix, le confort, la science, le succès, l’accomplissement professionnel  et  la satiété sont préférables.

 

  Un mur de lamentations traverse la planète et chacun peut trouver en soi, autour de soi, ici ou ailleurs,  de quoi venir s’y cogner la tête avec conviction. Pratique-toi, mon cher Gus,  à t’y cogner la tête au moins symboliquement.

 

Si tu ne sais pas pourquoi, d’autres te le diront.

 

C’est vrai que le mur est plus haut et plus résistant à certains endroits que d’autres.   On peut toujours espérer le ramollir ou l’ébrécher à force de s’y buter à défaut de solutions de rechange ou de remèdes efficaces à tous ces malheurs du monde dont on aimerait bien se décharger la conscience.

 

Dans ce domaine-ci tu pourras te joindre aux « Pleureuses professionnelles Inc. » ou aux « Braillards INC » ou au club des  « Cœurs saignants » pour faire  entendre tes sanglots,  pour proclamer haut et fort que le mal existe, qu’il fait mal et que ce n'est pas bon ni bien.  Tout homme aspire au bonheur parfait, au bonheur pure et simple, au bonheur sans limite : tu trouveras facilement et toujours de quoi revendiquer  pour apporter un peu de baume à l’humanité souffrante et faire la preuve par neuf de la générosité de ton cœur et de tes intentions.

 

Les démocraties et les sociétés d'abondance apportent  autant  de frustrations qu'elles peuvent apporter de consolations ou de satisfactions.  Ces frustrations seront d’autant plus douloureusement ressenties si tu comptes sur les autres, sur la société ambiante, pour régler tes problèmes psychologiques et métaphysiques,  pour combler le vide intérieur que tu ressens en toi.

 

 

 

Joins ta voix à ce concert de lamentations à mesure que tu découvres le monde  et,  si tu ne peux contenir tes indignations, descends dans la rue, roule-toi sur l’asphalte  ou sur les pavés pour te mériter des indulgences médiatiques, occupe toutes les tribunes de la radio ou de la presse,  clame de ta voix la plus forte ou de ta plus belle écriture que  le mal existe,  que c'est pas beau,  pas bien du tout et que ça fait mal en plus. Même pense à fonder un parti dont le seul programme sera « un appel à l’aide ».Vaut mieux « être jeune, riche et en santé que vieux, pauvre et malade »

 

 Une  fois ton diplôme du primaire acquis,  une fois que tu auras fait l’inventaire des maux qui nous assaillent, que tu auras épuisé ton

Gus, petit travail pratique

 pour ton examen final  de ce niveau : ponds des phrases  les mieux senties  et les plus percutantes à propos des mots-clés suivants 

La pauvreté

L’ignorance

L’inégalité

La maladie

L’exploitation

La guerre

La pollution

Le chômage

Les injustices,

La hausse des prix et des tarifs qui frappe tu sais qui,

La hausse des impôts qui frappe tu sais qui,.

Ta note sera majorée si tu arraches une larme aux correcteurs.

 

capital de sympathie, que tu auras récupéré les heures d’insomnie causée par  les auteurs à la mode spécialisés dans l’étalement de nos malheurs, une fois qu’il ne te restera plus de larmes,  que tu auras épuisé ton répertoire d’imprécations incantatoires, n’oublie pas, mon cher Augustin,  les étapes suivantes qui sont plus à ta mesure, qui correspondent mieux à ta puissance de réflexion et permettront  d'approfondir et donner un sens à tes indignations.

Pour le moment, tu auras ton diplôme de « belle âme » ou de « cœur saignant ». Tu peux choisir d’arrêter ici ton cours, convaincu, comme plusieurs, que l’utopie n’est astreinte à aucune obligation de résultats. Sa seule fonction est de permettre à ses adeptes de condamner ce qui existe au nom de ce qui n’existe pas.” Revel

Si tu crois, Gus, que tu as l’intelligence nécessaire pour aller plus loin, tu peux entreprendre ton cours 201 de niveau secondaire. Bonne chance.

* tentative d’internationalisation d’un idiome local (un cas de mondialisation en devenir)

 

 

NIVEAU SEcONDAIRE

Pour I.Q. de 100 et plus…

 

Diagnostiquer les causes du mal.

C’EST LA FAUTE  À QUI ?

LE COUPABLE EST PRIÉ DE SE LEVER DEBOUT.

C’est un pas dans la bonne direction et qui peut exiger de la réflexion et qui n’est pas toujours à la portée de tous. Insécurité, pauvreté, chômage, fermeture d’usines, vivre à la rue, ignorance, abandon scolaire, ont toujours des causes prochaines et lointaines… Il y a matière à beaucoup de réflexion et les réponses ne sont pas toujours faciles ni agréables. Quelques conseils pour éviter quelques écueils…

 

 1.  Commence par analyser tes propres responsabilités (les tiennes et celles de ta communauté) avant d’accuser la CIA. (en attendant qu’un autre vilain universel prenne la place)   Il est trop facile de se dédouaner la conscience  et d’accuser tout le monde et son père en passant par Ottawa ou Washington.

 

 

 

 

2. Ne cède pas à la tentation et à la facilité de t’inventer des  Boucs émissaires, des « Grand Satan » de chaque coté de la clôture…qui bloquent  ta recherche et t’empêchent d’aller au fond des choses. 

 

3. Ne succombe pas à la conspiranoïa. Ne te laisse pas tenter par le complexe du complot. Méfie-toi des causes cachées à toi seul révélées et à tes petits copains.

 

« Dans ses formes les plus extrêmes, l’antiaméricanisme, et chaque continent a le sien, est un principe d’interprétation global qui offre un triple réconfort théorique, pratique, existentiel. Il incarne à merveille la théorie de la causalité unique, constitue la preuve en dernier recours lorsque la raison a épuisée tous ses arguments. Si l’Amérique n’existait pas, il faudrait l’inventer; sur quel bouc émissaire pourrions nous laver nos péchés,  nous défausser de nos ordures ? Où trouverions-nous un tel centre de blanchiment des crimes de la planète puisque  tout ce qui va mal sur cette terre peut lui être imputé. C’est une chance finalement pour une dictature, un groupe terroriste, d’être pourchassé, montré du doigt par les États-Unis. Ça leur vaut immédiatement la sympathie, la bienveillance de tous ceux pour qui  « le seul racisme autorisé  dans le monde moderne est d’être antiaméricain »

 Bruckner. Misère de la prospérité. P. 84

 

 

 Ne cherche pas à épater les imbéciles (la moitié de la planète a un niveau mental inférieur à la moyenne, pas vrai? il est trop facile alors  (via Internet surtout) de se trouver un public et même d’engranger quelques $ millions)  en dénichant des causes cachées à  tous mais qui t’ont été mystérieusement révélées, à toi et à ton cénacle. Certains t’écouteront éberlués, admiratifs et la bouche carpienne de te voir ainsi déjouer  et dénoncer les complots ourdis par les méchants de ce monde avec le silence et  la connivence  de tous les medias et des universités. Tu seras devenu un gourou de taverne ou de cour d’école.  D’autres, te considéreront comme un truand de l’intelligence et te mettront au rang de ceux qui te croient. Ex. Le Mossad ou le FBI instigateur et responsable de 9/11. La bêtise, comme le terrorisme,  se propage d’un continent à l’autre.

 

4. Dans ta recherche des causes ultimes, évite les culs-de-sac.  Si en bout de piste tu trouves  comme cause ultime de tous les maux  l’être humain dans sa  nature profonde, ne le supprime pas tout de suite, laisse la tâche à d’autres, à l’effet de serre  ou à l’Autre.

5) Fais attention à ne pas succomber à la tentation du fanatisme et de limiter ton regard aux seuls faits qui viennent  le nourrir  et l’entretenir.

6. Si tu ne trouves aucune cause et que tu veuilles malgré tout entrer dans la conversation au salon ou au bistro entre copains,  tu n’as qu’à dire d’un air détaché que c’est la faute du FBI ou de la CIA ou de Scotland Yard ou d’une option politique que tu honnis. Faute de quoi ? tu ne  le sais pas mais les autres le savent. Si ça ne colle pas, essaie-toi avec Nostradamus ou l’astrologie. Tu auras ton public et on se pendra à tes jeunes babines.(N’oublie pas de rire par en dedans)

 

7. Et si tu veux passer pour politiquement correct, souviens toi qu’il n’y a que les puissants qui sont coupables des malheurs de la planète… comme au Rwanda ou ailleurs…

 

 

 

Gus, exercice pratique pour ton diplôme 201

Quand tu auras trouvé que Macdonald, Wal Mart et la CIA sont responsables de la moitié des maux de l’humanité, applique-toi de nouveau pour trouver les causes de la deuxième moitié.

 

 

NIVEAU PROFESSIONNEL.

Pour Q.I. de 120 et plus….

 

TROUVER LE REMÈDE AU MAL.

Tâche difficile, pour gens réfléchis, qui suppose des enquêtes et des études approfondies car il est facile de tomber dans la facilité.

 

L’humanité a aspiré pendant des millénaires à l’aspirine.

 

1. Certains trouvent facilement le remède aux maux de l’humanité, il suffit de défaire l’homme et de repartir à zéro. Les prophètes de l’homme nouveau qui désespèrent  de l’histoire …qui continue cependant sans eux..

Et l’histoire ? pourquoi ne pas la refaire et  redémarrer  trois siècles plus  tôt. On le fait bien au cinéma! « Je préférerais encore être sous le joug de l’armée rouge que d'avoir à manger des hamburgers » Alain de Benoist

 

 

 

 

 

2. Tout idéalisme trop naïf se bute très tôt à la réalité. Il faut avoir les moyens  de sa générosité.  Et il ne suffit pas d’être généreux pour en avoir les moyens.  Il est trop facile de n’écouter que son cœur, de se vider de ses larmes, de tout réclamer, de  tout donner et de refiler la facture au voisin. Certains ont « une si haute idée de leur propre moralité qu’on croirait presque, à les entendre, qu’ils rendent la corruption honnête en s’y livrant »

 

« Nous avons fait mai 68 pour ne pas devenir ce que nous sommes devenus » a dit Georges Wolinski un de ses protagonistes.

 

3.  Il importe de trouver des  remèdes applicables à des gens bien vivants et non à des abstractions.

 

4.. Ne pas programmer le désenchantement. Ne pas laisser espérer de  l’économie, des politiciens,  ce qu’ils ne peuvent  donner : le bonheur personnel ou familial, la solution à l’angoisse métaphysique et un baume pour le  spleen  ou le mal de vivre. 

 

5. Sois également  critique vis-à-vis des alternatives que tu proposes ou qui te viennent à l’esprit. Il ne suffit pas de placer un alter quelconque devant n’importe quel mot pour régler un problème. Informe-toi et regarde ce qu’elles  ont donné si elles ont été mises en pratique ailleurs. Évite de reproduire, par ignorance ou par manque d'expérience, les erreurs du passé. “Le mensonge idéologique consiste (dans les pays développés) a poursuivre les vieilles diatribes contre le capitalisme, tout en sachant… que l’on n’a rien pour le remplacer.”Revel

 

 

6. Profite des leçons de l’histoire. Pour ça tu devras te mettre à l’étudier…Te maintenir au courant de l’actualité, de l’économie, de la sociologie, de la psychologie, des sciences sociales, des sciences politiques,  etcet te munir d’une bonne dose de bon sens.

 

Bonne chance.

 

 Et si tu étais, Gus, le sauveur  que notre planète attend désespérément !

 

Tu aurais bien mérité ton diplôme 301. Peut-être même un titre Honoris causa de quelque prestigieuse université.

 

 

Suite :

Petite histoire d’un certain gauchisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gus, un petit programme de vie  pour toi.

Tu observes le monde de plus en plus. Ta curiosité se raffine.

Avec le temps,  pourras- tu mettre des noms  sur les pointillées que ton prof  a faites à partir du texte suivant :

 

« Il y a un droit imprescriptible à la résistance pour toute personne ou minorité menacées et il convient de saluer les mille tentatives des offensés et des humiliés pour s’arracher à l’avilissement et imposer aux autres la reconnaissance de leur dignité.

 

 Mais il existe au  moins quatre destins différents pour un rebelle :

 

Finir en dictateur ou en narcotrafiquant, quitter les haillons du persécuté  pour revêtir ceux du despote. ……..   …………… ……………

 

Mourir les armes  à la main, demeurer dans la mémoire des hommes comme martyr, les plus belles révolutions étant les révolutions perdues qui n’ont  pas souillé leur pureté dans un bain de sang. ………..   …………….  …………………..

 

Vieillir en anarchiste de salon, faire carrière dans l’intransigeance, se muer avec l’age en comédien de l’indignation, imposture où  réussissent tant de roublards rompus aux colères stratégiques, aux coups de gueule soigneusement calibrés qu’ils savent ensuite monnayer en panache personnel.  ………………..     ………………..

 

 Il est une dernière voie moins glorieuse mais plus féconde : fonder  un  nouveau parti, obliger  la société par la violence au besoin, à entendre la voix de ceux qu'elle méprisait ou exploitait jusque là….Toute révolte réussie donne naissance à un lobby qui pèse ensuite de tout son poids pour défendre ses intérêts. C’est une fin moins romantique que la révolution permanente, le feu purificateur, mais infiniment plus efficace. Il faut noter à cet égard la capacité stupéfiante des anciens activistes à créer des entreprises  rentables »…………  ………….     ………….  ……………….

Bruckner. Misère de la prospérité. P.56

 

 

1. Gauche-droite au plan politique

2. Gauche-droite au plan économique

3. Jeux d’haltères et d’équilibre  dans l’économie de marché

4. Démocratie, totalitarisme et dictature

Mondialisation et État providence

6. Cours accéléré 101.  la critique sociale (3 niveaux)

7. Petite histoire d’un certain gauchisme.

8. L’État providence aux USA et en Europe.

9.  une certaine intelligentsia au vingtième siècle.

10. L’histoire économique en dessins pas très animés.

25 manières de se partager les meilleures

et les moins bonnes parties d’un bœuf. 

Qui a le filet mignon et qui a la queue à déguster?

 

Sites  complémentaires :

 

Le travail et son évolution

La révolution industrielle

La société de consommation

La mondialisation

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

 

Pour nous rejoindre

 

(récents)

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)