Profbof.com

(thèmes ou chapîtres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

 

Pour nous rejoindre

Qui suis-je ?

L’A.B.C.D. DE LA SEXUALITÉ

Niveau A : Notre héritage animal

 

Par le Prof Bof.

 

A propos de

l’être humain

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

(12 traits SPÉCIFIQUES)

 

 EVOLUTION

(hasard et finalité)

 

LIBERTÉ

( ILLUSION ou réalité?)

 

CRÉATIVITÉ    

 (nature et pRATIQUE)   

 

SEXUALITÉ (SPÉCIFICITÉ HUMAINE ET PRATIQUE)

 

AGRESSIVITÉ (SOURCES ET CONTRÔLE)

 

TRAVAIL (Nature, ÉVOLUTION  historique)

 

TOLÉRANCE  TEST .(Jusqu’où?) +

 

Relativisme éthique

 

 

quête du bonheur

 

 

Petite histoire

des mentalités

 

MENTALITÉ PRIMITIVE

(MYTHE, MAGIE, ETC.)

 

 L’APPORT GREC

CONCEPTS  ET PRINCIPES NOUVEAUX,

 

Monde CHRÉTIEN

(moyen age)

 

Monde moderne 

(16ième siècle)

 

Gus, quel beau mammifère tu fais!!

«MOI ITOU»

SEXE A. Notre HÉRITAGE ANIMAL


Mon cher Gus, tu as du voir quelque fois à Télé Québec des documentaires sur la vie animale. On a droit habituellement à une scène de copulation. En veillant tard tu as du voir à Télé-Q (l’autre) des scènes d’accouplement humain pour voyeurs patentés équipés pour veiller tard. Tu as du être surpris (Ou tu aurais du l’être!) par les similitudes entre les actes posés (pas nécessairement entre les deux stations de Télévision).

Dans l’histoire de l’évolution de la vie, on ne saurait dire dans quel «modèle de l’année» (ou du « milliardaire ») le gadget de la copulation mammifèrienne a été inventé et présenté au reste de la planète. À ce qu’on dit, c’est le résultat étonnant de la rencontre fortuite de quelques milles erreurs ou mutations génétiques qui ne visaient évidemment rien nous diront les scientifiques avec le sérieux qu’on leur connaît. Ce truc quand il a commencé à fonctionner pour de bon après quelques millions d’années de tentatives avortées dut être quelque chose d’exceptionnel, l’évènement du milliardaire, puisqu’il a résisté à l’usage et à l’usure du temps. Encore à chaque génération, à l’adolescence, il se met en branle avec une vigueur peu commune et ne montre aucun signe d’usure malgré l’usage abusif auquel il a été exposé. Les médications modernes viennent même prendre la relève et relancer le projet après l’assoupissement pourtant bien mérité suite à quelques décades d’activité individuelle.

L’autre jour, Bof voyait justement dans un documentaire l’accouplement d’hippopotames. Après quelques manœuvres d’approches (pas de fleurs, ni chocolats cependant), le mâle installe ses deux tonnes sur le dos de la brave et forte femelle.
Il y reste sans bouger (pauvre elle!) pendant 45 minutes nous dit-on. Tout à coup, est-ce sommeil, ennuie, plaisir, inconscience? le mâle bascule sur le dos et sur un terrain pas toujours accueillant pour une telle masse; il se relève tant bien que mal et il s’éloigne, semble-t-il, gêné et honteux, en boitant et sans aucun petit bye-bye à la puissante femelle à la grandeur d'âme peu commune qui l’a hébergé et soutenu dans ses efforts d’équilibre. Un triomphe massif de la Vie. Et si on veut être matérialiste jusqu’au bout, Bof vient de te présenter, mon cher Gus, 4 tonnes d’amour.

Ceci fait penser à une enquête (il faut bien se trouver un sujet de thèse ou de mémoire) sur ce que font les humains après leur accouplement. 10 % des mâles basculent sur le dos (comme l’hippopotame) et allument une cigarette. On a demandé à une dame si elle « fumait» après avoir fait l’amour. Elle a répondu qu’elle ne pouvait le savoir car elle n’avait jamais regardé. Et l’enquête d’ajouter 38% des mâles basculent en bas du lit, cherchent leurs bas, se rhabillent et rentrent chez  eux.


En quête des motifs?

 

Pourquoi se livrer à des activités sexuelles?

 

Gus, si tu as l’imagination en panne,  tu peux compter sur des psychologues de l’Université du Texas  qui après avoir analysé les témoignages de 2000 personnes, en sont arrivés à classer 237 raisons invoquées allant de « Je voulais me rapprocher de Dieu » à « J’étais saoul comme une botte. »  Ah, la science quand elle se fait belle…et éclairante!

 

Gus, de la belle science, de la science exacte avec des beaux chiffres.

Les chercheurs de l’Université de Montréal ont découvert que 8% des rêves seraient de nature sexuelle, les hommes étant  particulièrement portés sur « le sexe à trois. »

 

Gus, admire la beauté de la précision : un rêve sur  12.5. Bof en est rendu à se demander s’il n’y a pas des resquilleurs parmi les rêveurs et si certains ne volent pas le tour des autres. Bof aimerait bien voir la tête des chercheurs libidineux comptant sur leurs doigts les images obtenues par résonance magnétique en HD.

 

D’autres recherches universitaires nous apprennent que les hommes qui font la vaisselle font plus souvent l’amour. On veut des chiffres et des photos.

Petit problème où toutes les réponses se valent (faute de preuves) : en considérant la sexualité humaine comme un phénomène global, quel pourcentage (en importance) pourrait–on accorder à notre héritage animal, à notre statut de mammifère dont toi et moi, Gus, sommes deux valeureux spécimens ainsi que quelques autres personnes qui ne sont pas trop snobs ?


Salutations.. A la semaine prochaine…

 

 

Suite.

MON CHER GUS Je te disais que notre sexualité dite humaine est pour une certaine part une sexualité de mammifères. Je te demandais d’évaluer le pourcentage de cette part de «mammifèrité » dans la vie sexuelle d’un être humain.

Gus, ta réponse vaut bien la mienne. Cependant voici quelques éléments de similitude à considérer qui nous permettent de se faire une certaine idée et de se situer … par rapport à nous-mêmes.

1) LA CONFIGURATION DES ORGANES.
Abstraction faite du volume et des dimensions qui donnent des envies à certains humains mal foutus ou fort ambitieux, les formes des organes sont très semblables et semblent dénoter une même origine avec quelques modifications de style à chaque million d’années. Dans la visite d’un zoo, c’est la question assassine que Fiston pose à son père lorsqu’il voit un éléphant en érection, le pénis en majesté : « C’est quoi ça papa ?» « Ca? c’est rien, c’est rien » Et maman de penser : « Quel prétentieux

2)  Moins visibles, MAIS PLUS IMPORTANTS, LES ORGANES INTERNES
Les systèmes de production d’ovules ou de sperme et le système fort sophistiqué de la rencontre de l’un et de l’autre sont de même nature avec en prime la génération qui s’en suit. Gus, je sais, que quand ton Prof de biologie te décrit toutes ces choses, tous ces mystères devrait-on dire, tu reluques surtout ta petite voisine. Pense également à ton chat et à ta petite chienne. Pour l’essentiel, c’est du pareil au même. Partout le même miracle de fonctionnalité.

3)
Chez les différentes espèces on remarque DES MÉCANISMES D’EXCITATION.
Ces signaux varient quelque peu d’une espèce à l’autre. Ils s’adressent habituellement dans des proportions variables aux cinq sens.
Pour certains mammifères les odeurs sont prioritaires. L’industrie des parfums a, parait-il, été inventée par l’homme mais la nature avait déjà pris une sacrée longueur d’avance si l’on observe le nez fureteur et, semble-t-il, jouisseur, des autres espèces de mammifères. Ces odeurs semblent affriolantes, sans doute du Nature No 1 ou du Camel No 5. Pour d’autres espèces que l’on connaît mieux, c’est la vue et le toucher qui sont prioritaires. Gus, l’expression « Bas les pattes » remonte à une espèce quelconque qui n’existe peut-être même plus ou qui n’en a pas pour longtemps.

4)  Un éveil du désir qui se traduit par DES PRATIQUES DE SÉDUCTION OU DE CONQUÊTE
On peut voir des parades amoureuses et s’esquisser des rituels de séduction (pas nécessairement des danses en ligne). Gus,
approfondis ton regard sur ces choses et admire un peu ce que l’évolution avec ses tâtonnements et ses milliers d’erreurs de parcours, à ce qu’on dit, a enfin réussi : des millions de molécules chimiques nullement promises à un tel destin, nous disent les scientifiques, se sont mises à danser, à bomber le torse, à séduire… un autre paquet de molécules tout aussi émoustillées et réceptives.

5) LA COPULATION, L’ORGASME (PARTAGÉ ?!), LA FÉCONDATION ÉVENTUELLE.
C’est peut-être nouveau à chaque génération, au moins pour chaque individu, mais quelle vieille histoire, quel vieux système de propagation de la vie et quelle efficacité quand on regarde les résultats même si un fort pourcentage des espèces sont disparues;  disparues, oui, mais rarement en raison de la panne du mécanisme de reproduction ou à cause de la perte du livre d’instruction.

6) HABITUELLEMENT LA FEMELLE NOURRIT ET AMÈNE AU STADE D’AUTO-SUFFISANCE les nouveaux-nés.


Gus, au cas où on ne te l’aurait pas appris, les seins chez les mammifères servent à ça… prioritairement, d’où le nom. Exceptionnellement, existence d’une vie de couple… et responsabilité partagée entre mâle et femelle : défense, entretien, nourriture… vaisselle, etc. Chez tous les mammifères le rapport entre la femelle et
sa progéniture est un des plus beaux spectacles de la nature, un spectacle moins gros, il est vrai,  mais plus raffiné que celui des Chutes Niagara où les nouveaux mariés vont chercher des idées. Tu es sans doute porté à penser mon cher Gus : « Il n’y a rien là, ça va de soi ! le Hasard fait bien les choses»

Cré molécules, quand même! Quel sens de l’organisation !

 

 

 

Le combat du siècle

match boxe Holyfield incontro america © Associated Press

Combat pour le pouvoir et la domination entre   deux moitiés de l’humanité. Dans un coin, ceux pour qui la fécondité est contrôlable et  contrôlée, œuvre de liberté, de décision réfléchie,  plus quelques accidents de parcours  et dans l’autre coin du ring, l’autre moitié où la fécondité est encore instinctive, spontanée, explosive.

Qui dominera qui en 2100 ? Qui enterrera qui? Gus, les paris sont ouverts.

Les parieurs professionnels sont déjà à analyser les courbes de croissance. Et le grand gagnant sera….

 

 

Inventaire des ressources au 21ième siècle

Avec l’épuisement des ressources naturelles et le réchauffement climatique, lutte sournoise  à prévoir entre les états et les mafias pour qui exploitera le mieux  et le plus efficacement le vice comme richesse nationale, attraction touristique et source de revenus.

En lice, l’alcool, le tabac, les stupéfiants, les loteries,  la prostitution, la pornographie, la pédophilie, 

 

l’échangisme, la vitesse, la malbouffe, etc.  qui s’accommodent  assez facilement d’une augmentation de deux ou trois degrés  de la température de la  planète.

Des mouvements soucieux de démocratie s’élèvent contre toute forme d’élitisme et de discrimination à l’égard des vices… si longtemps réprimés…

On n’arrête pas le progrès….

« « Trou du cul, putain, merde, nom de Dieu, piège à cons, saloperie, bordel » l’une de mes célèbres répliques, face à Michel Piccoli dans le film Le mépris de Godard, avait en 1963 choqué les spectateurs de l’époque. Mais quarante ans plus tard… « sexe, con, bite, suce, encule, baise, couilles » sont devenus les mots les plus « tendances »  de notre société!  » Brigitte Bardot.

                 

image009GUS, SOIS SAGE ET PRUDENT DANS TON ENTRAÎNEMENT SPORTIF.

Les arbitres sont de plus en plus perspicaces et expéditifs dans les contrôles d’urine.

«WATCH TES GLOBULES »

 

 

 

 SUITE :    A+ Les douze miracles  de l’invention

de la sexualité ou les DOUZE TRAVAUX D’HERCULE DE LA MATIÈRE  (récent) >>>>>

 

(

récents)

 

islam, islamisme, mahomet et le coran.

 

 Alarmisme et catastrophisme

 

 

La quête identitaire.

(fACTEURS, ÉVOLUTION)

 

 

gauche / droite

pOLITIQUE, ÉCONOMIQUE.

 

eINSTEIN EN IMAGES.

 

société de consommation

vALEUR ET DANGERS

 

Mondialisation

 

le terrorisme

HISTOIRE ET TECHNIQUES.

 

 

 Écologie et catastrophisme

 

 

 LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

 

 SUITE.

Petite histoire

des mentalités

 

 

 LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

 

 

 19IÈME siècle (Scientisme)

 

 Le 20E siècle

 

 

 Le 21e siècle

 

 

BRICOLAGE

et jardinage

 

GÉNÉALOGIE

 

Pour nous rejoindre

 

 

Mon cher Augustin, la Saint-Valentin chez nos voisins…

 

 

A.   En tant que mammifère..Héritage animal

 

    A+ Les douze miracles  de l’invention

de la sexualité ou les DOUZE TRAVAUX D’HERCULE DE LA MATIÈRE (récent)

 

B.    « Et le sexe se fit homme et femme »

      1. Effort de compréhension

 

      2. Encadrement éthique

 Responsabilité du mâle

 Inceste et exogamie

 Pudeur

       3. Créativité au service de la sexualité

 Reformatage et reconfiguration

 Amour, Délice et Grandes orgues

 Exploration et exploitation

C. En tant qu’être d’une culture donnée (1)

       2. La séduction du relativisme

  

  1. .En tant que sexualité

d’un individu particulier