Histoire des idées :  mentalité primitive

 

D) L’Action du primitif.

 

Le primitif vit dramatiquement comme tout être humain  l’écart profond entre ses besoins, ses désirs,  et les moyens pour les satisfaire.

 

Certains objectifs  sont à sa portée et facilement réalisables. Il passe à l’action sans sentir le besoin de pratiques exceptionnelles. Il se livre à la cueillette  dans son environnement immédiat  et dresse son abri.

Mais c’est différent s’il construit cette dernière sur pilotis ou s’il part à la chasse aux  bêtes sauvages ou s’il se  risque sur la mer ou si une disette s’annonce ou si la maladie le terrasse ou encore si un ennemi s’apprête à l’attaquer. Beaucoup d’impondérables peuvent ainsi se glisser entre son projet et sa réussite tout comme pour l’homme moderne.  Cependant ce dernier habituellement s’y prend différemment pour réaliser ses projets, même difficiles.

 

 

 

Gus, tu ne le sais peut-être pas mais  bien des gens t’envoient des ondes positives ou négatives par Fed-Ex. Si tu ne ressens rien, si tu rates ton examen, demande qu’on te les envoie par Hotmail à l’avenir

 

Pour le primitif  c’est là qu’intervient la causalité MAGIQUE  qui vient soutenir ses modestes efforts. C’est un effet secondaire de l’animisme dans lequel il baigne. Il lui est difficile d’admettre son impuissance et de se résigner à l’imprévisible, à l’incontrôlable.  Ce recours à la causalité magique, c’est croire au pouvoir immédiat supposément efficace de la pensée et de la parole ou du geste rituel par eux-mêmes. Tout comme le magicien qui en spectacle fait sortir un lapin de son chapeau après quelques passes magiques. Ou certains qui se croisent les doigts pour que ça aille bien au lieu de se botter…

 

C’est le monde  merveilleux de l’enfance où l’esprit ne semble pas être arrêté par la disproportion entre la cause et l’effet. Excepté que pour le primitif,  ce n’est pas un jeu mais des techniques de survie.

 

La Parole  et le Rituel sont considérés comme efficaces par eux-mêmes et en eux-mêmes. Une danse de la pluie est efficace en tant que telle danse faite de telle manière bien précise.  Gus, une belle manière de ritualiser l’espérance.

 

Gus, sois prudent et mets toutes les chances de ton coté.

Si jamais quelqu’un parle d’inondation ou de tremblement de terre devant toi, n’oublie pas de toucher du bois. Tu seras peut-être le héros inconnu qui va sauver son pays par son astucieuse  initiative.

 

Où en serions-nous si encore aujourd’hui bien des gens ne nous sauvaient pas perpétuellement des catastrophes en touchant du bois?

Le sorcier, le chaman sont les  grands prêtres de ces pratiques. Ils connaissent  les recettes secrètes  pour se concilier les  forces de la nature ou pour jeter des sorts sur l’ennemi.   

 

Aujourd’hui, pour contrôler l’ennemi on préfère larguer quelques tonnes de bombes…

Bof, comment nos lointains ancêtres qu’on dit intelligents malgré tout en sont-ils arrivés à de telles insanités?

Gus, les pratiques magiques prennent le relais de l’impuissance de l’homme et de la résignation qui semblent dictées par la raison mais sont pratiquement  impossibles émotivement : tout ce qui peut engendrer une espérance, quelconque ou calmer  une émotion à peu près incontrôlable devant l’inévitable.

 

Très facilement compréhensible, Gus. Tu n’as  qu’à regarder tes contemporains… du moins certains de tes contemporains qui sont friands de ce merveilleux, de ces pratiques qui plaisent à l’imagination, qui rendent facile le difficile et qui en certains cas sont les ultimes espoirs des désespérés. Repasse au peigne fin toutes les pratiques de médecines douces, la centaine de formes de thérapies et les thérapeutes improvisés et plusieurs te paraîtront s’apparenter davantage à la danse de la pluie qu’aux derniers enseignements de la faculté.

 

Il faut ajouter, Gus, qu’il  y a des faits ou des raisons qui peuvent aider à croire en ces pouvoirs magiques.

 

  1. l’effet placebo.  Si dans certains cas des pilules de sucre ont le même effet que l’aspirine, il est fort possible que n’importe quel rituel ou ingestion ait dans des circonstances particulières des effets attendus et que l’on croit avoir provoqués sinon causés. Gus, l’effet placebo n’a pas guéri beaucoup de cancer cependant, il est plus efficace sur les maladies nerveuses. La simple conviction de la valeur du rituel ou des pouvoirs du sorcier peut amener  des bienfaits réels dans certains cas.

 

  1. Les réussites APPaRENTEs. Les maladies ne sont pas toutes mortelles et la majorité obéissent à un cycle  et guérissent d’elles-mêmes. Le dernier  sirop ou le dernier spécialiste ou sorcier consulté peut prendre crédit de la fin de la grippe au bout de deux semaines. Et la pluie qui finit toujours par tomber si l’on danse tous les soirs  vient confirmer le rituel. Les quelques cas de réussite due à de multiples causes inconnues éclipsent psychologiquement  les nombreux échecs.

 

  1. Le rituel peut donner courage aux participants (comme les cris des sportifs avant de descendre dans l’arène) et ajouter ainsi aux chances de succès de l’opération. (Gus, comme les deux équipes  le font, tu vois les limites de l’opération : un statisticien te dira que c’est efficace une fois sur deux)

 

 

 

Gus, il y a à peine quelques générations, on s’inventait des remèdes  à partir d’analogie nominale : l’ « œillet » était  une plante bonne pour les maladies de

 l’ « œil ».

Autant dire que les pâtes  sont bonnes pour les pattes…

Avis à ceux qui souffrent d’arthrite.

 

Le plus célèbre des psychanalystes ne disait-il pas qu’il était essentiel  que la cure coûte cher pour garantir son efficacité.

 

Gus, espérons que ce n’est pas l’effet placebo recherché par les fabricants de médicaments par le temps qui court.

Tu vois les pannes s’il fallait que le Viagra se vende le prix du chewing-gum!.

 

 

 

Et si les pratiques magiques ne sont pas efficaces !!!

On sauve les apparences en rationalisant l’échec.

 

 

 

Le sorcier n’avoue pas son impuissance même dans le cas d’un échec. On met en cause des erreurs dans la pratique ou dans le rituel ou dans la suite des paroles magiques et on recommence jusqu’à  ce que ça devienne efficace ou que l’effet placebo joue son rôle et prouve l’efficacité des pouvoirs du sorcier ou du chaman.

 

La danse de la pluie n’est pas efficace ! On a tourné du mauvais coté..,   on s’est trompé dans le nombre de tours, il faut agrandir le cercle….  Un sorcier plus puissant a jeté un mauvais sort (la contre-sorcellerie). 

Jusqu’à ce qu’enfin  il pleuve et le sorcier en sorte grandi  comme la diseuse de bonne aventure qui pour une fois est tombée pile et dont le  patelin célèbre à tout vent les pouvoirs exceptionnels.

 

 

 

 

Planter des aiguilles dans une poupée

 

 

 

 

 

 

 

représentant un ennemi va causer des maux

aux mêmes endroits  chez l’ennemi visé.

 

 

 

 

 

 

 

Tu vois, Gus, l’économie d’hommes, de souffrances  et de matériel si Bush, mieux inspiré et mieux conseillé,  avait  plutôt planté des aiguilles sur une poupée de Saddam Hussein ou joué aux dards sur un de ses posters  jusqu’à ce que le pauvre Saddam  meure, terrorisé.

 

Menace et chantage.

Dans un procès de gang de rue à Montréal,  les procureurs  ne savent plus où se terrer, car, a-t-on appris, un vendredi treize,  une messe vodou aurait été célébrée  secrètement   pour jeter de  mauvais sorts  contre  les procureurs et les avocats de  la couronne. La GRC enquête pour connaître la nature exacte des  sorts  qui auraient été jetés et la date  de l’exécution.  On compte sur des  acupuncteurs professionnels pour contrer la menace..

 

 

 

SUITE : Bof se porte à la défense du patrimoine >>>

 

 

 

 

 

 

ACCUEIL : primitif et moderne

 

1. Anthropomorphisme et anthropocentrisme

 

2. La connaissance du primitif :

A)    Recours à la causalité psychique

 

B)    Recours à l’explication mythique

 

3. L’action chez le primitif

 

4. Le prof Bof se porte à la défense du patrimoine.

 

 

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

 

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

GÉNÉALOGIE

 

Pour nous rejoindre

(récents)

1a. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

6. quête du bonheur

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)