Solution (2)

LE FILET MIGNON

 

 

LE PROF BOF

AVEC L’AIDE De son disciple  TI-GUS

RÉINVENTE LA SOCIÉTÉ

 ET LES MODES DE DISTRIBUTION DE LA

RICHESSE

 

 

ON S’EN  SOUVIENT : LE PROBLÈME POSÉ ÉTAIT LE SUIVANT :

Selon les principes directeurs d'une société, le système de valeurs,

les utopies entretenues ou la pratique courante, ici ou ailleurs,

autrefois ou aujourd'hui, pouvez-vous identifier

quelques  dizaines de manières de se partager socialement le bœuf

(la richesse nationale)

en supposant que

le filet mignon représente le meilleur et la queue le moins bon

 

 

 

 

1) ÉGALITARISME.

On prend toute la viande consommable, on la passe au hachoir  et on fait une sauce à spaghetti, la même pour tout le monde. Pas de jalousie. La beauté de l’uniformité.

 

 

 

2) LE DROIT DE CUISSAGE  ...

devient le droit de filetage…  mignon évidemment. Pour de rares privilégiés.

 

3) La compassion  comme principe de distribution.

 « A chacun selon ses besoins ». Ceux qui  en ont le plus besoin, les mourants, les faibles, les anémiques, ceux qui  n’ont jamais senti sous la dent la tendresse du filet mignon  reçoivent prioritairement les meilleurs morceaux du bœuf. Mère Térésa comme Présidente, Karl Marx comme Vice-Président.

Solution : dépérir pour avoir le privilège de goûter au filet mignon au plus vite.

 

 

 

4) PIÉTÉ ET Offrandes sacrificielles 

aux dieux ou à ceux qui les représentent sur terre, qui détiennent le pouvoir spirituel.  On offre ce que l’on a de mieux. Autrefois, dans des cultures dites avancées,  c’était des vierges qu’on immolait pour satisfaire les Dieux qui s’y connaissaient en bonnes choses.   Aujourd’hui on est plus mesquin ou la divinité est moins exigeante. On offre le meilleur de notre production en boucherie : les morceaux de filets mignons pour les sacrifices. La saucisse pour le peuple. Le spirituel siphonne la richesse nationale

 

5) Végétarisme sectaire

Amende  si vous être pris avec plus de 5 grammes de filet mignon dans votre frigo pour votre usage personnel;  5 ans minima si vous en faites le commerce et l’importation. La police fait la ronde des frigos. Le tofu pour tous. L’exclusion culinaire.

 

 

6) La FORCE.

Gangstérisme généralisé.  Far West.  Des gangs  se livrent un combat mortel pour pouvoir se procurer les précieux morceaux. La richesse de la nation ne va pas  à ceux qui la produisent, mais aux plus forts, à ceux qui usent de  menaces de mort et de chantage. 

        Variante intelligente (Moyen Age) : Le tournoi : le chef des Hells et le chef des Outlaw tirent  au poignet, et le gang du gagnant emporte les marbres, pardon, se partage les filets mignons…

 

7) L’Électoralisme.

Celui qui a le plus de chance d’être élu et de gouverner est celui (ou celle) qui promet du filet mignon pour tous soir et matin. (Ses adversaires en avaient promis, l’un pour le souper, l’autre pour le déjeuner)  Même si certains électeurs éberlués se demandent : « Qu’est ce que c’est que du filet mignon ? » le vote est acquis. Si on le promet aussi énergiquement et avec autant de conviction,  ça doit être bon.

 

 

 

8) la Dictature. 

 Le chef de l’État (jailli d’où on ne sait où) a tous les droits. Il est le seul à avoir droit au   filet mignon, et  ceux à qui il  en  accorde le privilège. La loi : le caprice (ou la volonté) du chef. La TV montre quotidiennement, à l’heure du souper,  le Chef en train de déguster son filet mignon  sous les regards admiratifs de millions de citoyens qui l’applaudissent …en silence.

 

9) LA FLAGORNERIE.

Des Privilèges spéciaux, des subventions (FILETS MIGNONS) sont accordés aux poètes, chansonniers, artistes,  qui feront le plus bel éloge du Grand chef et de son idéologie. Attention spéciale au POÈTE OFFICIEL et aux sculpteurs qui érigeront les plus belles statues du chef ou à la gloire de sa pensée : ils pourront avoir en plus une rue nommée à leur nom….sans doute celle de l’abattoir où sont conduits les bons bœufs de chez nous.

 

 

 

10) LE Népotisme. 

Le chef et sa parenté qui détiennent les postes de commande ont droit de premier choix en matière de viande et de charcuterie.

 

11) L’Hérédité et les gènes.

Société de privilèges héréditaires. L’aristocratie au pouvoir. Certains sont nés pour manger du filet mignon, d’autres sont nés pour les jarrets et la queue.  Les « Leboeuf » ont un droit de naissance sur la consommation du filet mignon, ils ont sans doute dans leurs gènes  quelque chose qui fonde ce droit qui se transmet, comme le nom ou  les gènes,  de père en fils. Solution : choisir le bon  utérus avant de naître.

 

 

 

12) Le marché (L’ÉCHANGE)

 Echange libre entre ceux qui  produisent du filet mignon et des biens (argent : pouvoir d’achat) produits par ceux qui aiment et désirent le filet mignon.

 

13) LE HASARD.

 La Loto comme mode de distribution. C’est le Hasard qui  décide qui aura le filet mignon (les millions) dans la société. Chance égale pour tous. La chance l’emporte sur le mérite et sur l’effort. Pourtant une belle hypocrite vous prévient quotidiennement que manger trop de filet mignon peut être dangereux pour la santé.

 

 

 

14) LA  GUEULE….

 comme principe de distribution des privilèges. Les avantages vont à ceux  qui  gueulent avec le plus de conviction : « À NOUS LE FILET MIGNON »

L’ORGANISATION   de la réclamation : l’art d’occuper la rue, les lignes ouvertes et les tribunes libres : « NOUS ON AIME ÇA PLUS QUE LES AUTRES LE FILET MIGNON »

« LES ENFANTS ARRIVENT À L’ÉCOLE SANS AVOIR MANGÉ LEUR FILET MIGNON » (Les parents ont tout bouffé évidemment)

Si vous manquez de voix, d’autres, moyennant rémunération, gueuleront à votre place.

15) LA PÉNURIE et  son administration…

 Les coupons de rationnement…À chaque citoyen une tranche de filet mignon à son anniversaire (avec son coupon). Ne perdez pas votre livretsinon vous êtes cuits

 

 

 

16) PROPRIÉTÉ PRIVÉE. 

LE PRODUCTEUR   exerce le premier ses droits sur le filet mignon…le mange ou …

 le cède à ceux qui lui assureront  la meilleure rétribution (argent ou échange)

 

17) LA SOLUTION TITANIC.

 

 Les femmes et les enfants d’abord. Les hommes à la mer.

 

 

 

18) NOMENCLATURA.  

Magasins spécialisés en filets mignons ou seuls ont accès   les fonctionnaires et les grands serviteurs du régime, la haute gomme du parti. Autres magasins ouverts à tous où on trouve certains jours, à condition d’arriver tôt,  les restants du bœuf,

 

19) LE BUREAUCRATISME.

Pas de filet mignon (ou pire pas de dindes) pour quiconque à  Noël ou à la Saint-Valentin. Le bureaucrate qui devait prévoir, permettre, établir les normes, le système de contrôle,  mettre en marche la production et la mise en marché s’est endormi à son bureau  ou s’est absenté** le jour fatidique où il devait lancer la production. Problème de « red tape ».

* * (Une nouvelle commission d’enquête devrait élucider le problème)

 

 

 

20) La Richesse.

 Seuls mangeront du filet mignon qui auront assez d’argent  (en raison des services rendus ?!) pour  payer ce qu’il vaut étant donné sa rareté. La richesse peut être méritée en raison de la qualité ou de la quantité des services rendus à la société, elle peut aussi ne pas l’être. Espérons que la nature se venge et que la qualité de la digestion s’enligne  sur le  mérite.

 

21) LE PILLAGE.

La guerre à bon marché. A défaut  d’être payés, les soldats victorieux, après avoir violé les femmes disponibles, s’emparent des stocks de filets mignons comme butins  de guerre et comme trophées de la victoire. Ils entrent triomphalement sur les Champs Elysée avec des filets mignons au bout de leur baïonnette  sous les applaudissements de la foule en délire.

 

 

 

22) LE CHANTAGE.

Vous me donnez votre filet mignon pour mon peuple affamé ou  je continue à travailler sur ma  petite bombe atomique que je vous ferai  sauter en pleine face.

 

23) LE RACISME.

La culture, la tradition ou le gouvernement définit la couleur de ceux qui ont le droit de manger du filet mignon et de ceux à qui est réservée la queue. La couleur de la viande ne va pas nécessairement avec la couleur de la peau.

 

 

 

24) L’ART COMME VALEUR SUPRÊME.

La grande artiste Madein China  réquisitionne les filets mignons pour faire des robes avec des tranches de viande... pour dénoncer, parait-il, la société de consommation. La « collection » circule partout et elle stimule l’indignation ou l’appétit. Elle est particulièrement applaudie dans les musées des pays riches où la critique salive pour avoir enfin quelque chose à se mettre sous la dent; on salive encore plus dans les pays pauvres !

 

25) LA QUEUE.

Premier arrivé, premier servi. Concours de patience et d'oisiveté. Ceux qui ne travaillent pas peuvent se mettre en ligne tôt le matin ou la nuit et revendre plus tard avec profit le filet mignon à ceux qui travaillent.

 

 

GUS, TON PROF NE TE LACHE PAS.

FAIS L’EXERCICE SUIVANT,

C’EST LE PLUS important.

 

JOUE À ton tour AU PROFESSEUR et pense à ton avenir.

 

AMUSE-toi À DONNER UNE NOTE DE 0 À 10

POUR évaluer l'impact

de chacun de ces modes de distribution

 sur la production et l’Approvisionnement

 de  FILETS MIGNONS

 pour l’année suivante…

 

L’exercice une fois terminé, tu auras quelques idées

sur les causes de la  richesse et de la pauvreté des nations.

 

 

 

Accueil...

1. Expérience de la créativité

2. La pensée latérale

3. Questionnement stupide!!!

4. Réponses (1)

5. Réponses (2)

6. Conclusion.

SOL. 1 …  

Sol. 2 Bof et Gus réinventent  la société, rien de moins !

 

Pour nous rejoindre

 

GÉNÉALOGIE