Causes :     Par le Prof Bof

 

           LE RESSENTIMENT

 

la  Fascination  de l’Occident

 

et …l’ auto-défense identitaire.

 

LE RESSENTIMENT 

…  est souvent invoqué comme une des causes du terrorisme.

Ce ressentiment  s’alimente pour une bonne part par la simple constatation  de la disparité  au plan de la richesse collective,  de la créativité, de l’invention des techniques et du développement des sciences entre l’Occident et le Monde arabo-musulman. Il ne s’agit pas seulement de richesses matérielles  mais les disparités au plan culturel sont tout aussi criantes. A peu près toutes les connaissances nouvelles, sanctionnées par les Prix Nobel,  sont de pays non musulmans. Les influences dominantes même sur les pays musulmans (cinéma, arts, littérature, etc.) sont  d’origine étrangère et à sens unique.

 

« La  motivation ultime du terrorisme, toutefois, c’est l’hostilité que les fanatiques vouent au principe d’une société ouverte où l’égalité formelle est reconnue à tous. C’est notre existence en tant que telle qui leur est intolérable » 

 

Comment se fait-il qu’en deux siècles l’Occident se soit  arraché à la pauvreté millénaire de l’humanité et que les pays dits islamiques ont raté le bateau et figurent  pour la plupart dans le tiers monde. En Occident on trouve évidemment des poches de pauvreté alors que dans les pays musulmans on trouve surtout des poches de richesses, parfois scandaleuses. Et paradoxe : les pays musulmans qui sont riches le doivent à des inventions, des  techniques et des exploitations occidentales.

 

Mythes contre mythes…

Le choc des civilisations

«  Et dehors, dans nos rues, se livre le plus grand duel de tous les temps, le choc des titans. Babylone contre Disneyland, la tour de Babel contre l’Empire State building, les Jardins suspendus contre le Golden Gate bridge, Schéhérazade contre Ma Baker, Sindbad, contre Terminator » Yasmina Khadra « Les sirènes de Bagdad. »  P. 195

 

 

Ce choc ou la prise de conscience de ce décalage  daterait des conquêtes napoléoniennes. Aujourd’hui,  toutes les techniques modernes de communication   abolissent les frontières et déchirent  les rideaux de silence qu’on voudrait élever. Les décalages de niveau  de vie sont d’autant plus manifestes.

 

 Malgré tout leur pétrole, les 22 pays arabes réunis ont un PIB inférieur à celui de l’Espagne. Il s’y traduit 300 livres étrangers alors que la Grèce (pop. 10 millions)  en traduit 1500 (Dyer) .

 

      Pour un point de vue élargi…VOIR.

Le monde actuel divisé en quatre grands groupes  au plan politique et économique

 

 

Le drame des nations qui ont raté le bateau, il y deux siècles…

 

 « Il leur a fallu reconnaître que leur savoir faire était dépassé, que tout ce qu’ils produisaient ne valait rien comparé à ce que produisait l’Occident, que leur attachement à leur médecine traditionnelle relevait de la superstition, que leur valeur militaire n’était plus qu’une réminiscence, que les grands hommes qu’ils avaient appris à vénérer, les grands poètes, les savants, les soldats, les saints, les voyageurs, ne comptaient pour rien aux yeux du reste du monde, que leur religion était suspectée de barbarie,  que leur langue n’était  plus étudiée que par une poignée de spécialistes alors qu’eux-mêmes se devaient d’étudier les langues des autres s’ils voulaient survivre et travailler et garder un contact avec le reste de l’humanité »

Amin Maalouf, Les identités meurtrières, p. 101

 

Pourtant si l’on remontait l’histoire d’un millénaire la « civilisation » des pays musulmans était sur plusieurs points supérieure à celle de l’Europe. Celle-ci a profité d’un apport certain des pays musulmans  au plan mathématique et philosophique pour opérer son démarrage. Le chaînon manquant :la civilisation arabe fut la courroie de transmission entre la Grèce antique et la Ranaissance européenne.. 

 Les modes de vie  du Moyen Orient excitaient à tort ou à raison les imaginations.

 

« Il faut que ces gens se rendent compte du tort qu’ils nous font, qu’ils comprennent que s’ils persistent à cracher sur ce que nous avons de meilleur, ils seront obligés de composer avec ce que nous avons de pire. C’est aussi simple que ça” Yasmina Khadra « Les sirènes de Bagdad. »  308

 

L’Alhambra

 « Le paradis a été créé par la lumière et de celle-ci est né cet édifice; or les structures et l’architecture  hispano-arabe, les frises et les arabesques, les entrelacs ciselés des murs, les stalactites perlant des arches n’existent pas tant pour eux-mêmes, mais bien davantage pour exprimer l’essence de la lumière » 

Titus Burchhardt

 

« Le paradoxe de l’Alhambra : lorsque les princes nasrides, repus de richesses, firent bâtir au pied de la Sierra Nevada  ce  joyau architectural hallucinant d’élégance et de beauté, alors que tout, autour d’eux, n’était plus que débâcle et mort. A peine couronnées les têtes tombèrent les unes après les autres, tandis que les fortunes se défaisaient aussi rapidement.  Les terres, les domaines et son personnel, toutes les richesses, tous les circuits commerciaux allaient passer des mains des musulmans à  celles des chrétiens » maleK chebel  Islam et la raison. Le combat des idées.

 

 

GOD 301.

Gus, le  Coran s’inscrit dans la tradition de la Torah et de la Bible. Pour les musulmans le Coran est   Word ou God 301.

Les divergences  mises le plus souvent de l’avant ne doivent pas nous voiler les Points communs (aux trois religions) qui sont essentiels :

MONOTHÉISME ; Unicité de la création; adoration ; Liberté et responsabilité face au mal; Vie éternelle; paradis (et l’alternative)

 

Gus, au crédit de l’Islam :

 

Sens aiguë de la transcendance divine.

Sainte horreur du  polythéisme et des idoles.

Élimination des médiations ou des intercessions.

Sobriété dans les illustrations, les décorations, les rituels ou  les pratiques.

 

C’est sans doute cette austérité et cette sobriété qui ont amené un célèbre romancier français  à traiter l’Islam de religion « la plus conne ». Sans doute qu’il préfère des déesses aux douze bras qui embrassent beaucoup mieux et des éléphants-dieux  à la trompe phallique évocatrice et bien décorée.  C’est la guerre du baroque et du classicisme.

Paroles d’arabe anonyme (Internet)

 

"La frustration au quotidien que subissent les Arabes et l'incapacité des dirigeants de leur garantir un traitement équitable et une vie décente, tout cela contribue à transformer des pays arabes en véritables usines à terroristes"

 

"Les sentiments antagonistes et de haine envers l'Occident sont nés de la pauvreté, du manque de dignité et de sécurité familiale, dans des pays où des couches de la population sont au bord du désespoir, alors qu'une clique dirigeante jouit de tous les avantages"

 

"L'autocritique est contraire aux normes du monde arabe, où les dirigeants ont toujours trouvé moyen de blâmer un ennemi, réel ou fictif, pour tous les maux de leurs pays, alors que ses dirigeants portent la plus grande part de responsabilité dans ces maux"…

 

Les chefs islamistes sont à l’affût de tout ce qui pourrait paraître une offense ou une injustice  à l’égard de l’Islam pour entretenir  une culture de victimisation, pratique que l'on connait d’ailleurs assez bien  en Occident. Dans une logique de complaintes  et de revendications, tout  ce qui peut ressembler à une humiliation ou un manque de respect (Lord Rushdie) est vu  comme un “complot de l’Occident contre Mahomet ou l’Islam”  et est le prétexte à des  menaces, histoire d’entretenir la fièvre terroriste. Caricatures, paroles  disgracieuses,  deviennent insupportables à des épidermes fragilisés ou trop sensibles. Tout pour entretenir la guerre sainte. Tout pour  justifier les menaces de morts ou les attentats que les chefs (al-Zawahiri  en particulier)  profèrent régulièrement comme pour fouetter les troupes et apeurer l’ennemis..

 

Un Discours qui ressemble à  celui du fascisme….

« Un sentiment de crise d’une telle ampleur qu’aucune solution traditionnelle ne peut en venir à bout. Le prédicateur voit  l’histoire sous le filtre de la victimisation, en démontrant comment, partout dans le monde, les musulmans ont toujours été persécutés et le sont encore. Parallèlement, il injecte dans la tête des jeunes une lecture millénariste de l’histoire, en expliquant qu’il va y avoir un grand combat sur terre et que seuls certains  musulmans seront sauvés….Ces récits de crise sont alternés avec le rappel de l’age d’or de l’islam. »17

 « Si le groupe est en danger, c'est que les autres ont compris qu’il détenait la vérité » 18 « L’islam constitue dans ce cas une bulle qui leur procure une certaine supériorité, puisqu’il se sent au dessus de tous les autres êtres humains. »20 

DOUNIA BOUZAR. L’intégrisme, l’islam et nous.  Plon. 07

 

Comment comprendre le retard accumulé?  Les causes extrinsèques  que l’on a l’habitude d’invoquer pour expliquer ces retards, croisades,  colonialisme, exploitation externe ne tiennent pas  et sont rejetées même par les critiques à l’intérieur de l’Islam. On doit chercher ailleurs.

Longtemps la  science moderne fut considérée comme de la mauvaise science, à l’exception des armements militaires  que l’on pouvait copier ou importer pour combattre l’infidèle avec ses propres armes.  Pendant deux siècles l’imprimerie fut interdite. Peut-on imaginer la pensée de Mahomet, sinon celle d’Allah, coulée dans le plomb?

 

 

 A l’intérieur de l’Islam même, les esprits  les plus affranchis voient surtout la cause dans  la subordination du politique à la religion, la confusion des deux sphères de valeurs et d’activités.  On ne tirera pas les lois de la physique ou de la chimie ou de l’économie des prêches des Imams, pas plus que des Encycliques d’ailleurs.  L’Islam n’a pas connu une affaire Galilée, une Renaissance qui aurait été l’occasion  d’une remise en question de certains principes ou attitudes trop facilement acceptées.

 

Gus, le témoignage récent d’une musulmane : Ce n’est pas le Prophète ou Dieu qui est responsable de la condition actuelle des femmes, mais la société. C’est la Charia,  la manière d’interpréter les lois,     lesclercs qui gouvernent l’islam à la place de Dieu … Le résultat est la suppression de la liberté de penser qui paralyse les sociétés arabes et maintient la domination mâle sur les femmes. .. Ça mine ce monde pourri qui est gangrené par l’illettrisme, la pauvreté,  les dictatures et le fondamentalisme…. Le malaise du monde arabe  est qu’on ne sait pas aimer. …Ils apprécient les beaux poèmes d’amour…, mais ils n’ont pas le courage du cœur ».  Nedjma (NYT. 20/06/05)

A l’opposé, les plus rétrogrades, même aujourd’hui, expliquent  les retards  de l’Islam par un abandon des principes religieux et préconisent  un retour à la pureté des pratiques. Pourtant c’est ce totalitarisme religieux qui a anesthésié tout effort de créativité et empêché  le profane de s’épanouir selon ses propres lois.

 

On a peut–être bien des raisons d’en vouloir à l’Occident. La civilisation post industrielle est loin d’être innocente. Mais, au-delà  des faiblesses ou des  erreurs ou des maléfices de l’Occident, on veut s’en prendre, également et peut-être même surtout, à ce que l’Occident a produit de meilleur : la démocratie, l’égalité entre les hommes et les femmes, la liberté, le droit des femmes et l’interdiction de pratiques ou mutilations moyenâgeuses  ou primitives qui sont le déshonneur de l’humanité   au vingt-et-unième siècle.

 

Évolution de la perception

négative des musulmans.

(de 2004 à 2008)

 

 Espagne; de 37% à 52%

 Allemagne.  de 46%  à 50%

 France de  29% à 38%

 USA : de 31% à 23%

 

 

Témoignage d’un connaisseur…

« Aujourd’hui, face à la menace qui pèse sur la Civilisation, il existe une réponse : l’islam révolutionnaire ! Seuls des hommes et des femmes armés d’une foi totale dans les valeurs fondatrices de vérité, de justice, de fraternité sont prêtes  à conduire le combat et à délivrer l’humanité de l’empire du mensonge ! » 

 Illich Ramirez Sanchez… (Mieux connu sous le nom de … Carlos )

 

         

Vue du balcon d’en face….

« Si l’homme européen a évolué de la bête (Darwin évidemment) , il est tout à fait normal qu’il se comporte en bête sauvage qu’il est car il se plait à semer la terreur sur la planète, à envahir tous les pays du monde, à voler toutes leurs ressources, et à réduire leurs peuples en esclavage économique et mental. L’Homo occidentalis est assoiffé du sang de l’innocent, avide de sexe, obsédés par des pratiques perverses, cupides au point d’affamer ou de détruire la planète tout entière dans le seul but de s’enrichir.

Il suffit de voir comment ils traitent leurs femmes et jeunes filles d’âge scolaire sur les sites pornographiques : viols, sodomie, copulation à plusieurs, tortures, flagellation, humiliation, et d’autres perversités qu’aucune personne civilisée n’oserait même imaginer !!!

Mais, par un miracle, un Arabe a légué au monde l’Islam, la seule arme capable de freiner l’ardeur belliqueuse, dévastatrice, immorale, et immonde de l’occident décadent. Mais, ceux qui prétendent être des adeptes de l’Islam et qui se disent Musulmans n’ont toujours pas appris comment se servir de cette arme qui est plus puissante que toutes les armes de destruction massive de l’occident réunies, à tel point que l’occident passe des lois pour empêcher la propagation de l’Islam et sa pratique libre. Un simple fichu (hijaab) sur la tête d’une Musulmane semble terroriser l’occident tout entier tellement que l’Islam leur fait peur (l’islamophobie)! Donc, espérant finir un jour par le vaincre, l’occident terrorise le monde musulman, occupe militairement leurs pays, leur dicte leur mode de vie et de penser, emprisonne son peuple, l’empêche de respirer, de travailler, de manger et s’instruire selon son choix, viole ses femmes physiquement et psychologiquement, les oblige (par manipulation et contrainte) à contrôler leurs naissances. »

 (pris sur Internet : ) Malika El Aroud notre Mujaahida du 21ème siecle!

 

Et la démographie comme rapport de forces. 

Entre 1970 et 2000 la population des pays développés a diminué d’un peu moins de 30% de la population mondiale, tandis que celle des  pays musulmans a  bondi de 15% à 20% de la population mondiale. Le rapport passa  du double à une relative égalité.   Et il est facile de prédire l’avenir prochain…

 

VOIR :  Si tous les habitants  de la terre vivaient comme les pays d’Occident,      combien de planètes seraient nécessaires ?

 

"Their problem, and ours, is that they want the power that free inquiry confers, without either the free inquiry or the philosophy and institutions that guarantee that free inquiry. They are faced with a dilemma: either they can abandon their cherished religion, or they can remain forever in the rear of human technical advance. Neither alternative is very appealing; and the tension between their desire for power and success in the modern world on the one hand, and their desire not to abandon their religion on the other, is resolvable for some only by exploding themselves as bombs."

"When Islam Breaks Down,"  Theodore Dalrymple. City Journal

 

 

 

 

La FASCINATION

 

Une grande partie de la  jeunesse des pays musulmans est fascinée dans son ensemble, à tort ou à raison,  par les pratiques Occidentales. Le ressentiment devant les civilisations occidentales est en lui-même un aveu d’infériorité. Modes, styles de vie, bouffe, mœurs, vêtements, confort, sexualité, liberté, loisirs font facilement envie. Le jean est devenu un symbole universel pour la jeunesse.

Télévision et cinéma montrent  un monde passablement factice et facile, parfois loin de la réalité même occidentale. Il reste qu ce lèche-vitrine permanent que présentent la Télévision et le Cinéma exerce une fascination  qui se traduit pour certains par une émigration agressive, pour d’autres par un désir d’achever une formation intellectuelle en Occident dans les grandes universités, pour d’autres

 

  

 

La vieille série Dallas circule encore dans les pays du tiers monde et certains s’imaginent que les femmes en Occident ne portent jamais deux fois la même robe.

par le port de symboles Occidentaux (si ce n’est pas trop dangereux). Et cela au grand dam des puristes qui n’y voient que de la décadence et peuvent facilement apporter des preuves à l’appui. Pour d’autres, la séduction de l’Occident est  vue comme l’œuvre d’un grand Satan, tentant la naïve Ève avec une pomme ou mieux  la  Big Apple. S’en défendre exige une force morale que seule un retour à l’intégrisme peut permettre.

 

Dans un ouvrage consacré aux  « nouveaux martyrs d’Allah », on montre que sur 150 personnes impliquées dans les attentats suicide aucune n’était ni spécialement pauvre ni spécialement désespérées. Aucun des martyrs n’était illettré, misérable, ni même déprimé selon son entourage…Ils avaient tous un emploi rétribué 

 

 

 

« Tant pis pour les tribuns de l'apocalypse. Éclaté, déchiré, le monde musulman n'a ni les moyens ni le dessein d'anéantir l'Occident. Ses peuples veulent un toit, un boulot, du pain, une terre. L'attrait qu'exerce le nihilisme revanchard de Ben Laden n'est que le symptôme d'un mal ancien et profond. Trop de défaites, d'espoirs déçus. Mais rien ne sert de s'enfermer dans l'amertume de la dignité blessée. D'imputer tous ses maux aux infidèles. La faillite de l'idéal panarabe, pieuse chimère, laisse le champ libre aux despotes, aux chauvins et aux faux prophètes. Il faudra bien se résoudre, pour déjouer ce piège, à s'exposer au vent du pluralisme. A moderniser l'islam, faute d'islamiser la modernité. La vraie guerre sainte, la voilà. » L’EXPRESS (26/01/06)

 

« En privilégiant un monde individualiste, le modèle occidental n’offre pas de réponse toute faite sur le sens de la vie, il laisse chacun libre d'entreprendre sa propre quête. Jusqu’à présent l’homme a toujours cherché une solution collective à cette question soit en se dépassant soi-même au sein de la communauté, soit en ayant le sentiment de participer à une œuvre globale, soit en communiant avec un tout à prétention religieuse, nationale, idéologique.  Le modèle occidental qui privilégie la réussite individuelle rompt avec les croyances collectives et laisse ouvert l’espace de la transcendance pour chacun. Ce faisant, il abandonne aux faux prophètes  un champ d'action dans lequel se sont toujours engouffrés les fauteurs de guerre,  que ce soit au nom de Dieu, de la Nation, de la race, de la classe….L’histoire n’est décidément pas près de finir. » p./241

Quatrième guerre mondaile. Thierry wolton.  Grasset 2005

 

 

AUTRE CAUSE :

Immigration et auto-défense identitaire.

Cinq degrés.

 

 

 

1. Accueil.

2. Tactiques.  Asymétrie des moyens

compensée par l’asymétrie des principes

3. Cause : Histoire : le wahhabisme et  Ben Laden.

4. Cause : le ressentiment, la fascination de l’Occident

5. Cause : Immigration et auto-défense identitaire.

6. Témoignage d’un terroriste… Les psychiatres

et les sociologues s’en mêlent

7. Hourras et Houris

8. Coran : interprétation et versets  controversés      

9. Rushdie : ne pas céder à la peur.

10 . La bêtise comme soutien technique et accélérant

 11. Les  caricatures sataniques  

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF (CLIQUEZ)

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES:   (cliquez)

 

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

ou commentaires sur l’actualité

(230 capsules en nov.08)

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)