Les douze étapes de l’invention

de la sexualité des mammifères

 

Ou  SI L’ON VEUT LES DOUZE TRAVAUX D’HERCULE DE LA MATIÈRE

 QUI RÉUSSIT À SE MULTIPLIER À BON COMPTE.

 

 

Certains avouent n’y rien comprendre, d’autres  prétendent avoir tout expliqué…

Certains se permettent de s’étonner  et un Prix Nobel voit la chose comme si une tornade passant sur un dépotoir en faisait sortir  un Bœing à partir de ce qui s’y trouve accumulé.

 

« Bof, en matière de sexualité, un Boeing n’est-ce pas un peu fort, un peu gros en tous cas, comme exemple? »

 

Gus, je comprends ton émotion et ton inquiétude.  Entre nous, mon cher Augustin, un Boeing c’est intimidant quand quelqu’un a un petit zizi, mais au plan de l’intelligence, de la compréhension, ça ne fait pas le poids, si gros soit-il, pour rendre compte du miracle dont je veux t’entretenir. Pour y arriver  il faudrait imaginer deux tornades qui font jaillir deux Boeing 707  du dépotoir (Bis repetita placent)… Et ensuite, tu les ranges  tous les deux, pour les reposer de leur émotion, dans un hangar, et tu attends;  tu auras l’équivalent du miracle de la sexualité des mammifères si au bout de quelques mois tu  trouves dans le hangar un petit Boeing 101. Ce sera l’ultime victoire de la matière ou du dépotoir…

 

La sexualité est peut-être le plus bel exemple, du moins le plus évident, celui qui saute le plus aux yeux en tous cas,  d’un processus finalisé (d'un ensemble de moyens organisés en fonction d’une fin et d’un but précis) . Certains, ayant une peur bleue, disons une peur métaphysique de l’expression (Gus, Pourquoi ? Devine! ****),  préfèrent, pour ne pas sombrer dans on ne sait trop quoi,  y voir plutôt le résultat de rencontres fortuites de milles processus qui évidemment ne visaient pas cela. Avec  un peu, beaucoup de chance, on compte  sur le Hasard dont on sait qu’il fait si bien les choses, et le Temps qui finit toujours par tout arranger… si on lui laisse le temps évidemment.  Dans cette perspective, sachant que la chose t’intéresse particulièrement, ton Prof te présente ici, à sa manière,  les 12 miracles de la sexualité

 

 

 

 

1.  Premier miracle. La corrélation organique..

 

 Dans la nuit des temps, dans la nuit des premiers mammifères, s’est  inventé un système assez formidable  qu'on pourrait représenter assez vulgairement comme suit pour le bénéfice de la clarté.

A l’ouest du pays, certains se sont mis à faire des boulons on ne sait trop pourquoi,  à l’est d’autres ont eu l’idée assez farfelue dans les circonstances de faire des écrous histoire de s’occuper.

Dialogue :  Un jour, au centre du pays, un philosophe, naïf sans doute,  fait une constatation lumineuse. « Hé!, les deux morceaux s’emboîtent  l’un dans l’autre, Et ça visse en plus…On dirait qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Whoua.! » Et ça peut être utile en plus…

Son copain, féru de biologie, trouve le système de fixation assez étrange mais  il met cependant le tout  sur le compte d’adons, de chances, de millions de tentatives avortées,  et d’une qui a réussi…A l’est comme à l’ouest, tout le monde font des trucs, et il est inévitable qu’avec le temps un des trucs «  fite » dans l’autre.  Et le filetage en prime, en sus…C’est un peu plus subtil mais ç’a pris plus de temps.  Ce n’est après tout  qu’un problème de patience, d’une longue patience.

 

 

 

2. Deuxième miracleLa corrélation fonctionnelle…

 

Ce qui apparaissait à première vue, du moins dans la présentation de Bof, comme un simple système de fixation se révèle plutôt à l’usage  comme une  tuyauterie à double fonction. Du deux dans un, c’est une économie de la nature qui, on le sait,  est souvent parcimonieuse. On passe de la mécanique à la plomberie.. La nature, la première, a pratiqué tous les métiers. Rien ne résiste au Hasard quand il s’en donne la peine, du moins c'est ce qu’on nous dit dans les grands livres. 

 

 

3. Troisième miracleLe boulier

 

A un bout de la tuyauterie,  deux  boules à spermes…deux pour faire nombre sans doute, pour faciliter l’équilibre du marcheur ou peut-être pour doubler l’efficacité du mécanisme, une  réserve en cas de panne… un peu comme une roue de secours. Une générosité du hasard sans doute. Le sperme est déjà en lui-même  tout un miracle mais disons que ça saute moins aux  yeux et Bof n’a pas le goût de sortir son microscope.(disons simplement qu’on pourrait en dire autant que tout ce que rapporte Bof ici)  Cette réserve  ou ces réserves si elles n’étaient pas en vue d’un certain but  assez spécifique auraient pu se trouver n’importe où évidemment, en dessous des bras, derrière les oreilles, mais par chance, le hasard fait si bien les choses, elles se trouvent  à une extrémité du système de communication.. au cas où,… on ne sait jamais ce que réserve l’avenir, dans des millions d’années …

 

 

 

 

4. quatrième MiracleL’ovaire

 

Difficile à imaginer  mais c'est arrivé. Difficile à croire, il faut le voir (Gus, c'est une métaphore) À  l’autre extrémité du système de communication, un ovaire  qui attend impatiemment  le sperme pour être fécondé… Attente qui ne devrait pas trop tarder.  Une question de patience et de symétrie, et d’un peu de « timing », pour provoquer le hasard qui ne demande pas mieux.

 

Gus, certains, qui font la chose avec une  calculatrice en main, arrive à la conclusion qu’un homme produit en moyenne 15 litres de spermes en une vie et  la femme produirait 500 ovules.

 

 

5. Cinquième MiracleLe psychisme s’en mêle…

 

Comme si la structure n’était pas déjà étonnante, au moins aussi compliquée qu’un vulgaire Cesna, Gus, ne faut-il pas que le psychisme s’en mêle…!

Différences entre les sexes.

Les femmes seraient plus coopératives, compatissantes, prudentes et émotives…

Les homes seraient plus compétitifs, affirmatifs,  audacieux et  moins émotifs.

 

Recherches récentes.

Des équipes de chercheurs ont retrouvé ces  traits distinctifs dans les soixante pays sur six continents où ils ont fait subir des tests (40 000).  Certains attribuaient ces différences aux rôles traditionnels  pratiqués par chaque sexe  et elles seraient appelées à disparaître avec le nivellement des rôles dans la société.  Conclusions  de l’enquête : les différences entre les sexes se retrouvent partout mais à des degrés plus ou moins prononcés selon la culture ou le pays. Surprise cependant : contrairement aux attentes ou à certaines théories, les différences étaient moins prononcées dans les sociétés  les plus traditionnelles. Dans un clan patriarcal du Botswana, par exemple,  où la femme demeure à la maison, les différences sont moins accentuées entre les deux sexes qu'au Danemark ou en France où les couples travaillent  à l’extérieur.  Plus les sexes ont des droits  et des fonctions semblables, plus  leurs personnalités auraient tendance à se différencier.  (NYT,10/09/08)

 

Personne ne peut expliquer, même ceux qui se prétendent des scientifiques, comment tout à coup, oh miracle, des atomes, des molécules se sont circonvolutionnées  on ne sait trop comment  en neurones ou en on ne sait trop quoi, mais là ou ça se passait  ces molécules ou plutôt leur heureux propriétaire ou  le sujet s’est mis à ressentir des sensations,  des perceptions,  des connaissances,  des désirs, des plaisirs, des douleurs, des envies, des …  On connaît assez bien la circuiterie  neuronale, mais  comment produit-elle  des sensations.?  On le prend plutôt comme un fait, un point c’est tout….Grâce au hasard, l’un va avec l’autre, A va toujours avec B… .. Avec le temps, des millions d'années, on ne sait jamais  ce qu’un circuit  peut produire à force de se court-circuiter, de se tordre, une heureuse combinaison d'atomes, de molécules, … chapeau bas… Bravo les neurones… Merci pour le plaisir…

Et Gus, apparurent  des « envies » qui se traduisent par  des sensations particulières que tu connais bien, j’imagine. Ce qui m’évite de te faire des dessins. Bof est plutôt limité quant au dessin et il aurait peur de gâter la chose.

.

 

 

 

 

6.  SIXIÈME MIRACLE. L’attraction sexuelle.

 

Ce n’est pas tout que la tuyauterie soit en place, que boulon et écrou soient présents,  encore faut-il  qu’ils se rencontrent… Dans d’autres systèmes de génération,  les rencontres  sont plus prosaïques et se font grâce au vent, à la chute des corps  ou  aux abeilles qui butinent et s’essuient les pieds ici et là  … Mais les masses grandissant la nature a du se faire plus subtile et plus inventive.… (Gus,  on imagine mal un coup de vent projetant un éléphant  mâle sur la femelle et en bonne position en plus, et sans trop de dommage pour la femelle qui encaisse  le coup.)

 La nature, pour parer les coups justement,  inventa, on ne sait trop comment cela a pu se produire, un truc éminemment original. On ne sait par quel coup de chance, la nature a eu idée de reprendre sur un mode majeure, le vieux système d’attraction des masses physiques, qui fonctionnait à fond de train, depuis des

 

milliards d'années. Elle réinvente une deuxième fois la double polarité, négative et positive, qu’on retrouve dans les aimants; l’attraction sexuelle s’exerce désormais entre des aimants nouveau genre, (Gus, c'est ce qui remplit les bars le samedi soir  ou les clubs de rencontre sur Internet) Frustrations, désirs, crises de manque, chasse à courre pour  s’arracher au manque… Et l’espèce humaine d’en remettre sur la séduction (on n’arrête pas le progrès)

 

Gus, pour toi tout seul; dialogue entre une mère et son fils de six ans. : Tu es beau mon fils, quand tu seras grand, les filles vont courir après toi

Et l’enfant de répondre : « Je m’en fous, je cours plus vite qu'elles. »

 

Et l’expérience nous informe qu’avec le temps l’enfant changera de direction dans ses courses….à moins que…

 

Novalis, ne résout en rien le mystère mais il l’exprime joliment :

 

 « L’amour n’est rien d’autre que la sublime  poésie de la nature »

 

Qui aurait cru qu’il y avait un Victor Hugo ou un Lamartine en puissance dans la soupe primitive.  Le temps fait bien les choses, est même poète à ses heures, et Dieu seul sait qu’il y en a des heures.

 

7.  SEPTIÈME MIRACLE. Spécification  du système attractif

 

 Vu d’un point de vue objectif, physique, c’est ridicule, invraisemblable. On ne sait trop ce qui occupe le pôle  positif ou  négatif,,, toujours est-il qu’une joue douce comme de la soie invite à la caresse, du moins habituellement de la part de l’autre sexe, pourtant  un bon mâle ne passe pas ses nuits à caresser son oreiller de soie..  Mais la joue… et un peu plus… A l’autre  pôle,  on s’excite également sur d’autres caractéristiques  qui objectivement  ne semblent pas justifier de tels émois. Et ce n’est pas la pratique assidue du Basket-ball ou du Ballon rond qui rend si attractives des formes semblables quand ça se retrouve dans le bon sexe, ou le beau sexe, selon les attentes. 

 

Imagine, Gus,  la surprise d'un extra terrestre, différemment constitué, s’il constatait ces « originalités » du système attractif de notre espèce.  C’est vrai que le  Hasard  a bien des trucs dans son sac.… Les spécifications s’adaptent  aux individus. Pour un, c'est un  petit nez en trompette, pour d’autres en boule, ou en bec d'aigle, ou évasé, des cheveux blonds, noirs, bruns, clayrol.  Certains humains qui se pensent bons  en remettent, y vont de leur poème,  de leur chanson ou font  simplement  des exercices de musculation et  comptent sur leurs pectoraux pour  gagner le gros lot.  La nature s’est montrée politiquement correcte et selon le dicton populaire, chaque  chausson trouve sa chaussette… Excepté

Amuse gueule et machinerie lourde…

TOUT le monde, ou à peu prés, peut faire de grandes choses avec de grands moyens, même un fonctionnaire. La nature semble prendre plaisir à faire de grandes choses discrètement  avec de petits moyens.

Ceci est particulièrement évident dans le cas de la sexualité… où l’on peut distinguer :`

 

1. La mise en marche, le commutateur  ou  les amuse gueule

Un épiderme en attire un autre, une variante empruntée à l’attraction des  masses ou à un jeu d’aimants pour les enfants…

Un certain frétillement ou une  titillation particulière dans les organes génitaux  qui  se goûte comme un bonbon.

 

2. Ces relatives insignifiances mettent en marche la machinerie lourde…

 

Odyssée de l’espace INFINITÉSIMAL.

Le sperme, ou mieux  l’armée de spermes, invisible, presque sournoisement  se met en branle  pour partir à la conquête de l’ovule.  Un seul gagne ou presque. L’important  est de participer aurait dit le père de l’olympisme. Le but  est atteint : fabriquer un être humain dans la plus belle et efficace manufacture qu’on aurait pu inventer. En quelques mois, au jeu de la multiplication,  des centaines de milliards de cellules se mettent en place  et savent se tenir au garde à vous.. Elles attendent le lever du jour.

 

Rapport entre  1 et 2.

 

 1. Ignorance. Certains peuples n’ont pas vu le rapport entre  les deux moments : la copulation et la fécondation. L’émission du sperme  servait à nourrir le fœtus conçu par les pouvoirs du sorcier ou une pratique rituelle spéciale. La vanité étant ce qu'elle est, on comprend qu’il y avait compétition  entre les  mâles pour qui aurait le plus gros bébé…

 

 2. Ceux qui savent faire…, qui ont saisi le rapport entre  les amuses gueules et la machinerie lourde mais qui ont réussi  à circonvenir le processus par manque de vouloir- vivre.

 

 3  Ceux pour qui le savoir faire va de pair avec le vouloir vivre

 

L’empire romain se serait éteint à cause  du  plomb dans le cristal, à ce qu’on a dit.  C’était déjà le battement des ailes du papillon : les petites causes peuvent entraîner des effets disproportionnés.  Les langues, les ethnies, les espèces disparaissent, pourquoi pas les nations;  aucune n’a les promesses de la vie éternelle.

 

Des nations disparaissent pour des raisons majeures, dans le fracas, par les conquêtes, l’assimilation ou l’anéantissement.  D’autres disparaissent plus subtilement, par manque de vouloir vivre, une disparition en douce,  sur la pointe des pieds, sans claquer les portes,  une disparition homéopathique…

 

 Toynbee qui a fait l’histoire des grandes civilisations arrive à la conclusion : « Les civilisations meurent par  suicide, non de meurtre »

 

D’autres  sauvent la mise en combinant savoir faire et vouloir vivre.

 

 (du papillon au maringouin)

C’est nous qui allons vous changer. Vous n’avez qu’à regarder ce qui se passe en Europe, où les Musulmans se multiplient comme des maringouins. Chaque femme  en Occident a une moyenne de 1.4 enfants. Les femmes musulmanes ici ont 3.5 enfants. »

 Imam Mullah Krekar, dans un journal d’Oslo, le Dagbladet. (2006)

 

 évidemment dans les pays de polygamie avancée ou quelques chaussons peuvent accumuler des centaines de chaussettes dans leur tiroir ou leur lit.. Mais normalement il faut  être fort mal fichu ou fort épris de vertu… pour rester sur le carreau.

 

 

LA SCIENCE DANS SES MEILLEURS MOMENTS , toujours éprise de précision et de chiffres,  peut, aux dernières nouvelles, mesurer et prédire le pouvoir de séduction d’un chacun et fixer des cotes à  la bourse du romantisme.  La science, se faisant plus spécifique et audacieuse,  arrive à préciser, oh beauté des chiffres, qu’un mâle de 5 pieds 8 pouces a le même pouvoir de séduction qu’un mâle de 6 pieds s’il affiche un revenu  supérieur de  $146 000;  avec un individu de 5 pieds deux pouces, le rééquilibrage du pouvoir de séduction se fait avec un revenu supérieur de $277 000.   Tout est question de marché…  et de goût…

Entre nous, Gus, un petit problème de mathématiques

, René Lévesque passait pour  un séducteur hors pair. Il mesurait 5 pieds 3 pouces. A partir des données précédentes tu devrais être capable de calculer son salaire de premier ministre.

 

Gus, tout ceci , c’est sans parler de tous les mythes  populaires qui entourent les dimensions de l’organe mâle,  fruit authentique du hasard cette fois-là.  Bof peut en témoigner.

 

Pour ceux qui entretiennent des complexes d’infériorité débilitants, la technologie (et encore l’argent) peut compenser. Une opération chirurgicale pour un gain d’un pouce  coûte $14 000. La plupart des femmes ou des épouses consultées (ou le chum pour être PC) ont préféré  à ce prix faire rénover la cuisine.

 

Et quant à en être aux questions d’argent, voir.

Les danses contact. Une étude universitaire révèle une inégalité salariale marquée

 

 

Gus, quel est le mystère de cette verticalité? Serait-ce que ces cylindres sont les colonnes du Temple de la Vie?

« Poète, prend ton luth et me donne un baiser »     

 

Penses-tu que si un prof présentait la formule mathématique de l’évolution de ces formes  cylindriques à  ses étudiants, penses--tu, dis-je,  que les mâles de sa classe, ou ceux qui se pensent tels, s’exciteraient sur la dite  formule et auraient de la difficulté à détourner leur regard  de cette  formule?

 

 

 Doit-on parler de l’impuissance ou de l’échec des mathématiques ou de la géométrie à rendre compte de la réalité?

 

 

 

8. HUITIÈME MIRACLE.  le feu d'artifice… ou la flambée finale.

 

Gus, ce n’est  pas mépriser  le beurre d’arachides et le sirop d’érable que tu aimes tant que d’émettre l’hypothèse que l’orgasme est le plus grand des plaisirs  physiques  que la sensibilité offre aux deux sexes. (En temps de famine cependant, un morceau de pain l’emporte haut la main, (Gus, admire la rime) ) Étonnant que cet éblouissement  de plaisir se fasse au moment de la transmissions de la vie,  à moins que ce soit ainsi prévu, mais ce serait hérétique de penser ainsi si l’on veut faire de la bonne science. Rien n’est fait en fonction d’un but. A tout le moins, on peut affirmer que le hasard et le temps font bien les choses…  au moins pour la transmission de la vie… C’est fort, étonnant et puissant. Pas besoin de savoir ce que l’on fait,  pas besoin de penser à l’avenir, encore moins aux conséquences, c’est à n’y rien comprendre, parfois mieux… pas de test d'intelligence, pas de test de responsabilité, ça fonctionne en pleine conscience ou soûl comme une botte; le mécanisme semble  être à toute épreuve… Certains humains ont compris le truc et bien des pharmaciens également. 

Dans les zoo des chimpanzés, à la recherche du plaisir (du moins on peut le présumer), forniquent à tous les quarts d’heures sous les applaudissements de la foule en délire. Les enfants n’en reviennent pas de voir qu’on peut avoir tant de plaisir à se chatouiller… C’est efficace. C'est vrai que ça fait plusieurs millions d’années que ça fonctionne. Si le temps invente peu, peut-être même rien,  il peut au moins bien roder un  mécanisme. C’est comme si la fonction, qui a mis des millions d’années à s’élaborer. payait son du en s’éternisant.  Mais des humains sont encore à se demander à quoi peut bien rimer tout ce bordel, pardon, ce truc!

 

Gus, l’orgasme comme écho lointain du Big Bang créateur initial…  ou presque…

 

Gus,  toujours ceux qui font ça avec une calculatrice et une montre en main évaluent  que le mâle actif aurait au total en moyenne 12 heures d’orgasme dans sa vie et la femme une centaine d’heures. 

 

 

9.  NEUVIÈME miracle. La fécondation,

 

 La rencontre avec l’ovaire  qui  attendait, avec impatience, à l’autre bout de la tuyauterie et qui  commencera, on ne sait trop comment, à jouer à quitte ou double, à se diviser, se subdiviser, se diversifier jusqu’à faire un de ces tas de cellules invraisemblables, pas reconnaissables. Toi  pi moi, Gus. Bonjour, beau Tas, ou ti-Tas !

 

 

 

 

10. DIXIÈME MIRACLE  La double fonctionnalité défiant toutes les apparences…

 

 La sortie se fait par le même passage que la rentrée…Pourtant  ça semblait mieux proportionné pour l’entrée que pour la sortie. On dirait bien que rien n’a changé  depuis des mois… L’intrus devra-t-il défoncer une porte?  La nature  a tout prévu, a prévu la tendresse d’un paternel, s’il est toujours là, qui se livre à ses derniers  travaux d’Hercule et  tient délicatement la main  de la maman pour l’encourager à pousser … pousser, à éjecter  ce nouvel être humain… qui dans une vingtaine  d’années ou même avant devrait être prèt à flamber, pardon, à prendre le flambeau à son tour…

 

Gus, par une peur inconsciente du chiffre treize, ton prof a escomoté  une étape imprtante et géniale au plan de l’invention et de la créativité,  du moins de la part de la nature, surtout  si on la considère bète comme ses pieds (Gus, c'est uen manière de parler). Bof ne t’a pas parlé de l’érection. Quel miracle de la nature qui  pour transmettre les précieux spermes  jusqu’à l’ovule a prévu que   la canalisation devait se viriliser et se rendre utile pour les besoins de la cause…Gus, si tu ne comprends pas, demande à ton petit copain…

 

 

11. Onzième miracle.  La table est servie…

 

Et ultime délicatesse du hasard et de la sélection naturelle ou à moins que ce ne soit une promotion publicitaire  de MacDo… le petit déjeuner est servi en double sur place… Et à regarder la mine goulue du  nouveau  convive, ça ne semble pas  vilain du tout… assez que le paternel est au bord de sa première crise de jalousie.

 

 

 

 

12. douxième miracle. L’éveil de l’intelligence et le statut d’homme.

La mise à la question  à 7 ans..

 

--- Maman, comment il se fait que je suis venu au monde, moi?

---Tu demanderas ça à ton père…il enseigne à l’Université, lui.

--- Papa…

--- Fiston, c’est la beauté du hasard qui fait de si belles choses, qui sait si bien agencer les adons  et qui est d’une telle patience !!!  Fiston,  lucky boy, tu es un numéro chanceux sorti  avec tous tes atouts et tes atours de la loterie de la vie…  Cré Numéro!  Va!  tu es tout un numéro, fiston.

 

Un jour, loin loin dans le temps, ça  s’est adonné que s’étaient  préparés  et la question, et  le questionnant et le répondant..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gus, pour certains la sexualité sent le stupre,  pour B0f elle sent l’invention, la créativité, l’intelligence, l’Intelligence.

Comme quoi l’invention en sexualité ne se résume pas aux positions du Kama Sutra.

C’est vrai que pour certains le Hasard, à force de se pratiquer et de réussir, a  fini par être intelligent.

 

Et dire que Voltaire se croyait obligé de placer un Grand Horloger  pour expliquer que quelques boules tournaient en rond autour d’une plus grosse boule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Francis Crick, découvreur de la structure de l’adn, athée et rationaliste enragé 

« Un honnête homme armé de tout le savoir dont nous disposons actuellement ne pourrait pas aboutir à une autre  conclusion. L’origine de la vie apparaît aujourd’hui comme un miracle, tant sont nombreuses les conditions qu’il aurait fallu avoir satisfaites pour la mettre en marche ».

 

Monod. « L’homme sait enfin qu’il est tout seul dans l’immensité de l’univers où il est apparu par hasard. »

Sous-entendu « parce qu’un miracle de cette grandeur ne peut se reproduire deux fois. »

 

 

« Nous sommes dans la situation d’un petit enfant qui entre dans une immense bibliothèque remplie de livres  en plusieurs langues. L’enfant sait que quelqu’un doit bien avoir écrit  ces livres. Il ne sait pas comment cependant. Il ne comprend pas la  langue  dans laquelle  ils sont écrits. L’enfant  soupçonne  un ordre mystérieux dans la classification des livres, mais il ne sait pas lequel. Ceci, il me semble, est l’attitude partagée par les personnes les plus intelligentes par rapport à Dieu. On voit l’univers merveilleusement arrangé et obéissant à certaines lois mais nous comprenons à peine ces lois. »

Einstein. Cité dans Time Magazine,16 avril 2007

 

Gus,  certains enfants, moins brillants que ceux dont parle Einstein, éliminent  le problème immédiatement : « s’il n’était pas écrit, on ne pourrait pas les lire ».  C’est aussi simple que ça  pour bien des adultes et même …. des spécialistes… C’est éluder le problème en confondant la cause finale et la cause efficiente… et leur mode propre de fonctionnement.

 

 

 

 

**** Réponse d’Augustin….

« Bof, parce que quand je monte mon vélo, je prends  conscience que ce ne sont pas les pièces qui se sont d’elles-mêmes organisées pour atteindre  le but fort légitime  de me porter et de faire avancer mes 60 kilos à bon compte et à moindre effort.  Tout semble n’exister, à tout le moins être là, qu’en fonction de ce but fort louable et appréciable par temps de crise écologique.  Je vois un problème logique cependant : le but ne se réalise  qu’à la fin (qu’au terme)  du processus  de fabrication.   Comment peut-il agir sur le processus lui-même qui le précède? Comment peut-il  ordonner tout le matériel  quand il n’existe pas encore ? A part un hasard invraisemblable, une chance inouïe, infinie,  la seule possibilité que je conçois avec ma petite tête,  c’est que le but  ou la fin du  vélo a existé  en tant qu’idée dans la tête de l’inventeur ou du créateur ou du producteur, et celui-ci  par la suite s’est appliqué à penser et à réaliser les moyens pour atteindre le but. C’est comme ça, je crois bien,  que ça s’est passé…  pour le vélo  en tous cas. Pour moi, c’est la seule façon de penser comment le futur qui n’existe pas (encore)   puisse agir sur le présent ou le passé et l’ organiser en fonction de lui-même, lui  qui est encore au stade de néant.  L’idée de vélo a une longueur d’avance sur le vélo existant  qui me supporte actuellement. Bof, tu me donnes presque l’impression que, quand j’enfourche mon vélo, je me sens porté par  une idée, elle-même portée par la tête du concepteur.  C’est vrai qu’en philo on pelte souvent des nuages…

Bof, ton truc de processus finalisé  ça transpire, ça sent l’intelligence ou l’Intelligence,… comme on voudra..  Bof, j’ai- tu la note de passage? »

 

Mon cher Augustin, c’est peut- être ça que ton saint patronyme appelait des « semences de raison » ou des « raisons séminales »

 

Si tu en veux plus, si tu veux approfondir, tu pourras toujours aller consulter

L’HYMNE AU HASARD !   de ton Prof. Tu y trouveras en plus quelques centaines de témoignages de toutes les époques sur ce thème.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SUITE::  Et l’être humain cherche  à  comprendre

 

A.   En tant que mammifère..Héritage animal

 

    A+ Les douze miracles  de l’invention

de la sexualité ou les DOUZE TRAVAUX D’HERCULE DE LA MATIÈRE (récent)

 

B.    « Et le sexe se fit homme et femme »

      1. Effort de compréhension

 

      2. Encadrement éthique

 Responsabilité du mâle

 Inceste et exogamie

 Pudeur

       3. Créativité au service de la sexualité

 Reformatage et reconfiguration

 Amour, Délice et Grandes orgues

 Exploration et exploitation

C. En tant qu’être d’une culture donnée (1)

       2. La séduction du relativisme

  

  1. .En tant que sexualité

d’un individu particulier

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF >>>

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés>>>>

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

 

 

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)