L’A.B.C.D. DE LA SEXUALITÉ :

NIVEAU C : La sexualité en tant que culturelle (b)

 

Le problème du relativisme éthique et culturel

 

 

Mon cher Gus, la culture  est un thème  qui fit fureur au siècle dernier.  Anthropologues, sociologues, ethnologues, philosophes se  complurent à  analyser cet aspect fondamental de l’homme vivant en communauté. Certains iront jusqu’à à nier  pratiquement ce qu’on appelle  habituellement  la nature humaine  pour en arriver à définir l’homme un animal culturel.  Étonnés par certains cas d’enfants sauvages, d’enfants  élevés en marge de toute société et même privés de tout contact humain,  on en est venu à affirmer que c’est la société, l’environnement humain,  qui causait  l’homme en l’homme, qui permettait à cet animal particulier de se hausser au niveau de l’humanité. L’homme n’était rien, la culture ou l’environnement humain était tout. D’autres, moins portés aux extrêmes, disaient plutôt que la culture, ou l’environnement humain, n’était pas  la cause mais la condition pour que s’épanouisse cette donnée première, ce réseau de potentialités, qui s’appelle la nature humaine  tout comme la meilleure des graines exige un terreau propice pour développer toute ses virtualités.

 

Dans l’euphorie de la découverte massive des diversités culturelles, plusieurs penseurs en étaient arrivés à la conclusion que la vérité était impossible, que tout était culturel, que le vrai et le bien  n’avait que valeur culturelle, n’avait de sens qu’à l’intérieur d’une culture donnée,  tout comme il en est des goûts et des couleurs. C’est ce qu’on a appelé le relativisme culturel dont plusieurs se firent les champions.

 

 Pour certains de ces adeptes de ce  relativisme culturel, l’expérience de la dernière guerre mondiale  fut un choc et l’expérience des atrocités nazies leur permit d’exprimer que peut-être il était possible d’oser affirmer, sans être accusé d’ethnocentrisme,  que la solution finale décrétée par Hitler fut purement et simplement « mal » même si dans la perspective de la culture nazie il ne s’agissait que d’une opération « Spick and Span ». Qui a à  redire contre la propreté,  la propreté de la race?  Et même on se demanda au nom de quoi pouvait-on condamner les criminels nazis : existait-il des critères « humains » au-delà « des différents critères culturels » pour se poser en maître du droit et du crime. Y a-t-il des crimes transculturels ? Enhardis par les expériences moralement traumatisantes des camps de concentration, on se mit à rédiger des Chartres des droits de l’homme… qui étaient en somme des pieds de nez aux savants universitaires et auteurs à la mode qui préconisaient le relativisme culturel.

 

Mon cher Gus, je sais que tu te veux ouvert aux autres, très respectueux d’autrui, de ses idées et de ses pratiques. Après ce que nous avons vu à la chronique précédente sur l’impact de la culture sur notre pensée, notre sensibilité  et notre sexualité, tu es sans doute particulièrement  sensible au danger de juger de tout en fonction de ton éducation,  de tes quelques principes qui tiennent encore,  de tout juger à travers la lorgnette de ta culture.  Ce qui est très bien et très prudent… à condition de ne pas perdre les pédales.

 

Tu te veux sensible et ouvert à toutes les différences.

 

Fidèle à la mode de la rectitude politique, pour éviter de blesser  autrui ou de peur de perdre tes amis, tu es tenté de   penser que toutes les opinions se valent  et que la croyance en une vérité quelconque  est un facteur de dissension sinon de guerre. Tu en es presque venu à désespérer de la vérité et même a été tenté de renoncer à sa recherche de peur de la trouver.  Tu as décidé comme bien d’autres qu’il en est des idées ou de la vérité comme des goûts ou des couleurs.  Ainsi convaincu, tu es devenu un champion de la tolérance, quitte à vivre une lobotomie partielle de ton cerveau, ce qui est parfois fort pratique surtout en matière de sexualité au cas où apparaîtraient à l’horizon des ombres de bien ou de mal, de licite ou d’illicite.

 

Avant que le désastre soit final et irrécupérable, Bof t’offre ici un échantillon d’un petit test de tolérance qu’il te fera subir plus tard. Pour le moment, mets-toi dans chacune des cinq situations suivantes et tu as le choix entre trois réponses :

 

 « Bof ! (pour faire plaisir à ton Prof)  il n’y a rien là, tous les goûts sont dans la nature, à chacun sa vérité »

 

« C’est inadmissible. Point »

 

 « Peut-être que…on ne sait jamais, ça dépend. »

 

 

(1) « Vous êtes une fille.  A douze ans vos parents et votre famille, sans votre consentement, décident  de pratiquer sur vous la clitoridectomie, étant bien connus les désordres que peut produire  la concupiscence, parait-il,  chez le sexe théoriquement faible  et les menaces que cela peut faire peser sur la fidélité dans le couple, au moins dans la moitié du couple. Si deux millions de fillettes par année subissent l’opération, ça ne doit pas être si mal. C’est leur tradition »

 

(2) « Votre mari vient de mourir; les gens du village viennent vous chercher pour vous faire brûler sur le bûcher avec votre défunt mari. Vous aimez bien votre mari mais vous aimez moins les traditions… pourtant si vénérables »

 

 

(3) « Fidèle à sa culture nazie, votre ami  croit être le représentant d’une race supérieure et est convaincu que les Juifs sont une race impure. Apprenant que vous êtes juif, il entreprend une opération de salubrité publique et vous  dénonce à la Gestapo qui vous enverra dans les camps d’extermination et dans les fours crématoires »

 

(4) « Votre voisine a malheureusement  eu un enfant hors des liens du mariage. Selon la coutume du pays, elle est condamnée à être lapidée ; on l’enterre jusqu’au cou (pour protéger ou cacher les seins !). Vous êtes conscrit (e) pour  faire à votre tour votre devoir de citoyen et pour venir vendredi prochain  lancer les pierres sur la tête qui dépasse. N’apportez pas vos pierres,   votre gouvernement  les fournit généreusement et choisit le format le plus efficace dans les circonstances. »

 

(5) « Votre fiancé vient d’une tribu de coupeurs de tête. Pour vous prouver sa virilité et son amour, il promet de vous offrir la tête d’un prof de philo de votre choix. Il prétend être capable de la faire rétrécir selon les traditions secrètes de son pays en  vue d’en  faire un pendentif, ce qui vous permettra d'afficher votre amour de la philosophie, votre attachement à votre prof préféré  et à votre fiancé à l’esprit si créatif. »

 

Si tu as un moment d’hésitation, Gus, tu es sauvé, tu as échappé à la lobotomie et peut-être que tu peux reprendre une confiance prudente en ton jugement, éviter en tout cas de déclarer ton jugement inopérant en principe comme plusieurs aimeraient t’en  convaincre et de te couper au départ les ailes dans ta recherche de la vérité. La vérité est difficile, elle est peut-être possible cependant.

 

 

Gus, ton Prof te salue.

 

Suite : Niveau D. LES PARTICULARITÉS DE LA SEXUALITÉ EN TANT QUE CELLE D’UN INDIVIDU QUELCONQUE.

 

 

 

A.   En tant que mammifère..Héritage animal

 

    A+ Les douze miracles  de l’invention

de la sexualité ou les DOUZE TRAVAUX D’HERCULE DE LA MATIÈRE (récent)

 

B.    « Et le sexe se fit homme et femme »

      1. Effort de compréhension

 

      2. Encadrement éthique

 Responsabilité du mâle

 Inceste et exogamie

 Pudeur

       3. Créativité au service de la sexualité

 Reformatage et reconfiguration

 Amour, Délice et Grandes orgues

 Exploration et exploitation

C. En tant qu’être d’une culture donnée (1)

       2. La séduction du relativisme

  

  1. .En tant que sexualité

d’un individu particulier

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF >>>

 

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés>>>>

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

 

 

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)