L’A.B.C.D. DE LA SEXUALITÉ :

 

ENCADREMENT ÉTHIQUE (3)

« Le string comme reste ou restant d’humanité »

 

LA PUDEUR,

COMME CARACTÉRISTIQUE DE L’HUMANITÉ.

 

 

CHRONIQUE 15 DÉC. 2003

 

Le string comme reste ou restant d’humanité. Une toute petite touche d’humanité, peut-être la dernière

 

Aussi universel que l’interdit de l’inceste, on trouve comme caractéristiques de l’homme,  des LIMITES qui sont  imposées à l’expression sexuelle. A moins qu’ils ne s’agissent de l’enfance ou de certains lieux dit d’exception, la pudeur est la règle générale. 

 

On peut considérer le sentiment de  pudeur et son corollaire le vêtement, de la burka  et du chador  à la feuille de vigne, au pagne et à  la corde de luxe, comme un phénomène universel .. à de très rares exceptions. Il est d’usage chez les adultes des deux sexes de voiler de façon plus ou moins efficace certaines parties du corps. Et cela même dans les pays chauds où pourtant on aurait bien raison de ventiler  les organes.  Et partout, à moins que ce ne soit au cabaret et que les spectateurs aient payé pour voir la performance, la copulation est considérée comme un geste privé.

 

 Bof a une sainte horreur  des pseudo complots, mais il se demande parfois si  la mode du « nombril à tous  vents » ne serait pas un sursaut de générosité de l’Amérique profonde pour économiser un peu d’étoffe et ainsi  fournir  des bourkas là où on le désire; toute l’opération viendrait d’un louable souci de multiculturalisme.

 

Les quelques exceptions que l’on a pu constater chez  des peuples primitifs sont compensées, nous disent les ethnologues par la discrétion du regard.  Les ethnologues ont remarqué que les peuplades qui ne s’habillent peu ou pas ont une certaine pudeur du regard. Et ils  sont condamnés a`regarder TOUJOURS HORIZONTALEMENT    alors  que dans nos civilisations modernes tout nous pousse  à regarder par-dessus ou par-dessous, « à deviner à travers. », Par opposition, dans le monde animal, aucun sens de la pudeur, à part quelques primates dévoyés qui font les clowns et qui singent  l’homme.

 

Gus, sois positif et vois grand : on a parlé des restes humains. Le string est un reste d’humanité et un dernier hommage, peut-être ultime,  au sentiment de pudeur.  Certains en sont venus à penser que la pudeur n’était qu’une boucle ou un fion dans l’histoire : après une brève période de valorisation du vêtement, sponsorisée par les boutiques,  l’humanité retournerait à la belle nudité de ses lointains ancêtres,  du moins là où  le climat le permet.  Et si les camps de nudistes étaient déjà pleins de ces pèlerins de l’avenir.

 

Le  tabou de la pudeur pourtant est tel, peut-être pour quelque temps encore, que ceux ou celles qui osent le violer  sont rémunérées pour leur mise à poil comme autrefois on se rassemblait sur la place publique pour voir les mises à mort. . Et les voyeurs sont lourdement taxés. Gus, n’oublie pas l’évolution récente de notre espèce : l’être humain s’appelle aussi, dans les livres savants, HOMO MONEYMAKERUS POST-MODERNUS. Ah! Le latin!

 

On peut imaginer que si un jour certains animaux franchissaient la barrière spécifique et si s’allumait en eux le lampion de la conscience, le prix d’entrée des zoos doublerait car les singes et autres mammifères, au nom de l’équité salariale, exigeraient une rémunération spéciale pour s’exhiber, forniquer à poil et au vu et au su  d’un ensemble de voyeurs ou tout simplement pour une petite danse à $10.

monkeymobile

Le fait de la  pudeur est pratiquement universel.  Mais comment ou pourquoi l’humanité, ou les premiers hommes, en sont venus à s’imposer cette règle qui, en plus de coûter cher,  nous complique tellement la vie, surtout quand à chaque matin il faut s’efforcer d’harmoniser les couleurs de ce que l’on va porter ou tout simplement trouver les deux bas de la même paire?

 

Si ce n’était que dans les pays du froid, ou encore si l’humanité était descendue du pôle Nord, on comprendrait, les organes sexuels transformés en plaques de glace ou en glaçons, que  l’idée ait surgi assez spontanément de s’appliquer la fourrure d’un chaud lapin ou, visant plus grand et plus haut, d’un ours quelconque, blanc évidemment pour les dames.

 

Serait-ce un souci profond de discrétion  dans l’expression de ses sentiments ? La physiologie étant telle, particulièrement celle du mâle, chacun tient à ne pas révéler à tous vents (ou à tous) ses intérêts sexuels. Mon cher Gus, tu te vois sur la rue principale, à poil,  le pénis à  l’air,  saluant les copines que tu trouves de ton goût  avec toutes les énergies de ton jeune corps. Finis les désirs secrets, les aveux remis à plus tard.  Bof devine que tu aurais la tentation de te cacher dans les entrées de porte chaque fois que des jeunes filles trop jolies  violent ta  pseudo indifférence qui pourtant serait de mise … sur la rue principale. Ne pas oublier qu’en Angleterre, le pénis est appelé le petit (!) gentleman … parce qu’il se lève en présence des dames. Et ne pas oublier qu’il fut un temps où le soleil ne se couchait même pas sur l’Empire britannique.

 

Autres raisons plus subtiles et sans doute plus près de la réalité

 

Précédemment, Gus, on a vu comment la famille a joué un rôle important, avec la fidélité ou la relative fidélité comme ciment. Si la stabilité de la famille est une valeur, on comprend facilement, si sa quotidienneté  est vécue au milieu de satyres, qu’elle soit  d’autant plus en péril et menacée.

 

 

Autant  vouloir garder de la glace sur un brasier. La pudeur a l’avantage de couvrir de cendres,  les flammes.... étrangères.  Et maman n’est pas obligé de savoir que son beau-frère la désire tellement. Et ta nouvelle copine? tu te vois, Gus,  en compétition avec une foule de satyres … dans le métro. Autant lui faire tes adieux en franchissant la barrière !

 

Gus, apologies du mariage dans les annonces classées.

 

ROBE DE NOCE À VENDRE.

Portée une fois par erreur. Demander Stéphanie.

A VENDRE PAR LE PROPRIÉTAIRE.

Collection complète de l’Encyclopédie BRITTANICA  à vendre.  54 volumes. Excellente condition. $1 000 ou meilleure offre.

Plus besoin. Mariage récent. Ma femme sait tout.

 

 

Gus, pour aller un peu plus en profondeur, il faudrait que tu te retrempes dans le site SUR LES TRACES DE L’HOMME  consacré à l’originalité de l’être humain. Celui-ci se distingue de multiples façons de l’animal et, pourrait-on dire, tout culmine dans le concept d’esprit ou de surmatérialité…La pudeur, ce voile jeté sur le corps, en particulier sur les parties génitales, semble être une affirmation  implicite face à la matérialité trop explicite : « Je ne suis pas que ça…Je ne me réduis pas à ça.  Je suis plus que ça…Ne me confondez pas avec mon corps : Je suis aussi esprit. Je suis MOI ». Gus, regarde bien le chat trans-spécifié que l’on voit plus haut : n’est-ce pas ce qu’il semble nous dire, si en plus de la pudeur, il était doué du sens de la parole? N’est pas matou qui veut !

Et le taureau d’office dans un élevage, si un jour survenait un embryon  de conscience entre ses deux cornes,  ne nous crierait-il pas : « Je ne suis pas bon qu’à ça »

 

 

 

 

 

Gus, un  malheur n’attend pas l’autre : UNE NOUVELLE BOMBE ÉCLATE EN AFGHANISTAN comme s’il n’y en avait pas eu assez. Miss Afghanistan  est élue MISS MONDE. Le peuple est atterré devant   le scandale. On s’apprête à lui interdire  le retour en Afghanistan, après un séjour prolongé aux USA, sous  peine de subir la justice des Mollahs en attendant celle d’Allah; une telle exhibition est scandaleuse et il faut  prévenir toute contamination par ce produit  des  civilisations décadentes.....  Les Américains par contre, de peur que la bombe ne leur éclate à domicile,   songe à la larguer en bourka et en parachute dans un village lointain de son pays où seul  son éventuel mari  saura, un jour, qu’elle fut belle autrefois  et feindra d’ignorer qu’elle fut Miss Monde de peur de passer pour un collaborateur. Ce sera leur petit secret d’alcôve.

Gus, tu vois où on s’en irait si toutes nos bombes atomiques se muaient tout à  coup, comme eau en vin,  en bombes incendiaires de ce nouveau genre. Quel feu d’artifices !

 

 

 

SUITE :   CRÉATIVITÉ  ET SEXUALITÉ

 

 

 

 

 

 

 

A.   En tant que mammifère..Héritage animal

 

    A+ Les douze miracles  de l’invention

de la sexualité ou les DOUZE TRAVAUX D’HERCULE DE LA MATIÈRE (récent)

 

B.    « Et le sexe se fit homme et femme »

      1. Effort de compréhension

 

      2. Encadrement éthique

 Responsabilité du mâle

 Inceste et exogamie

 Pudeur

       3. Créativité au service de la sexualité

 Reformatage et reconfiguration

 Amour, Délice et Grandes orgues

 Exploration et exploitation

C. En tant qu’être d’une culture donnée (1)

       2. La séduction du relativisme

  

  1. .En tant que sexualité

d’un individu particulier

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF >>>

 

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés>>>>

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Pour nous rejoindre

 

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)