Profbof.com

(thèmes ou chapîtres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

 

CONSCIENCE DE LA LIBERTÉ...

 

Conflit de civilisations ?

 

Non, conflit à l'intérieur de la civilisation

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image003.gif


 

 


 

Une partie de l'élite ne croit pas à l'existence de la liberté.

Pourtant toute la civilisation occidentale,

ses principes et ses institutions,  reposent  sur l'existence de cette même  liberté.

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image005.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

Peut-on avoir une preuve de l'existence de ce pouvoir tout à fait original que l'être humain aurait sur son action?

 

Il conviendrait plutôt de parler ici d'expérience de la liberté.

Presque tous les adultes conscients reconnaissent éprouver ce pouvoir sur leurs actions, même ceux qui nient la valeur de cette expérience.

 

Une partie de l'élite cependant  (savants, penseurs)  rejette la valeur de cette expérience  de la liberté que l'on considère comme une illusion.  Et on apporte de multiples raisons pour justifier cette position....

 

Par ailleurs,  le comportement de chaque individu (qu'on l'avoue ou pas ) est un aveu du  bien fondé de cette expérience de la liberté.

 Qui pis est, toutes les institutions qui sont à la base de la société (ou des sociétés)  sont fondées sur la reconnaissance de la réalité de la liberté­.

 

 

A.  CEUX  QUI  NE  CROIENT PAS  À  LA LIBERTÉ.

Elle n'est qu'une illusion.

 

 

1. Au nom d'un réductionnisme  matérialiste dogmatique

 

 

L'être humain n'est qu'un amas de neurones, de cellules, de molécules qui ne sont   en fin de compte que des composés physico-chimiques.

 Or  tout le monde est d'accord pour dénier toute forme de liberté au niveau  de la physique et de la chimie.*

On ne peut donc pas parler de liberté chez l'être humain, pas plus que chez l'animal, pas plus que dans la matière.

 

 

 

 

 

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image007.jpg

 

 

 

 

Qu'en penses-tu Gus ?

Si cela peut t'aider à te faire une opinion,

voici quelques éléments de réflexion.

 

 

* PRIX NOBEL DE LA SOTTISE

L'objection peut être inversée: concédons que la liberté est incompatible avec le strict matérialisme. Concédons que la  liberté ne peut se comprendre physico-chimiquement. Si la certitude quant à l'existence  de la liberté est plus forte et mieux fondée, on devra donc rejeter  ce matérialisme dogmatique qui est incapable d'en rendre compte.

De fait le problème se situe dans un ensemble beaucoup plus vaste.

 

 

Quelques savants, de belles âmes, ont eu un soupir de soulagement, quand Heisenberg a découvert les relations d'incertitude et la loi d'indétermination au niveau de l'atome. Désormais on pouvait croire à la liberté ! Ouf ! La civilisation et les bonnes mœurs  étaient sauvées ...scientifiquement.

 

 

 

 

Il n'y a pas  que la liberté qui soit incompatible avec une conception purement matérialiste de l'homme.

Gus, toi, féru de réflexion à tes heures, toi qui veux tout approfondir, vas voir, si tu en as le temps et si tu ne l'as déjà fait:

Sur les traces de l'homme 

Tu y trouveras la description imagée, humoristique et pourtant fort sérieuse d'une dizaine de traits typiquement humains. Ils sont très difficilement contestables. Ils sautent aux yeux. Il suffit de s'en rendre compte. Si tu y réfléchis bien,   aucun de ces traits ne peut s'expliquer physico-chimiquement.  Tous transcendent  (Gus : "dépassent") l'animalité, à plus forte raison la matière brute. La caractéristique de chacun de ces traits est justement d'échapper aux conditions et aux lois de la matière, d'appartenir pourrait-on dire à un monde d'anti-matière ou au moins d'hors-matière.

De plus, la science qui pousse si loin, si admirablement et  souvent de façon si utile l'explication physico-chimique du psychisme, rend-elle compte adéquatement de nos émotions, de nos fonctions de plaisir, de nos fonctions de douleur, de tout ce qui relève de l'ordre de la sensibilité ? Gus, si tu veux mieux réfléchir à ce problème particulier, penche-toi ( ou accote-toi ) sur   Le sexe dans tous ses états où le problème est posé plus longuement et plus  explicitement avec des exemples appropriés.

 

Quant à y être, un  extra Gus, au cas ou cela t'intéresserait..

   Toutes les belles choses que tu as apprises en biologie, si vraies dans leur ordre et souvent si utiles, rendent-elles compte adéquatement de ce que c'est que connaître ?

 

Tiens, un petit tord-boyau intellectuel, pour occuper ton week-end.

 Comparons  l'acte de voir et la photographie d'un même paysage X.

 Dans les deux cas le paysage X, par son action,  imprime (ou détermine ou modifie) sa forme  propre qui devient X' sur le papier ou dans les neurones (selon la manière appropriée à l'un et aux autres) . Nous sommes rendus à X'

Jusqu'ici nous restons, dans les deux cas, dans le même ordre  physico-chimique  d'un transfert de détermination, d'un rapport de causalité qui se situe au même niveau.  X est cause de X'.

Gus, est-ce que le papier de la photo qui reproduit si bien   le paysage (mieux que ma mémoire en tous cas)  connaît le paysage..?

Gus, que devrait-il se produire  de tout à fait nouveau dans le papier (comme dans le cerveau) pour qu'il y ait véritablement connaissance ...?

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image009.gifRéfléchis à cela, Gus, et comme disait l'autre :" Tu seras un homme, mon Gus."

Un autre grand homme, qui aimait l'espace et détestait l'encombrement, a déjà dit  solennellement : "Connaître une chaise, ce n'est pas avoir une chaise dans la tête. "

 Ouah ! il fallait y penser. C'est songé.

  Je crois, Gus, qu'il faudra revenir sur ce thème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. En raison de l'ignorance des causes cachées.

 

 

 

 

 

  La sentiment de liberté proviendrait  de l'ignorance des causes qui nous font agir.

"Si la girouette devenait consciente, elle se croirait libre de tourner à gauche ou à droite"... parce qu'elle ne sait pas que c'est le vent qui l'entraîne...

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image011.gif

 

 

 

 

Personne ne connaît tous les complexes que son inconscient a pu encaisser au stade oral, anal, etc.

Tout le réseau de réflexes, d'habitudes (de dépendances) que notre passé  a laissé  en nous: craintes, phobies, appréhensions, envies...(normale ou anormal, naturel ou artificiel)

Tendances spontanées, innées ou acquises... Nous sommes un mystère à nous-mêmes...

Nous sommes faits pour une bonne part.. et  chaque action est l'expression de ce que nous sommes.

 

 

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image012.jpgGus, l'objection est subtile.

Tout ce qui y est affirmé  est vrai, ..

à part la conclusion  qu'on en tire.

 

On a dit précédemment que la liberté ( ou le libre arbitre) ne portait pas justement sur toutes ces incitations à l'action (ou envies de  ) qui sont en nous, sur lesquelles nous ne pouvons rien), dont nous ignorons souvent l'origine mais sur l'action consécutive à cette incitation.

Gus, à propos de ton petit copain qui est exhibitionniste: il ne le sait pas mais il ressent peut-être ces impulsions parce que, par mégarde, on a changé ses couches devant un miroir quand il était au stade anal.  Aujourd'hui il ressent une envie irrationnelle de s'exhiber.

 

 

 

Peu importe l'origine de cette envie de... (à chaque psychiatre ou psychanalyste, l'explication définitive !) Le problème essentiel est de savoir s'il a le pouvoir de résister à cette envie ou d'y succomber… volontairement même si cela est difficile. Si oui, il est libre dans les actions qu'il pose. Si non, il n'est pas libre  et n'est pas coupable.

 Même chose pour ton ami pyromane.

Surveille tes fréquentations, Gus !

 

 

 

De fait Gus, quand je vois tes prouesses avec ton skateboard, je me demande parfois si on n'a pas mis du poivre de Cayenne dans tes couches au lieu de la poudre Johnson.

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image013.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Rêves de science ou Sciences de rêve ...

 

Pour fonder au moins théoriquement l'espoir que les science humaines  deviennent un jour  de "belles sciences", des sciences exactes... comme les autres.

 

 

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image015.gif


 

 

 

Si l'on veut espérer, ou nourrir l'ambition,  qu'un jour l'économique, la psychologie, la sociologie soient des sciences aussi exactes que la physique ou la chimie, on doit poser le postulat  que l'homme,  si subtil cela soit-il, est déterminé.

Dans cette perspective, une hyper-intelligence, qui connaîtrait tout actuellement, pourrait, à partir du présent,  prédire la date de ton mariage, Gus, ...et la date de ton divorce..  ou pire...

Si encore on pouvait espérer, comme avec la météorologie, qu'un jour on connaisse les milliers de causes à l'oeuvre (toutes déterminées) et avec des ordinateurs hyper-puissants  prévoir  le temps qu'il fera à une heure précise dans un lieu précis ( Tiens, pourquoi pas le jour de ton mariage, Gus !!)

http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image016.jpgGus, prends conscience de ton pouvoir.

Tu fous le bordel dans les sciences humaines.

 Par ta liberté tu es le grain de sable qui empêche les sciences humaines de rêver à un statut qu'elles ne pourront sans doute jamais atteindre et les méchantes langues continueront à dire que les prévisions économiques ne valent guère mieux que celles des astrologues...  parce que, librement, en homme réfléchi, tu ne t'es pas acheté un autre Skateboard cette année...Ce que l'index de consommation  ne http://www.profbof.com/liberte/Illusion_fichiers/image017.gifpouvait prévoir..

Cré, Gus, va !

Attention Gus avec ta liberté !  Vas-y mollo ! Tu peux bousiller  des lots de philosophies de l'histoire et jeter  au rancart des pans entiers de bibliothèques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA LIBERTÉ EST UNE ILLUSION (SUITE)

 

4) LE « JUNK FOOD » DE L’ESPRIT.

5) Le déterminisme du meilleur

 

 

 1. Accueil

2. Le problème

3. Éclaircissement

4. Conscience de la liberté.

              AUne Illusion  ?

              B.  Authentique ?

5. Fondement de la  liberté

6. Culture de la liberté

AUTRES SITES DU P. BOF.

 

 

Votez pour ce site au Weborama

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

 

(récents)

1a. gauche / droite

1b. eINSTEIN EN IMAGES.

2. société de consommation

3. Mondialisation

4. quête du bonheur

5. le terrorisme

 

6. Écologie et catastrophisme

 

7. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre