PROJET ET AMBITION

 

"RÉFLÉCHIR TOUT EN SOURIANT"

..

Par

LE PROF BOF

 

Être sérieux (Prof) sans se prendre trop au sérieux (Bof).

Aller à l'essentiel  sans fendre les cheveux en quatre.

Aborder les thèmes fondamentaux sans prendre une mine de croque-mort.

Ne pas confondre profondeur et obscurité du propos, quantité  de néologismes utilisés et originalité des dissections étymologiques.

 

Une philosophie propre sans noms propres

"Le sage montre la lune (le réel) et l'idiot regarde le doigt (bof) "

(Proverbe)

 

Être préoccupé de dire et non de répéter...

Éviter l'étalage de son érudition et de ses fréquentations (bonnes ou mauvaises)

Oser regarder la réalité et avancer une idée sans s'obliger à en tracer la généalogie et traîner avec soi la cohorte de ceux qui ont déjà pensé la même chose...  ou le contraire. Le péché mignon de la philosophie de salon: « l’auto commémoration érudite et vaniteuse »

Éviter le commentaire du commentaire de celui qui parait-il au début regardait la réalité … et en parlait.

Autant que possible, mettre le lecteur en face de la réalité et l'inviter à tirer ses propres conclusions.

 

Profiter des ressources d'Internet pour la  présentation.

 

 

  S'abstenir de photocopies de cours, de livres, de thèses (de  péchés de jeunesse)  ou de plans de cours.

Profiter au maximum de ce que peut apporter ce nouveau médium  au plan de la présentation: tableaux,  illustrations, clip-art, liens hypertexte, etc.

Et le tout à si bon marché et  si écologique. Vive l'arbre debout !

 

 

Remerciements en passant à tous ces auteurs anonymes qui mettent gratuitement (comme le prof Bof) à la disposition du public  leurs idées et ces dessins souvent humoristiques et parfois inspirant.

 

 

 

 

 

Thèmes de portée philosophique qui ont été abordés jusqu'à maintenant

Chacun constitue un site en soi.

On a pensé à présenter ici quelques uns de ces sites  et à le faire de façon plus détaillée

de sorte qu'à défaut de temps ou d'intérêt  pour regarder l'ensemble d'un site,

une section ou simplement une page pourrait s'avérer utile et intéresser le surfeur pressé.

 

-- 1 --

 



L’HOMME,

son originalité

ACCUEIL.Et l'animal se fit homme. Quoi de neuf dans le comportement

 

d'animaux qui par miracle franchiraient la barrière trans-spécifique? Réellement du neuf ou du vieux recyclé ? Quoi de propre à la commune humanité ?

 

L'OURSON ...Le sens de l'invisible ou du supra-sensible.

 

Dès le début de l'humanité on spécule abondamment sur le non-sensible sous toutes ses formes. L'homme s'ouvre à ce qui est au delà de ce qui est perçu.

LE ROI-LION...Éclatement du temps.

 

La conscience de l'être humain s'étend au delà du temps vécu, s'ouvre spontanément au temps antérieur à  sa propre existence et au temps qui existera au delà de sa propre existence.

LE LOUP QUI ....l'être humain n'est pas victime des apparences et

 

s'interroge spontanément sur ce qui est.

DE PLUTO À PLUTON. Le grand amour de l'homme et de la femme : la

 

recherche des raisons d'être. Ce que comprendre veut dire.

LA LIBELLULE QUI...Le sens de l'être et du devoir être. L'homme cet

 

animal qui distingue ce qui est et ce qui doit être.

L'EMPIRE DES SENS ET  DÉCOLONISATION....

 

Au plan de la connaissance l'homme s'éclate  et s'ouvre à tout ce qui est.

LUPUS  PREMIER...HI, HI. Contorsion dans l'ordre et la connaissance.

 

Triple saut arrière avec chute sur le ... moi, sur le Je.

LE CHIEN QUI TIRE DE LA PATTE..

 

"L'idée est à l'Homme ce que le sabot est au chevalIdée et abstraction. Déblocage et conséquences.

UNE VOLAILLE EN QUÊTE D'ABSOLU. De l'idée à l'idéal

 

 L'être humain en tant que pèlerin de l'absolu. Ouverture sur l'ensemble des possibles.

LA SCHIZO... COMME MALADIE STRUCTURELLE.

 

L'Homme : un orgue à deux claviers sur lequel il joue sa vie.  Dualisme.

 

 -- 2 --

 liberté

Mythe ou réalité

 (février 2002)

 

 

ACCUEIL.  Première esquisse du problème. L'être humain et l'animal.

 

LE PROBLÈME.  Position plus élaborée du problème. Célèbre texte de Rostand

 

parlant au nom de la science et qui expose  les difficultés que la science rencontre pour admettre  la liberté de l'être humain.

 

ÉCLAIRCISSEMENT.  Pour éliminer quelques ambiguïtés sur le sens de la liberté

 

Une illusion ?  Plusieurs considèrent le sentiment de liberté comme une

 

illusion. L'homme est déterminé comme le reste de la nature et du monde animal. Quels sont les principaux arguments pour appuyer cette position?

 

Authentique ? Ensemble des notions ou des distinctions courantes à la base

 

de toute civilisation qui sont incompatibles avec la négation de la liberté.

 

Fondement de la liberté. Comment se fait-il que l'être humain soit libre ?

 

La liberté comme découlant de la nature de l'intelligence et de la volonté.

 

La culture de la liberté. Comment améliorer le mécanisme (!) de base ?

 

 

 

 

 

 

-- 3 --

 


CRÉATIVITÉ 

 (AVRIL 2001)

 

 

 

1. Expérience de la créativité  De l'humour au bricolage en passant

par les sciences et les techniques.

Les différentes manifestations de la créativité.

 

2. La pensée latérale   La jonction mystérieuse qui s'opère dans

l'intelligence au moment de l'invention.

Psychologie de l'"eureka"

 

3. Questionnement stupide!!!  Art de sortir des sentiers battus

en posant des questions apparemment stupides

qui scandalisent les gens "sages". Audace et esprit d'enfance.

 

4. Réponses (1)  Les artisans du progrès. Quelques exemples

au plan des théories ou de la technique.

5. Réponses (2)  suite.

 

6. Conclusion. La créativité appliquée à la vie quotidienne.

Vie privée et vie publique.

 

NB.    A chaque page on peut trouver des problèmes qui mettent à l'épreuve la sagacité du lecteur et lui permettent d'expérimenter le plaisir de voir "la petite lumière" s'allumer.

 

 

 -- 4 --

évolution

Hasard, finalité dans le néodarwinisme

 

On dit que le hasard fait bien les choses. Cependant peut-il tout faire ?

Réflexions à la fois sérieuses et humoristiques  sur le rôle du hasard

dans l'évolution. Le néodarwinisme explique certaines choses avec

les mutations dues au hasard (les accidents de parcours et la sélection).

Peut-on ainsi expliquer la  véritable nouveauté, la création d'organes complexes ?

 

                                                                              

« Comprendre ou expliquer la finalité organique est le problème central de la biologie et même celui de la philosophie ».

L.CUÉNOT

 

 

 

1.  Hasard en voyage  Quelques "prouesses" et beautés dues au hasard que l'on peut trouver dans la nature inanimée et....

 

2.  Hasard  vivant parmi les vivants    Ce qui dans le vivant peut être l'effet du hasard.

 

3.    Litanies                Hommage à la multiplicité des effets du hasard

 

 et    (b)  Adorations                et à son extraordinaire et mystérieux pouvoir créateur.

 

4. Azar au Bordel    (b)     (c)      (d)    Et si les organes génitaux, l'érection et l'orgasme étaient dus à des milliers, sinon des millions,

de petites mutations purement accidentelles

qui ne visaient absolument rien et qui se sont accumulées et conservées

grâce à la sélection naturelle pour les résultats que l'on sait !

(Pour adultes seulement ou avec la permission écrite des parents)

 

5. Adorateurs, Apostats et Hérétiques         A propos de la toute puissance du hasard  !!

 

6.     TEXTES: ANCIENS.  MILIEU...   RÉCENTS.

              Une centaine de témoignages

de savants, sages ou hommes de science,

de tendances diverses et de toutes les époques

portant sur le problème de l'origine de la vie et de l'évolultion.

 

7.     ESSAI : HASARD ET FINALITÉ    

 

                              Position du problème  et variété des  thèses en présence.

 

                     Hasard et finalité(2) .En vrac. .

 

                              Quelques éléments de nature à stimuler la réflexion

 

 

-- 5 --

  

 

 TRAVAIL

Son évolution et sa complexification à travers les âges

(avril 2002)

 

 

Éloge du travail

"J'aime le travail : il me fascine. Je peux m'asseoir et le contempler pendant des heures. J'aime à en avoir près de moi; l'idée de m'en débarrasser  me brise le cœur"

(J.K J)

 

 

LOI DE L'EFFORT DÉCROISSANT

 

La forme même des pyramides montre avec toute l'évidence désirable que l'effort tend à diminuer et s'épuiser  à mesure que le chantier  avance.

 

 

 

 

 

 

Pourquoi travaille-t-on???........

Admettons que tout le monde se comprend (!!)

 mais si on allait au fond des choses...

 si on tentait de soulever les voiles que la  culture et la civilisation  ont   posés entre l'activité fondamentale qu'est le travail  et notre propre survie.

 

 

 

LES SEPT VOILES DE SALOMÉ

Strip-tease inversé annoncé.

Comment l'essence du travail se voile progressivement et permet de proférer bien des sottises.    

 

 

 

 

menu

ACCUEIL.

DÉBROUSSAILLAGE

 1. LE TROC

 2. L'ARGENT

 3. LE PATRON

 4. LE SALARIAT

 5. L'ÈRE INDUSTRIELLE

 6. S. DE CONSOMMATION

 7. MONDIALISATION

PHILOSOPHER AVEC

LE PROF BOF

 6

-6-

agressivité

 

Histoire revue et corrigée du premier meurtre.

Réactions des fils de Caïn  et réactions des fils d’Abel

Quatre PHILOSOPHIES   comparées

 à propos de l’origine de la  violence et de l’agressivité

-7-

tolérance

février 2003

TEST DE TOLÉRANCE

iNTERPRÉTATION

 

RELATIVISME CULTUREL ET MORALE NATURELLE

eSSAI POUR COMPRENDRE LA DIVERSITÉ DES mœurs

 

Portrait du Québécois pure laine

-8-

 

L’a.b.c.d.  de la sexualité

 

SEXUALITÉ

 

 

  1. En tant que mammifère..Héritage animal

  1. « Et le sexe se fit homme et femme »

      1. Effort de compréhension

      2. Encadrement éthique

 Responsabilité du mâle

 Inceste et exogamie

 Pudeur

        3. Créativité au service de la sexualité

 Reformatage et reconfiguration

 Amour, Délice et Grandes orgues

 Exploration et exploitation

C. En tant qu’être d’une culture donnée (1)

       2. La séduction du relativisme

 D .En tant que sexualité

d’un individu particulier

 

Pour nous rejoindre

 

 

-9-

Mentalité primitive

 

A la recherche du  primitif qui dort en chacun

 

ACCUEIL : primitif et moderne

 

1. Anthropomorphisme et anthropocentrisme

 

2. La connaissance du primitif :

A)    Recours à la causalité psychique

 

B)    Recours à l’explication mythique

 

3. L’action chez le primitif lA magie.

 

4. résumé progressif

-10-

Petite histoire des ideées (2)

Le monde grec

 

Accueil

L’homme distancié

inventaire des théories

Permanence et changement

matérialisme et spiritualisme

âge d’or DE LA PHILOSOPHIE GRECQUE

TABLEAU COMPARATIF

 

-11-

Petite histoire des ideées (3)

LE MONDE JUDÉO-CHRÉTIEN

 

 

Acceuil

1. Concepts nouveaux apportés par la tradition judéo-chrétienne

2. Comparaison entre la vision primitive du monde et la vision judéo-chrétienne

3. Comparaison avec  la vision gréco-latine du monde

Concl. : Civilisation chrétienne et Moyen-Age

 

-12-

 

 (4) NAISSANCE DU MONDE MODERNE

 

Accueil.

Artisans du changement

Et nouvelles attitudes

Nouvelle image du monde

Concepts nouveaux

Tableau comparatif.

 

-13-

 (5)  Le siècle des lumières (18ième)

 

Accueil

Humanisme naturaliste et optimisme. Voltaire. Hegel.

 

Forme romantique de ce naturalisme. Rousseau.

 

La liberté prend un tour politique : démocratie et libéralisme économique.

 

Tableau comparatif

 

-14-

 (6) le 19e siècle

 

Accueil

 

La statue déboulonnée : réductionnisme anti-humaniste

 

Mythes de soutien : Progrès et scientisme

 

tableau (6) récapitulatif.

 

15

 (6) le 20e siècle

 

fIN DES MYTHES DU 19ième  SIÈCLE. Les hORREURs DU SIÈCLE.

 LES DANGERS. LES HÉROS DU SIèCLE PAR PÉRIODE…

  ÈRE DU VEDETTARIAT ET DE LA RECTITUDE POLITIQUE. 

nOUVELLES VALEURS… NOUVEAUX DANGERS.

 

16

 

ÉCOLOGISME ET CATASTROPHISME

Écologie et catastrophisme. Le goût de faire peur.

Histoire des peurs depuis un demi siècle.

Les différents types de croisés : des scientifiques aux partisans de la mort de l’homme…

Greenpeace. Les égarements de la vertu.

 

17-

 gauche / droite

Comparaison des différentes tendances au plan politique et économique.

 Libéralisme économique et dirigisme d’état

Démocratie, totalitarisme et dictature.

18

 eINSTEIN EN IMAGES.

La relativité  pour les nuls expliquée en dessins pas très animés.

Le jeu dEinstein (avec solution)

19

 société de consommation

Problème sociologique, historique, économique.

Le problème éthique.

20

 Mondialisation

La nouveauté et la continuiteé

Les succès, les conditions, les échecs``

l’art de cultiver sa pauvreté.

Les défis.

21

4. quête du bonheur

Trois grandes attitudes et orientations

cultivées par lhumanités dans sa quête de bonheur et face à la vie qui simpose.

Les pessimistes : art de se défendre et se soustraire à la souffrance omniprésente.

(Stoïcisme, Schopenhauer, bouddhisme, etc.)

Les jouisseurs : profiter et  jouir le plus possible de tout ce que peut offrir la vie.

Les conquérants : se dépasser et aller au bout de soi-même

(Ouverture maximale au vrai, au bien, au beau)

 22

 le terrorisme

 

Historique,  supériorité des techniques.

Problème identitaire des immigrants.  Interprétation des textes sacrés

Islam, Coran  et violence.

Les caricatures de Mahomet. Réflexions, textes et caricatures.

Eurasia.  Art de se défendre contre le terrorisme.

La bêtise  humaine comme cause des guerres

 

23

 

 LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Les changements psychiques, légaux et techniques

qui ont amené cette révolution qui a permis à un tiers de l’humanité

de s’échapper de la pauvreté et misère millénaire

qui était auparavant le lot de toute l’humanité.

Causes  de la pauvreté et sources de richesses.

Gains et Coûts de la Révolution industrielle.

 

 

24

Pas tellement philosophique....

Du bricolage au manifeste politique

en passant par l'humour et l'histoire.

 

 

 

VERSAILLES

 (Août 2000 )

Vanité et humour politique

 

Visite  où le Pôvre de lui fait visiter en été un dixième de l'un de ces fameux arpents de neige dont parlait Monsieur de Voltaire et qui furent abandonnés jadis…

 

 

JEU 1.  GÉNÉRALITÉS.   Où le Pôvre de lui, se prenant pour un Autre, entre en guerre, en guerre de chiffres, avec Monsieur Soleil.

JEU 2.  CONSTRUCTION. Forces de travail impliquées et intervention de la Commission de Santé et Sécurité au Travail dans la construction du gros jardin de Monsieur Soleil et le pauvre jardin du pôvre de lui.

JEU 3. VIE DE CHÂTEAU, VIE DE BUNGALOW.   Autre temps, autres mœurs. Regard impertinent sur deux modes de vie. La vie au Gros Versailles et dans le petit Versailles du Pôvre de lui.

À TÊTE RE-POSÉE (Conclusion) D'un jardin à l'autre via la guillotineDanton y va de son grain de sel.... 

 

 

 

 

 

 

 

Bricolage

Ray Potter, alias le Pôvre de lui, révèle ses secrets d'amateur pour procéder à la multiplication des pots et à la fabrication de vitraux à bon compte

 A) Multiplication des pots

 B) Vitraux

 POUR NOUS REJOINDRE

 

 

 

 

Au cas ou certains liens ne fonctionneraient pas 

 et quelques autres sites récents..

 

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

GÉNÉALOGIE

(récents)

1a. gauche / droite

1b. eINSTEIN EN IMAGES.

2. société de consommation

3. Mondialisation

4. quête du bonheur

5. le terrorisme

 

6. Écologie et catastrophisme

 

7. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre