Profbof.com

(thèmes ou chapîtres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

 

B.  CEUX  QUI  CROIENT   À  LA LIBERTÉ

La conscience de la liberté est justifiée

 

Si la liberté personnelle est une illusion,

 toutes les  propriétés ou les conséquences qui en découlent 

 sont également illusoires, injustifiées, sans fondement.

Si le déterminisme  était absolu  comme certains le prétendent,  on devrait ajouter tout de suite que c'est un déterminisme  un peu masochiste sur les bords : qu'est-ce- que ce déterminisme qui est déterminé à se nier, à se refuser ….  du moins chez certains qui se croient libres et responsables de leur action… Et il faudrait ajouter que ce déterminisme masochiste est une particularité  humaine… Chez l’animal  on a affaire à  un sain déterminisme, un déterminisme en santé  … qui ne se torture pas maladivement à se nier..

Contre Hegel…

« Le philosophe d’Iéna avait tort : l’histoire n’a cesse de lui apporter, en deux siècles, mille démentis mais jamais à  ce point  la balle est revenue dans le camp des individus. Ceux-ci ne sont  naturellement pas des atomes isolés, perdus dans un éther social : les pesanteurs économiques, l’atmosphère collective, les traditions historiques bornent leur liberté. Mais, paradoxe inattendu dans une société aussi complexe, jamais les individus n’ont été aussi libres et seuls. Libre d’agir, d’entreprendre, de créer. Seuls, car aucune solidarité de classe, aucun clan, aucune « mafia » ne les emprisonnent »126

Alain Minc. Le crépuscule des petits dieux.2000

 

Pourtant  le comportement des individus

et les  institutions que les sociétés se sont données

http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image003.gif reposent sur la vérité et  la  certitude

de cette conscience du libre arbitre de l'homme.

 

Celui qui ne croit pas à la liberté de l'être humain

 devrait être logique avec lui-même

et se comporter en conséquence.

Sinon, son comportement est la  négation concrète de son  option philosophique

 qui n'est alors  professée que du bout des lèvres

et qui ne s'appuie que sur des a priori philosophiques contestables

dont il est incapable de se dépêtrer.

 

SI ON NIE LA LIBERTÉ ...

 les distinctions suivantes,  parmi plusieurs autres, sont  factices  et illusoires....

et on devrait se comporter en conséquence...et changer les institutions  qui en dépendent...

 

ANIMAL

 

HOMME

Que devrait-on changer dans notre société, dans nos institutions,  si l'homme était aussi irresponsable que l'animal?  Rien ne sert de dire que les conditionnements, les pulsions  qui affectent  l'être humain sont plus subtiles, plus complexes,  le déterminisme serait  tout aussi réel et efficace...  si l'homme ne peut y échapper, si la liberté n'existe pas.

Devrait-on revenir aux procès faits aux animaux comme parfois au Moyen Age ou abolir les procès faits à l’homme?   Devrait-on parler de dressage plutôt que d’éducation, de dressage raté plutôt que de fautes et de responsabilité ? « Mammifères de la planète, unissez-vous ! »  L’égalité pour tous. À bas les privilèges de l’espèce!

 

enfant

 

 

Adulte

Quand vient le temps de la réprobation et du châtiment, tout le monde fait une distinction entre l'adulte et le jeune enfant. Cette distinction est fondée sur le fait que normalement l'un est maître  et responsable de ses actes, l'autre pas.

 

 

Aliéné

 

 

 sain d'esprit.

Nos institutions judiciaires font une distinction nette entre le comportement de l'un ou de l'autre. Il est insuffisant de dire que l'un sait ce qu'il fait et l'autre ne le sait pas; encore faut-il qu'il soit responsable de l'action et qu'il ait pu ...  ne pas la faire.

Tous égaux devant la justice ! Destruction des cours de justice et de l’appareil judiciaire, construction accélérée d’asiles d’aliénés. Au chômage juges et avocats !

 

Gus, si le ridicule pouvait tuer, tu vois l’hécatombe, si la liberté n’existe pas, quand dans un prétoire tu entends avocats, accusés  ou juges se gargariser avec des concepts de « circonstances aggravantes, atténuantes, Pourquoi ?, de préméditations, de folie. » Gus, si tu t’éclates de rire, d’un bon rire de santé philosophique,  qui  tombera le premier, l’avocat, l’accusé ou le juge qui se prêtent tous à cette comédie de la liberté »

 

 

Compulsion

 incontrôlable

 

 

Compulsion

 contrôlable

Dans certains cas, on reconnaît qu'un individu ne pouvait pas  ne pas succomber à une pulsion ( pour mille raisons possibles) quelconque....Mais les autres alors!!!

Tous semblables si personne ne jouit de la liberté et même traitement pour  tous. Extension du privilège de l’innocence et de l’irresponsabilité! « NO FAULT » POUR TOUS.  Irresponsables, on peut poursuivre Mac Donald ou les compagnies de tabac pour des millions, sinon des milliards  (Après le Big Mac… le Big Pack) pour engraissement programmé ou cancer prévisible.  Malheureusement pour les plaignants, les pseudo coupables étaient également programmés, donc innocents,  à causer cancer ou  élargissement du tour de taille. Évidemment juges et jury programmés à fixer la sentence. Gus, la Justice fout le camp.

Une aumône sinon une bonne pensée, s’il vous plait, pour les avocats en chômage…

 

Distributrice automatique

 

 

Reconnaissance

Juste pour rendre justice à ce bon mot de Chesterton: 

"Si on ne croit pas à la liberté, on ne peut pas dire "Merci pour la moutarde"

 

http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image005.jpgGus, as-tu pensé à remercier la distributrice automatique la dernière fois que tu ashttp://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image007.gif eu recours à ses services...De fait, si ton voisin n'est pas libre quand tu lui dis  "Passe moi le Ketchup" (version américaine. Effet de la mondialisation) et si tu ne fais que mettre en branle une machine plus sophistiquée, mieux conditionnée, alors...  pourquoi ce geste de reconnaissance ?

 À moins que ce soit l’effet des conditionnements que te font agir.

 Abolition de la fête des mères remplacée par la Célébration des bons conditionnements.

 

 

Si on nie la liberté...

des notions perdent  leur sens

 

vérité

 

erreur

A quoi peut servir la quête de la vérité si ce qu'on pense et dit  n'est de toutes façons que le résultat de tous les déterminismes qui ont pesé sur nous ?

Déterminisme!  Liberté ! responsabilité ! à quoi cela peut-il rimer si  ce que chacun en pense est le résultat de conditionnements intellectuels et moraux qui l'ont affecté !

"A chacun ses conditionnements ! et la philosophie n'en sera que plus amusante"

Et quelle partie de plaisir pour le psychiatre, nouveau Magister Veritatis !....

Lui-même conditionné évidemment.

http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image008.gifGus pourquoi écouter ton prof qui te dit que la liberté n'existe pas ? Son affirmation n'a, d'après ses théories, que  la valeur de  la somme des déterminismes qui ont affecté son esprit.

 Autant regarder par la fenêtre la pluie qui tombe ... avec la même fatalité.

S'il te dit que l'homme est libre, il peut se tromper mais il mérite d'être écouté,

il n'est pas une contradiction ambulante.

Pour espérer atteindre la vérité, il faut vouloir laisser l'intelligence fonctionner

selon ses lois propres sans interférences indues.

 

Engagement 

 

http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image010.gifGus, si jamais une jeune personne  s'engage envers toi  (pour la vie, ça va de soi !) et que tu es convaincu qu'elle est déterminée à le faire...comme la pluie (toujours elle !) qui vous attend à la sortie de la mairie..ou de l'église (autre déterminisme) ne serais-tu pas tenté, conscient du ridicule de la situation,  de recevoir son Oui d'un énorme éclat de rire.....qui évidemment serait également chez toi absolument irrépressible et déterminé.

De plus, sur quoi peut bien porter son engagement ( et le tien) si vous n'êtes ni l'un ni l'autre maître et responsable de vos actions.

L'engagement, mon cher Gus, devrait prendre la forme suivante: "Gus, mon cher Gus, j'espère que les mécanismes, pulsions, complexes, réflexes, gènes qui déterminent mes actions feront que  je resterai près de toi..  Pis toé, itou, Amen"

 

Conscience morale.

 

A quoi peuvent bien servir ces notions de bien et de mal si l'homme n'a même pas un choix réel  entre l'un ou l'autre  et que ce qui a à être fait se fera de toute façon.

Faust chantait « à moi les plaisirs ». Ce serait plus juste de chanter quitte à changer l’air «  A moi les conditionnements »

 

Éducation.

 

Éducation: l'art de conditionner par des gens qui ont été conditionnés à conditionner,  etc. de  génération en génération.

 

ORGUEIL, VANITÉ, SATISFACTION DE SOI

 

http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image016.jpgGus, un des plaisirs délicats de la vie est d'observer  le sourire de satisfaction qu'ont sur les lèvres ceux qui prétendre te convaincre que l'être humain n'est pas libre et que son comportement peut s'expliquer comme celui d'un rat.

http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image018.gifPourtant eux aussi sont déterminés comme des rats en te parlant  ainsi  à moins qu'ils ne se prennent pour Dieu le Père.http://www.profbof.com/liberte/libpour_files/image019.gif

Ce qu'ils te disent  est déterminé par leur passé, leurs lectures, leurs émotions, leurs ambitions,  leurs çi ou leurs ça. etc.  et toi tu es également déterminé à encaisser ou pas.

Bonne chance !  Non, Bonne détermination !

 

Culpabilité ... Mauvaise conscience ...  Remords

CRime et chÂtiment...

Jack l'Éventreur  ou Mère Térèsa  (Dieu ait leur âme ! ) : c'est du pareil au même.

 Aussi déterminés l'une que l'autre. Pas responsables de leur vie.

L'action découlait nécessairement de ce qu'ils étaient et de ce qu'on a fait d'eux : une bonne petite fille et un méchant petit garçon.

Pauvre Jack, va!   Chanceuse la Mère!

La seule différence : certains déterminismes sont plus utiles à la société que d'autres....

Du moins la population est conditionnée à apprécier davantage certains conditionnements.

 

Comment l'être humain doit-il être structuré

pour pouvoir exercer cette maîtrise sur son action ?  

SUITE :

COMMENT COMPRENDRE QUE NOUS SOMMES LIBRES ?

 

La guerre des clans parmi les proverbes 

La fortune vient en dormant

 

La fortune sourit aux audacieux.

 "Quoi faire ?"

dirait Lénine

 1. Accueil

2. Le problème

3. Éclaircissement

4. Conscience de la liberté.

              AUne Illusion  ?

              B.  Authentique ?

5. Fondement de la  liberté

6. Culture de la liberté

 

 

 

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

 

 

(récents)

1a. gauche / droite

1b. eINSTEIN EN IMAGES.

2. société de consommation

3. Mondialisation

4. quête du bonheur

5. le terrorisme

 

6. Écologie et catastrophisme

 

7. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre