textes litigieux

 

Par le Prof Bof

 

Les versets sataniques

 

 

               Problèmes d’interprétation

        

Mon cher Augustin, les religions du livre surtout si le livre est ancien, qu’il date de dix, vingt ou trente siècles  posent   constamment un problème d’interprétation.

 Les mentalités, les cultures évoluent et ont exigé un effort d’interprétation et des mises à jour (« au goût du jour ») dans des contextes différents.   Quant à ces adaptations ou ces relectures, certaines religions, la pression culturelle étant  plus forte, ont mieux réussi que d’autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DIEU

 

ALLAH

 

Bush

 

Ben Laden

 

Même  combat.

 

 

 

 

« Lutte déicide entre Dieu

et

Dieu »

Cependant, Gus, on y retrouve  le même éventail  entre intégristes, rigoristes, littéralistes qui forment une minorité et d’autres coreligionnaires qui sont ouverts à des interprétations plus libérales et moins textuelles et d’autres également qui n’ont cure de ces livres dans leur vie.

 

Pour ceux qui recherchent une actualisation et une lecture moderne de ces  vieux textes, les  livres fondateurs pourrait-on dire  se sont civilisés avec le temps, avec l’évolution de la commune humanité et ont échappé aux cultures du désert. Si sacrées soient les prétentions du Livre ou des Livres ou des Rouleaux, on ne recommande plus de fracasser le crâne des bébés des ennemis…même si on peut encore le faire comme en Bosnie. Les femmes ne se sentent plus obligées d’avoir la tête couverte dans un lieu de culte (saint  Paul)  et le toit ne s’est pas effondré sur elles et sur les quelques maris qui les accompagnaient.  Si  l’on pense à la Bible, ancien et nouveau testament,  il ne faut pas oublier, Gus,  qu’il y a  des dizaines de religions et des centaines de sectes qui s’en réclament et  trouvent leur fondement dans les mêmes textes qui pourtant ne changent guère. On pourrait presque dire que le temps, la civilisation, à défaut de la tradition,   a « civilisée »  ces textes anciens qui ont subi la patine du temps. Il reste,  comme tout texte, où il est question de vie ou de mort ou de sens de la vie, que ces textes sont fort  riches  en possibilités d’informations ou d’interprétations. Théologiens, hérétiques, fondateurs de sectes, fondamentalistes, intégristes  y trouvent à qui mieux mieux de quoi garnir leur  Credo. Ces écrits sont comme des auberges espagnoles  théologiques ou morales où un chacun y trouve ce qu’il cherche, ce qu’il apporte ou ce qui justifie tel aspect de son existence ou ce que le dernier gourou rencontré lui a révélé.

 

 

La lettre et le sens                         permettent toutes les interprétations. Gus, s’il fallait prendre à la lettre le  conseil évangélique  « Si ton œil te scandalise, arrache-le », il serait facile d’identifier  les chrétiens  (Bof en tous cas) au fait qu’ils seraient tous  borgnes et arboreraient un œil de vitre sans doute décoré d’une croix. Sur la plage, plus de confusion possible, œil de vitre ou circoncision. A chacun son oriflamme et ses titres de noblesse.

 

Gus, méfie-toi, certains se sont même permis d’extrapoler le sens de ce verset.  Origène, suivant ce même conseil  évangélique, se « les » serait coupés pour éliminer à la source  une certaine forme de tentation trop violente pour sa fragile  vertu ***.  C’est une interprétation trop littérale au goût de plusieurs et le geste ne fut pas tellement imité même par  les intégristes par crainte de multiplier abusivement les amputations.  Encore faut-il qu’il reste quelques morceaux si l’on veut aller en paradis!  A ce compte cependant les familles diminueraient de taille et la méthode du calendrier pourrait être envoyée aux calendes grecques.

 

Gus, comment la femme qui se fait  violer doit–elle interpréter  le précepte de tendre l’autre joue face aux offenses…

 

***Les couilles d’Origène.

Entre nous deux, Gus, ,

Gus, remarque que l’Église catholique n’a jamais canonisé (conféré son diplôme d’excellence) à Origène malgré ses mérites.

Il aurait pris un raccourci trop facile dans la pratique de la vertu, une compétition  illégitime  avec les autres en quête de canonisation. De plus, avec les pratiques courantes au Moyen Age,  les monastères  auraient produit des couilles  d’origine de  Saint Origène qu’on aurait offert à la vénération des fidèles. Gus, tu vois les dévotes baiser le reliquaire en quête d’indulgences, tu entends les supplications et prières des impuissants  invoquant  les sancti testiculi d’Origène… Et au vingtième siècle, on verrait sans doute des   pèlerinages organisés pour les Clubs de l’Age d’or commandités par Viagra.

 

En voyage aux Indes, Gus,  tu t’exposes à voir un piéton  qui avance  en balayant soigneusement le chemin  devant lui. Il a lu quelque part dans son Grand Livre à lui que « toute vie est sacrée »  et il s’en voudrait à mort  d’écraser malgré lui une fourmi ou une autre bestiole rampante qui croiserait innocemment son chemin.  La secte, par souci de modernisme, doit déterminer bientôt comment aménager les voitures pour satisfaire à ce beau précepte.

 

Bush ou Mère Térésa s’inspirent des mêmes livres.  Ben Laden ou Bush en appellent  à la même divinité pour s’exterminer mutuellement à la joie des uns ou des autres.

 

Le contexte historique peut être très éclairant. Par exemple,  un lecteur habitué au message des Évangiles pourra s’il le veut se scandaliser en lisant dans l’Ancien testament : « Œil pour œil, dent pour dent».  Un lecteur plus au fait des mœurs de l’époque y verra quelque chose de positif parce qu’on met une limite et un frein à la  vengeance qui visait plutôt le centuple.  Les musulmans pourront faire valoir  à leur tour que les textes sur les femmes sont très positifs si on les lit à la lumière des mœurs arabes préislamiques où la fille à sa naissance était considérée comme une bouche inutile et pouvait être enterrée vivante sans scrupules. Tous les groupes religieux sont traversés par les mêmes tendances d’interprétation partagées entre le rigorisme et le laxisme… sans compter ceux qui à la foi chancelante refusent de donner un quelconque crédit à des textes considérés comme  fondateurs.

On retrouve dans l’Islam les mêmes diversités  d’interprétation.

 

Une difficulté supplémentaire dans l’interprétation  du Coran… : le double langage pratiqué par Allah

 

Les versets pacifiques et tolérants du Coran sont écrits (ou dictés par Allah) quand Mahomet était en situation de faiblesse à La Mecque. Les versets agressifs, les appels à la guerre sainte, à supprimer les ennemis et les incroyants sont dictés par Allah à Médine quand Mahomet se trouve en situation de force et est en mesure d’imposer  « ses révélations » par la force et d’exterminer les réticents ou les infidèles par les armes.

 

Gus, c’est un peu comme si dans les Évangiles,  après avoir lu « Tu tendras l’autre joue », on lisait 10 chapitres plus loin : « Tu lui assènes un uppercut de la gauche »

 

 

Encore aujourd’hui le double langage, contradictoire,  a encore son utilité et se justifie. C’est la « taqqiya » (dissimulation) ou l’art d’utiliser les « bons » versets du Coran selon la situation de faiblesse ou de force du croyant ou de la communauté.

 

Dans ces problèmes d’interprétation des vieux textes dits sacrés, on y trouvera toujours des minorités pour retenir l’interprétation  la plus littérale, la plus extrême (sans doute pour se mettre au goût du jour des sports extrêmes).

 

 

 

“L’Islam a été confisqué par des idéologues politisés qui n’hésitent pas à recourir au martinet de la morale mais aussi à la violence extrême pour façonner le comportement des croyants. Ce contrôle des esprits s’étend à la vie quotidienne, y compris la sexualité, et à la fréquentation des non-religieux, avec une profusion d’interdits plus ou moins explicites, plus ou moins rétrogrades. L’Islam ainsi attifé, mal attifé, s’est, au fil des ans, déconsidéré donnant cette image d’une religion pétrie de superstitions et d’archaïsmes. » MaleK Chebel. L’Islam et la raison.

 

 

Un monde sépare à tous points de vue l’Islam du XIe siècle et les Talibans. On voit mal la tête de Ben Laden dans un conte des milles et une nuits. Pourtant  ici comme là on s’appuie sur  les mêmes textes pour justifier sa conduite et donner un sens à sa vie.

 

 Le Coran fait bonne figure dans  cet éventail des interprétations… et surtout qu’un certain public   ne retient que les interprétations… qui peuvent se traduire par des bombes dans les supermarchés…

 

« La guerre contre le terrorisme est en bonne partie une illusion.

 Ce terrorisme est le fruit d’une implosion de l’islam, une guerre entre ceux qui croient que l’islam peut évoluer comme le christianisme l’a fait et ceux qui, comme les juifs orthodoxes, se vêtent de textes anciens et éculés pour justifier leur existence et leur marginalité psychopathe. Nous ne sommes plus dans le domaine de la raison et du prosélytisme mais dans celui de la barbarie et de la cruauté absolue. »

Gil Courtemanche. Devoir 30/07/06

 

 “For too long, we Muslims have been sticking fingers in our ears and chanting “Islam means peace” to drown out the negative noise form our holy book. Far better to own up to it. Not erase or revise, just recognise it and thereby join moderate Jews an Christians in confessing “sins of Scripture”, as an American bishop says about the Bible. In doing so, Muslims would show a thoughtful side that build trust with the wider communities of the West.”

Irshad manji, (Time, 18/07/05)

 

« Force est donc de constater que nous, arabo-musulmans, n’avons pas une conscience suffisamment claire de ce que sont la liberté et la justice. Dans ces conditions, il ne sert à rien de vouloir entreprendre des réformes politiques. L’esprit traditionaliste des gens ne sera pas en mesure de changer si l’on n’a pas auparavant réformé la religion. De plus, l’utilisation de la religion à des fins politiques, une jurisprudence moyenâgeuse, l’absence de libre-arbitre, le poids écrasant des textes anciens, tout cela crée les conditions favorables à l’émergence de l’extrémisme islamiste, qui veut accaparer la religion et le pouvoir. Nous n’avons pas tant besoin d’une réforme politique que d’un renouveau de la pensée. »

 Mohamed Chahrour, écrivain syrien dans le quotidien libanais An Nahar

 

Gus, trucs d’interprétation

Le cent pour un ou le un pour cent. Au choix.

La conciliation des contradictions

ou les  équilibres instables.

Un ou deux versets peuvent annuler l’effet ou le message de cent autres qui disent le contraire.

Ou vise versa…Au choix.

 

 

« Il s’est donc passé la chose suivante : le texte du Coran que les premiers musulmans avaient vécu comme une Parole neuve, tonique, vivante, qui les inspirait au quotidien, est devenu deux ou trois siècles après un volume sanctifié et clos que personne n’osait toucher—tel un tabou polynésien—sans au préalable s’entourer d’un grand nombre de précautions… »

maleK chebel  Islam et la raison. Le combat des idées 71 

 

Critique interconfessionnelle.

Le fait d'avoir une paille dans loeil n’empêche pas de voir que l’autre a également une paille,,, à défaut de poutre.

L’église catholique a édulcoré tant bien que mal son « hors de l’église point  de salut », le Coran  garde encore  le même contrôle sévère sur  le salut;  de solides « bouncers » idéologiques gardent les portes du paradis et filtrent les fidèles qui en sont dignesUne attitude plus inclusive serait souhaitable au cas où des hommes de bonne volonté erreraient quelque part en dehors de la foi musulmane.

 

L’art de vivre ensemble…

Élégance des solutions

Gus, il y a une dizaine d’années un dévot arrêta une partie de la circulation sur une autoroute de Los Angeles pour sortir son petit tapis, s’enligner sur la Mecque et  faire sa prière rituelle à l’heure prescrite par Allah.

D’autres religions ont réglé le problème plus élégamment en promulguant que Dieu est partout, même à la Mecque, à l’écoute 24 hres sur 24,  et que la prière est omnidirectionnelle de sorte que le dévot n’a pas à chercher le Nord comme pour invoquer le Père Noël. Ainsi Dieu est à l’écoute « de l’enfant qui s’endort en faisant sa prière », dans son lit évidemment.

Le dévot de Los Angeles aurait suggéré aux autorités locales, appuyé par de bonnes âmes et le clergé local, qu’on installe des bains de pieds le long des autoroutes comme il y a bien des appareils téléphoniques. La prière, les pieds propres, redouble d’efficacité  et Allah seul sait comment on peut être dans le besoin.

On a abandonné le projet parce que d’autres, jaloux et mécontents, exigeaient des bénitiers à tous les kilomètres.

 

ou  mettent en danger les édifices qui restent… au moins en font augmenter les assurances..

 

A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU.  Il reste cependant, mon cher Gus,  une différence fort étonnante :  la sexualité ne se retrouve pas dans la Bible pour exprimer ce qui attend ceux qui seront « à la droite du Père » (avis aux gauchistes); dans le Coran, le ciel des élus, au moins celui des martyrs,  ressemble à une partouze affriolante  pour les uns (du moins pour les mâles), et les commentateurs en rajoutent en parlant d’orgasme perpétuel;  pour les autres ce ne serait que des images pour faire comprendre aux simples ou aux tordus le Bonheur des Élus, bonheur qui s’apparenterait davantage à un absolu  platonicien ou à un paradis chrétien qu’à une bacchanale sortie des milles et une nuits ; pour les Indous, l’imagerie des temples est d’une évidence qui ne laisse même pas place à l’imagination ou à l’interprétation.  Dans l’islam, on s’en remet davantage au pouvoir évocateur des  mots qu’à la force des images.

 

En 1984, l’Université Al-Azhar a approuvé l’interprétation qu’un théologien controversé faisait de certains textes du Coran : au paradis, ceux qui auront résisté ici-bas à la tentation de pédophilie auront à leur disposition en guise de récompense une armée de pré pubères … qui ne vieilliront pas et ne développeront pas de système pileux. 

Gus, tu vois cela si on avait mis ceci en scène dans des verrières de mosquées… Heureusement les images sont interdites… mais l’imagination  peut faire  bien du millage.

 

Ceci dit, voici des textes du Coran qui tout au moins ont le don d’étonner aujourd’hui…  et qui sont sujets à bien des interprétations au goût et dans le sens des intérêts  d’un chacun.

 

On les trouve dans deux  sources principales

 

: L’Islam, Gus, a deux sortes de textes fondateurs :

1) Le Coran, écrit par ses disciples sous la dictée de Mahomet, et

 

2) LES  hadith, ce sont des paroles ou des faits rapportés oralement par les compagnons de Mahomet et qui ont été mis par écrit un siècle après le Coran. On y rapporte des détails de la vie de Mahomet et  ses réponses à certaines questions qu’on lui avait posées. Il y a plusieurs Hadiths, cependant celles de Sahih de El-Bokhari sont les seuls qui font l’unanimité.

(3) LA  charia  (loi islamique) est une codification sous forme de lois, faite par des juristes quelques siècles plus tard, des prescriptions qui se trouvent dans le Coran et les Hadiths. Différentes traditions…

(Gus,  au cas où cela te permettrait de mieux comprendre, ces trois instances correspondraient, dans un autre contexte, aux Évangiles, aux Actes des apôtres et au Droit Canon.)

Pour un islam dynamique. (UN appel)

 

« L’islam dynamique accepte la démocratie, reconnaît le pluralisme culturel et croit en les droits de l’Homme. … Le plus important pas à effectuer vers l’évolution culturelle, c’est un apprentissage correct des piliers de l’islam. Nous devons apprendre aux musulmans à se diriger vers un islam dynamique, leur enseigner qu’on peut être musulmans et améliorer ses conditions de vie, qu’on peut être musulmans et respecter les droits de l’homme et la démocratie. Les régimes religieux  auront ainsi l’obligation de respecter les droits de leur peuple et ne plus imposer leur vue personnelle au nom de la religion…

De nos jours, la plupart des régimes islamiques se cachent derrière l’idéologie de l’islam et justifient des injustices qu’ils commettent à l’égard des populations. Ils effectuent ainsi une interprétation erronée de la religion, … »

Utopie? « Il faut être utopistes en pensées,  réalistes en actes. Les grandes victoires, dans l’histoire de l’humanité, ont toujours commencé par des utopies. »

Shirin Ebadi, iranienne, lauréate du prix Nobel de la paix. 2003. conférence à Montréal, 0ct.2006

 

  En guise d’introduction ….

SCANDALE EN HOLLANDE…

Choc des civilisations au pays  de la rectitude politique et de l’avant-garde morale.

Une Somalienne immigrante, Ayaan Hirsi Ali, députée, ex-musulmane, a  fait, en collaboration avec Théo Van Gogh, un petit bout de film (11 minutes) sur certains préceptes du Coran.

Le Scandale vient surtout  non pas du fait des versets, qu’ils soient dits ou prononcés,  mais du fait qu’ils sont inscrits dans la chair de quatre nouvelles mariées qui se dévoilent quelque peu et montrent les inscriptions litigieuses sur leur chair.

« Un homme peut prendre sa femme de n’importe quelle manière, n’importe quand et en tout lieu  commandé par Allah »

 

 

Texte dit par Amina dans le film :

 

J’entends dans ma tête la voix du juge qui me déclare coupable.

La peine qui m’est infligée est inscrite dans Tes paroles :

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cents coups de fouet.

Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi d’Allah si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu’un groupe de croyant assiste à leur punition »

 

 (Cette citation en italique est inscrite sur le corps d'Aicha)

 

 

 

Autre scène.

O Allah ! Très-Haut

Tu dis que  « les hommes ont autorité sur les femmes (sont leurs protecteurs et leurs soutiens)  en raison des faveurs  (la force) que tu accordes

À ceux-là sur celles-ci »

Je sens au moins une fois par semaine la force du poing de mon mari dans la figure

O Allah ! Très-Haut

La vie avec lui est dure à supporter

Mais je soumets ma volonté à Toi…

….

Mais j’ai le sentiment que le prix que je paye pour la protection et le soutien de mon mari est trop élevé.

Je me demande combien de temps encore je vais me soumettre. »

Les auteurs du film ont  reçu, on le devine,  des menaces de mort et le gouvernement leur  fournit des gardes du corps jour et nuit. Comme quoi les mécréants ne se trouvent pas seulement dans les tours à bureaux.

 

Gus, en regardant ces images une vieille sentence me revient à l’esprit,  phrase  que tout le monde récitait par cœur mais que peu comprenait.

 

« Et le Verbe s’est fait chair »

Le Verbe, la Parole s’est incrustée dans la chair.

Des paroles, des idées peuvent sauver  ou meurtrir à tout jamais.

Des idées peuvent bouleverser et briser notre vie quotidienne.

Notre chair est porteuse des idées qui l’ont sculptée.

 

 

 

The crime scene with the dead body of Van Gogh covered by a blanket. (02/11/04)  Mon cher Augustin, j’apprends aujourd’hui que l’auteur de ce film, Théo Van Gogh, arrière petit neveu du peintre, vient d’être assassiné en pleine rue à Amsterdam par un terroriste islamiste.

 

La pensée ensanglantée

(voir aussi autres textes page précédente identité)

Gus, voici  Hirsi Ali. (Entre nous, une femme qui a encore plus de couilles que les six  gardes de corps qui l’accompagnent continuellement pour la protéger du sort  de Théo Van Gogh) Même si elle ne peut se déplacer qu'en voiture blindée et doit  travailler dans un bureau sans fenêtre, Madame la Députée garde son courage et son franc parler. Elle vient de publier (été 2005) Insoumise

 

Les mariages forcés ? Un viol organisé avec le consentement des parents.

 

Le multiculturalisme ?  Une doctrine paresseuse qui permet à la gauche occidentale de se déculpabiliser mais qui n’est qu’une nouvelle forme d'apartheid.

 

Le relativisme culturel ?  Un cul-de-sac. Il y a des voix réformistes à l’intérieur de l’Islam, mais elles sont rares et se font entendre surtout en Occident—où elles sont bloquées par les discours bien-pensants selon lesquels toutes les cultures se valent.

 

La situation des femmes en Islam ? Ils se privent du talent des femmes et en plus ils confient l’éducation  des enfants à des femmes analphabètes qui transmettent leurs connaissances  obtuses à leurs enfants, donc aussi à des hommes.

 

La religion ?  Les religions chrétiennes et le judaïsme se sont modernisés et ont établi une relation de dialogue avec Dieu. Pas les musulmans à qui on demande simplement de lui obéir.

 

(juin 06 : les forces de droite et de gauche se sont liguées pour trouver un futile prétexte pour demander à la madame députée, trop dérangeante,  de renoncer à sa citoyenneté hollandaise. Un poste l’attend déjà aux USA qui considère son arrivée comme du gâteau.) 

 

  .

Enfin, les textes promis….

L’HOMME ET LA FEMME

Selon le Coran

« Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises... Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle... »  Coran 4.34

 

 

« Lorsqu'on annonce à l'un d'eux la naissance d'une fille, son visage s'assombrit, il suffoque, il se tient à l'écart, loin des gens, à cause du malheur qui lui a été annoncé. Va-t-il conserver cette enfant, malgré sa honte, ou bien l'enfouira-t-il dans la poussière ? - Leur jugement n'est-il pas détestable ? »

Coran 16,58-59

 

 

« L’obligation à porter le tchador pour les femmes n’est rien d’autre que la démission avouées des politiques face au puissant lobby d’imans rétrogrades parfois plus misogynes que religieux, »

 maleK chebel  Islam et la raison. Le combat des idées p. 150

« Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises; elles conservent soigneusement pendant l'absence de leurs maris ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance ; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez; mais, aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Allah est élevé et grand. » Coran 4/38

« Vous infligerez à l'homme et à la femme adultères cent coups de fouet à chacun. Que la compassion ne vous entrave pas dans l'accomplissement de ce précepte de Dieu… Que le supplice ait lieu en présence d'un certain nombre de croyants. » Coran .Sourate XXIV

Sondages…

Perception réciproque…

Une majorité d’Espagnols (88%),  d’Américains (81%) croient que les musulmans ne respectent  pas les femmes.

Inversement, les Pakistanais (78%), les Jordaniens (60%) pensent la même chose des Occidentaux.

(Pew Research Center)

Un trac venant d’Arabie Saoudite  distribué dans certaines mosquées en Occident.

 

« Recommandations

pour la Perle protégée.».

 

Attention ma sœur.

Attention aux téléphones qui permettent aux loups de prendre forme humaine.

Obéis à ton époux et ne l’énerve pas.

Ne mets pas de vernis sur tes ongles et ne t’asperge pas de parfum.

Pas d’Internet, pas de vidéos, pas de télévision.

N’écoute que de la musique religieuse.

N’imite pas l’homme en portant des pantalons et des cheveux courts.

Ne lis pas de revue, elles mènent à la dépravation et font perdre le contrôle de soi-même.

Ne va pas à des fêtes.

Ne quitte pas la maison sans l’autorisation de ton mari.

Distribue des tracts islamiques.

 

 Infiltrée parmi les islamistes radicaux. Hind Fraihi. p..82.

 


 « Et si vous craignez de n'être pas justes envers les orphelins, il est permis d'épouser deux, trois ou quatre parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors (épousez) une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice. »
Sourate des Femmes - Verset 11


«Voici ce qu'Allah vous enjoint au sujet de vos enfants: au fils, une part équivalente à celle de deux filles »

 

"...Quant à celles dont vous redoutez la négligence (la trahison, la rébellion), exhortez-les, éloignez-les alors dans le lit et frappez-les enfin..."

Coran 4/34

"Parmi ses Signes : il a créé pour vous, tiré de vous, des épouses afin que vous vous reposiez auprès d'elles et Il a établi l'amour et la bonté entre vous. Il y a vraiment là des Signes pour un peuple qui réfléchit." Coran 30/21

 

    HADITH


Le Prophète a dit : "Ne lapidez pas la femme adultère qui est enceinte jusqu'à ce qu'elle ait accouché de son enfant." ...


Après la naissance, elle a été poussée dans un fossé, enterrée jusqu'à la hauteur de sa poitrine, et le prophète a commandé qu'ils la lapident. Khalid est venu avec un caillou qu'il a jeté à sa tête, et le sang a jailli, puis il l'a maudite. Le prophète doux a prié sur elle et elle a été enterrée
.

Et la tradtion…

Si un  homme et une femme se trouvent seuls en un endroit, la troisième personne présente est le démonMahomet

«Le paradis d’une femme est sous les pieds de son mari »         Proverbe arabe

« Même si s’agenouiller devant Dieu n’était pas obligatoire, les femmes devraient s’agenouiller devant leur mari »               Ayatollah Mohammad Yazdi

"Les femmes n’ont pas le droit de demander le divorce parce qu’elles sont portées aux décisions émotionnelles et irrationnelles. Un mari cependant peut divorcer à n’importe quel moment qu'il le désire »                               Ayatollah Mohammad Yazdi

"Un homme aime son  fils, son chameau et puis sa femme » Proverbe arabe.

 

Penseurs contemporains.

Le  mollah Omar,  idéologue des talibans afghans (politique internationale. Hiver 1996-1997)

« De par sa nature même, la femme est un être faible et vulnérable à la tentation. Si on la laisse sortir de chez elle hors de la surveillance de son père, de son frère ou de son oncle, elle aura vite fait de se laisser entraîner dans la voie du péché… comme le montre l’expérience des pays occidentaux, c’et le premier pas vers la prostitution.… »

 

Richard Dawkins.

« Nous nous associons aux féministes pour condamner une œuvre de pornographie parce  qu’elle dégrade les femmes, mais il ne faut surtout pas toucher à un livre saint qui ordonne la lapidation des femmes adultères (après qu'elles ont été reconnues coupables devant une cour qui ne reconnaît pas aux femmes le droit de porter témoignage!)

Les protecteurs des animaux attaquent les laboratoires qui utilisent scrupuleusement des anesthésiques avant de pratiquer leurs tests, mais ne font rien contre l’abattage rituel qui exige que les animaux soient entièrement conscients quand on les égorge… »

 

Et certains de constater crûment;

« Des juristes citant des hadiths qui interdisent aux femmes de mettre du parfum, de porter un postiche, de se maquiller…etc.

 Ces mêmes auteurs qui condamnent  le maquillage parce qu’il interfère avec la création divine, ne voient aucune contradiction à réclamer l’excision du clitoris, qu’ils considèrent comme un acte pieux qui doit être encouragé »

 


(...) "Les cailloux ne doivent pas être trop petits ou la mort ne peut pas s'en suivre. Ni les cailloux ne doivent être trop grands ou la mort peut venir trop rapidement" Musulman 682

 « L'Envoyé d'Allah a dit: "O femmes! Faites l'aumône et sollicitez plus fréquemment le pardon d'Allah, car je vous ai vu former la majorité des réprouvés de l'Enfer". Une femme - parmi celles ayant l'esprit judicieux - s'exclama: "Et pourquoi cela, ô Envoyé d'Allah?". - "C'est, répondit-il, que vous multipliez vos malédictions et vous êtes ingrates envers vos époux. Je n'ai vu parmi les êtres faibles en intelligence et en religion personne qui, mieux que l'une de vous, fasse perdre l'esprit à un homme sensé". - "En quoi, reprit-elle, ô Envoyé d'Allah, consiste le défaut de notre intelligence et de notre religion?". - "Le témoignage de deux femmes équivaut à celui d'un homme... Voilà pour le défaut de l'intelligence, répliqua le Prophète, et quand elles ont leurs menstrues, les femmes ne cessent-elles pas de prier et de jeûner des nuits durant?... Eh bien! Voilà pour celui de la religion. » Hadith 114 dans le Sahîh de Muslim

 « Le Prophète a dit: "Par rapport aux élus du Paradis, les femmes sont en minorité".» Hadith 4921 dans le Sahîh de Muslim

 « Le Prophète a dit: "Je n’ai laissé après moi une cause de tentation plus funeste aux hommes que les femmes"» Hadith 4923 dans le Sahîh de Muslim

« Une femme ne doit jamais se refuser à son mari, même si c’est sur la selle d’un chameau ».  (Gus, entre nous, ça nous fait remonter au bon vieux temps où il n’y avait pas de motel.. Il reste cependant que le chameau est plus pratique pour la chose que le dromadaire…)

 

« Si j’avais on eu à donner l’ordre de se prosterner devant quelqu’un d'autre que Dieu, j’aurais sûrement ordonné aux femmes de se prosterner devant leur mari.  Une femme ne peut pas remplir ses devoirs envers Dieu sans avoir tout d’abord accompli ceux qu’elle doit à son mari. » 

 

 

Ali, le cousin du prophète, y va de son grain de sel, de ses propos de taverne ou de bistrot…de l’époque…

 

« Toute la femme est maléfique et le pire, c’est que c’est un mal nécessaire. »

 

« Elles ont trois qualités qui sont dignes d’un incroyant;: elles se plaignent d’être opprimées quand en fait ce sont elles qui oppriment; elles jurent solennellement et mentent en même temps; elles s’offusquent des avances que leur font les hommes tout en les désirant avec ardeur. Implorons Dieu qu’il nous délivre de leur sorcellerie. »

 

 

 

            

MAHOMET ET LES FEMMES

SES PRIVILÈGES

 

Chanceux, Mahomet ! l’ange Gabriel vient toujours balayer ses scrupules par une révélation appropriée.

 

« Ô prophète! il t'est permis d'épouser les femmes que tu auras dotées, les captives que Dieu a fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui aura donné son âme au prophète, si le prophète veut l'épouser. C'est une prérogative que nous t'accordons sur les autres croyants ».

« Nous connaissons les lois du mariage que nous avons établies pour les croyants. Ne crains point de te rendre coupable en usant de tes droits. Dieu est indulgent et miséricordieux. »

 

 LE PEDIGREE CONJUGAL DE MAHOMET.

Gus, je te disais que le ciel musulman n’était pas un vulgaire lieu de contemplation  mais un paradis où la sexualité trouve mille manières de s’épanouir et où des vierges se bousculent  pour être déflorées et attendent avec impatience les martyrs en quête de leur récompense céleste chaudement méritée après leur coup d’éclat.

 Pour le Juste, pour les Job de ce monde,  pourquoi n’y aurait-il pas lieu de se donner un goût de paradis dès ici-bas?

Des historiens (Dr. Roushangar), se livrant à une comptabilité de haute voltige,  ont fait le compte des femmes connues du Prophète et les ont rangées en quatre catégories.

 

a) Les épouses qu’il garda avec lui  jusqu’à sa mort en 632. Onze femmes ont connu cet honneur

   

 Entre autres,  Khadijeh, sa première femme, une  riche veuve qui avait presque le double de son age. Ils vécurent ensemble pendant 24 ans. Ils eurent quatre filles et adoptèrent  un cousin de Mahomet. Intolérance, grand amour ou défaut d'esprit de partage de Khadijeh,  Mahomet pratiqua  la monogamie, assez pour s’en dégoûter probablement,  tant qu’il fut avec sa bienfaitrice qui l’introduit dans la « haute » société de Médine et lança sa carrière prophétique. A partir de là, ce fut, dirait un littéraire « à la recherche du temps perdu »

 

Parmi les 10 autres, notons en particulier  la petite Aïcha, un enfant de 6 ans. Lui en avait 53. Elle devint sa favorite jusqu’à sa mort. Bof lui a rendu un bel hommage (la revanche d’Aïcha).

 

Original, son mariage avec l’épouse de son fils (adoptif) qu’il obligea à divorcer. Elle avait 38 ans. Le tout avec la permission de l’ange Gabriel.

 

Les huit autres étaient  ou  des  veuves de ses chefs de guerre ou encore  du butin de guerre, entre autre  une belle Juive qu'il s’appropria le soir même de la bataille de Kheibar où  son mari mourut sous l’effet de la torture. Il l’épousa plus tard.

 

b) Les concubines (2)

 

Marieh. Une beauté noire donnée en cadeau au Prophète par le roi d’Egypte.

Rayhaneh, comme butin de guerre, qu’il amena dans son lit après avoir ordonné l’assassinat de son mari en 627. Elle refusa de le marier et demeura esclave jusqu’à sa mort.

 

c) Les femmes qu’il épousa et dont il divorça peu après (16)

 

Gus, 16 sont connues mais il serait fastidieux de les énumérer­. (Gus, en Islam on a le concept de mariage temporaire. On peut se marier pour une heure ou 24 heures comme certaines actrices. Tu sais qui ?)

 

d) Les femmes sur lesquelles existent des incertitudes quant au mariage ou pas.

 Sept inclassables par manque d’information.

 

Gus, entre nous deux : On fait pitié…

Combien nous faut-il de divorces et d'avocats pour connaître enfin les plaisirs de la polygamie?

 Quand on pense que certains  reçoivent tout  à la naissance  comme un cadeau du Ciel ou de la Nature dans leur bagage culturel… sans avocats, avec une simple sage-femme.

Qu’en pense ta petite copine?

« Tu peux donner de l'espoir à celle que tu voudras, et recevoir dans ta couche celle que tu voudras, et celle que tu désires de nouveau après l'avoir négligée. Tu ne seras pas coupable en agissant ainsi. Il sera ainsi plus facile de les consoler. Qu'elles ne soient jamais affligées, que toutes soient satisfaites de ce que tu leur accordes. Dieu connaît ce qui est dans vos cœurs; il est savant et humain. » Sourate al Ahzab, Versets 49-51

 

« Aïcha a dit : "J'avais six ans lorsque le Prophète m'épousa, neuf ans lorsqu'il eut effectivement des relations conjugales avec moi".   Puis elle relatait: "Nous nous rendîmes à Médine. J'avais eu la fièvre pendant un mois, et avais perdu mes cheveux; mais ils repoussèrent abondamment et m'arrivèrent jusqu'aux épaules. Ma mère, 'Umm Rûmân, vint me trouver tandis que j'étais sur une balançoire, entourée de mes compagnes. Elle m'appela et je me rendis à son appel sans savoir ce qu'elle voulait de moi. Elle me prit par la main, me fit rester sur la porte de la maison, jusqu'à ce que ma respiration haletante se fût calmée. Elle me fit ensuite entrer dans la maison où se trouvaient des femmes des 'Ansâr qui me dirent: "A toi le bonheur, la bénédiction et la meilleure fortune!" Ma mère m'ayant livrée à ces femmes, celles-ci me lavèrent le visage et la tête; et se mirent à me parer. J'avais à peine fini, que l'Envoyé d'Allah entra, lorsqu'il était encore le matin. Alors on me remit entre ses mains. » Hadith 114 dans le Sahîh de Muslim

 

« Et quand on a demandé à son épouse Aicha quel était le caractère de Mahomet,  elle répondit : "Son caractère était le Coran." Il en était la personnification, le premier et le meilleur interprète. Or jamais le Prophète  n'a levé la main sur l'une de ses épouses. Tous les témoignages le montrent attentif, attentionné et respectueux de la personne et de la personnalité des femmes qui l'entouraient. A la même Aicha, on demanda un jour ce que le Prophète faisait à la maison (en guise de tâche ménagère) ; elle répondit  «  qu’il était au service de sa famille, et de plus cousait ses vêtements et réparait ses chaussures."

 

Élucubrations philosophiques, marathon  ou prouesses  de Mahomet…

Selon un des   philosophes les plus respectés de la tradition musulmane, Al Ghazali ( 1058-1111), Mahomet était capable d’accomplir   ses devoirs conjugaux à l’égard de ses neuf épouses en une matinée…  histoire d'éliminer la jalousie qui est une menace  perpétuelle dans un harem…  On peut présumer qu’il réservait les après-midi aux concubines légitimes acquises comme butins de guerre. 

  La monogamie a probablement été inventée par des impuissants ou à tout le moins des hommes moins vigoureux et courageux que Mahomet…  Et dire, Gus,  qu’à la même époque, d’autres, ailleurs, étaient tout heureux d’être investis des sept dons du Saint-Esprit… et s’appliquaient à éviter les sept péchés capitaux.

Et les pratiques de Mahomet n’étaient  sans doute, pour le serviteur d'Allah,  qu’un avant goût du paradis où selon Al Suyuti (1445-1505) théologien, « chaque fois que nous couchons avec une houri, elle retrouve sa virginité. Par ailleurs, le pénis des élus ne mollit jamais. L’érection est éternelle. La sensation que l’on ressent chaque fois que l’on fait l’amour est incroyablement délicieuse et totalement irréelle. Si vous pouviez en faire l’expérience dans ce bas monde, vous vous évanouiriez. Chaque élu sera marié à soixante-dix houris, en plus des femmes qu’il a épousées sur Terre, et toutes auront un vagin appétissant. »

Et tu comprendras, Gus,  que pour certains, un peu pressés, l’attentat suicide n’est qu’un mauvais moment à passer.

D’un autre coté du ciel, les élus sont occupés à chanter les louanges du Seigneur. Tu comprendras aussi, Gus, que les adolescents,  en mue de voix,  sont moins pressés de se faire sauter

 

 

                    

L’Islam et ses ennemis

 

« Le Prophète demanda un jour : "Qui est donc le plus fort parmi vous ?" - Les compagnons répondirent : "Celui qui terrasse son ennemi." et le Prophète de répondre : "Non, le plus fort est celui qui maîtrise sa colère. »

« Ô vous les porteurs de la foi ! Tenez-vous fermes comme témoins, devant Dieu, en pratiquant la justice. Que la haine envers un peuple ne vous incite pas à commettre des injustices. Soyez justes ! La justice est proche de la piété. Craignez Dieu ; Dieu est bien informé de ce que vous faites »

« Ne suis pas ceux qui ne croient pas et lutte contre eux, avec force, au moyen du Coran, » Coran 25/52

 

« Pervers: O croyants! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens, ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers. » Coran 5.51

 

« Guerre sainte: Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Dieu... qui ne regardent pas comme défendu ce que Dieu et son apôtre ont défendu, et à ceux des gens du Livre  qui ne professent pas la vraie religion. Faites-leur la guerre jusqu'à "ce qu'ils payent le tribut  de leurs propres mains et qu'ils soient soumis. »  Coran 9.29

 

« D'après le fils de Umar , l'Envoyé de Dieu a dit: J'ai reçu pour commandement de combattre les hommes jusqu'à ce qu'ils témoignent qu'il n'est pas de divinité hormis Allah, que Mahomet est l'Envoyé d'Allah, qu'ils accomplissent la prière et qu'il versent le Zakat. S'ils s'en acquittent, alors ils préservent de moi leur vie (leur sang) et leurs biens.. ». Hadith 2.16

Tentative de rapprochement  avortée au 14ième siècle.

 Et au 21ième siècle.

Le pape a eu le malheur de citer l’empereur Manuel II Paléologue  qui avait tenté  un dialogue avec un  savant  persan sur le christianisme et l’Islam.  A un moment donné, dans le septième  dialogue,  l’empereur cite le Coran où Mahomet  invite à répandre la foi par l’épée.  Pratique que l’Empereur trouve inappropriée et contraire à la raison.  Et une originalité  de l’Islam.

Associer théoriquement ou historiquement  violence et l’Islam est aujourd’hui un crime de lèse-islam. A défaut de ressusciter Manuel Paléologue pour qu’il s’excuse, Benoit XVI  encaisse les coups. Heureusement  des musulmans, voyant son embarras,  s’empressent  de fournir la preuve par neuf que  l’Empereur et certains historiens avaient raison : pour protester et ironiquement pour confirmer  les dires de l’empereur, cité par le Pape,  on assassine quelques chrétiens et  lance des bombes contre des églises catholiques  et même des imams ont proposé « une chasse au pape »

La conférence du pape portait sur les rapports entre raison et foi religieuse et sur quelques divergences entre les deux religions. De citations en citations, le pape cite Khoury qui cite un islamologue,  R. Arnaldez, qui cite Ibn Hasn, théologien  musulman, qui  émet (enfin) cette opinion audacieuse : Allah n’est même pas lié par sa propre parole et rien ne lui fait obligation de nous révéler la vérité. Si tel était son vouloir, l’homme devrait même se livrer à l’idolâtrie…  C’est engagé plutôt crûment les rapport entre la raison et la foi religieuse…. et la manière de concevoir la transcendance et ta toute-puissance   de la divinité.

20 sept 2006. Time magazine s’en mêle. Un columnist , Jeff Israely, remarque que Benoit XVI  n’est pas encore passé maître dans la diplomatie requise par son nouveau poste. Mais son intelligence (« razor-sharp ») est  le meilleur service qu’il peut rendre à son Église et même  au monde.  « Quand il a appliqué sa puissance intellectuelle au problème des relations interreligieuses dans son discours de la semaine dernière, Benoit  a modifié les termes du débat qui a  été dominé par le passé par  des «  feel-good truisms *** » ou par des complexes  de  victimisation ou par des confrontations haineuses.  Il cherche plutôt à déterminer ce qui lui parait être la principale différence  entre la conception chrétienne de Dieu qui est intrinsèquement lié à la raison (Le concept grec de Logos)  et la conception de l’Islam où  Dieu transcende tout  (même la raison).

… Si Benoit peut acquérir un peu de la finesse  politique de son prédécesseur, sa  solide pensée de théologien peut  aider l’Occident dans le difficile dialogue  avec ses Frères islamiques, dialogue qui inclut une claire définition des différences tout comme une recherche d’un fondement commun dont on a tellement besoin. »Time 25 sept. 2006, p. 28

*** feel-good truisms. Traduction libre « des sucettes pour la conscience »

 

« L’idée centrale dans l’islam n’est pas la charité et l’amour, comme dans le christianisme, mais la justice sociale; en appelant à la rébellion contre cette aristocratie corrompue, Mahomet a du même coup insufflé à l’islam un sens de la justice, tandis que Jésus, également critique à l’égard du pouvoir en place, répondait qu’il fallait malgré tout aimer son prochain et tendre la joue droite lorsqu’on nous gifle sur la joue gauche. Voilà quelque chose qui répugne au musulman. »

Sami Aoun.

 

« Voici  quelle sera la récompense de ceux qui combattent Allah et son apôtre, et qui emploient toutes leurs forces à commettre des désordres sur la terre: vous les mettrez à mort ou vous leur ferez subir le supplice de la croix; vous leur couperez les mains et les pieds alternés; ils seront chassés de leur pays. L'ignominie les couvrira dans ce monde, et un châtiment cruel dans l'autre. »

 « Vous couperez les mains des voleurs, hommes ou femmes, en punition de leur crime. C'est la peine que Dieu a établie contre eux. Il est puissant et sage » Sourate V, 37 à 38

 «Prophète! Combats résolument les infidèles et les hypocrites; sois implacable envers eux. Leur demeure dernière sera l'Enfer: destin ignominieux, s'il en fut!... Prends soin de stimuler l'ardeur combative des Croyants. S'il se trouve parmi vous une vingtaine qui soient endurants, ils en vaincront deux cents; une centaine de même trempe auront raison de mille infidèles; ces êtres sont si peu pourvus de sens!... Dieu s'est fait céder par les croyants et leur vie et leurs biens; il leur a donné, en échange, le Paradis, en foi de quoi ils se battent pour Sa cause: ils tueront et se feront tuer!... Luttez pour Dieu comme il se doit. C'est Lui qui vous a promu à cet honneur, ne vous astreignez à nulle gêne dans votre religion, la religion de votre père Abraham... Combattez, au service de Dieu, ceux qui vous combattent; n'enfreignez pas les justes lois de la guerre: Dieu n'aime point les fauteurs d'iniquité. Tuez-les partout où vos armes pourront les atteindre; chassez-les de là où ils vous ont chassés.

«  La sédition  est pire que le meurtre. Abstenez-vous de les combattre aux abords de la Demeure vénérée, sauf à y être contraints par vos ennemis. S'ils vous livrent combat, il vous est permis de les tuer, ce sera le juste lot des infidèles. S'ils s'arrêtent de vous combattre, Dieu pourra les absoudre et leur faire miséricorde. Combattez-les sans arrêt, jusqu'à ce que soit conjurée la persécution des croyants et que le culte de Dieu soit fermement assis..." (Sourate IX: 73, 111, VIII: 65; XXII: 78; II: 190 à 193

"Si Nous leur avions prescrit ceci : "Tuez-vous vous-mêmes", ou "Sortez de vos demeures", ils ne l'auraient pas fait, sauf un petit nombre d'entre eux. S'ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie... Quiconque obéit à Allah et au Messager... ceux-là seront avec ceux qu'Allah a comblés de Ses bienfaits : les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux. » Sourate  IV:66-69

« Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d'où ils vous ont chassés : l'association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu'ils ne vous y aient combattus. S'ils vous y combattent, tuez-les donc. Telle est la rétribution des mécréants…

 Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S'ils cessent, donc plus d'hostilités, sauf contre les injustes. » 2.191-193

 

«  Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! » 2.191

 

« Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur » 4.89.

 

 

 

Gus, conquérants et  « losers »!

Dans les trois premiers siècles de l’expansion du christianisme  on ne retrouve rien qui ressemble à la glorieuse expansion de l’Islam. Pas de valeureux chefs militaires, pas de brillants stratèges  qui rêvent  de  conquête et de domination,   aucun fait d’armes  à raconter,  pas de héros à vénérer.

Si au moins les premiers chrétiens avaient laissé le souvenir de quelques héros pour permettre de pavoiser.   Si on pouvait, par exemple,  célébrer l’exploit des 5 ou 6 hommes forts qui auraient  réussi à mater un lion, à l’étouffer ou à le ligoter sous les applaudissements de 20 000 spectateurs  au Colisée de Rome  tout comme aujourd’hui un vulgaire cow-boy peut ligoter et terrasser un taureau en 25 secondes sous les yeux d’une foule en délire.

 

Mahomet, le Coran, Allah et Israël

 

 

La sortie d’Égypte et la Terre promise….


فَأَرْسَلْنَا عَلَيْهِمُ الطُّوفَانَ وَالْجَرَادَ وَالْقُمَّلَ وَالضَّفَادِعَ وَالدَّمَ آيَاتٍ مُّفَصَّلاَتٍ فَاسْتَكْبَرُواْ وَكَانُواْ قَوْماً مُّجْرِمِينَ
7.133. Et Nous avons alors envoyé sur eux (les égyptiens) l'inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites, Mais ils s'enflèrent d'orgueil et demeurèrent un peuple criminel…..

وَأَوْرَثْنَا الْقَوْمَ الَّذِينَ كَانُواْ يُسْتَضْعَفُونَ مَشَارِقَ الأَرْضِ وَمَغَارِبَهَا الَّتِي بَارَكْنَا فِيهَا وَتَمَّتْ كَلِمَتُ رَبِّكَ الْحُسْنَى عَلَى بَنِي إِسْرَائِيلَ بِمَا صَبَرُواْ وَدَمَّرْنَا مَا كَانَ يَصْنَعُ فِرْعَوْنُ وَقَوْمُهُ وَمَا كَانُواْ يَعْرِشُونَ
7.137. Et les gens qui étaient opprimés, Nous les avons fait hériter les contrées orientales et occidentales de la terre que Nous avons bénies. Et la très belle promesse de ton Seigneur sur les enfants d'Israël s'accomplit pour prix de leur endurance. Et Nous avons détruit ce que faisaient Pharaon et son peuple, ainsi que ce qu'ils construisaient.


Allah et la Bible…

 


ثُمَّ آتَيْنَا مُوسَى الْكِتَابَ تَمَاماً عَلَى الَّذِيَ أَحْسَنَ وَتَفْصِيلاً لِّكُلِّ شَيْءٍ وَهُدًى وَرَحْمَةً لَّعَلَّهُم بِلِقَاء رَبِّهِمْ يُؤْمِنُونَ
6.154. Puis Nous avons donné à Moïse le Livre complet en récompense pour le bien qu'il avait fait, et comme un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde. Peut-être croiraient-ils en leur rencontre avec leur seigneur (au jour du Jugement dernier).

6أَن تَقُولُواْ إِنَّمَا أُنزِلَ الْكِتَابُ عَلَى طَآئِفَتَيْنِ مِن قَبْلِنَا وَإِن كُنَّا عَن دِرَاسَتِهِمْ لَغَافِلِينَ
6.156. afin que vous ne disiez point : “On n'a fait descendre le Livre que sur deux peuples avant nous, et nous avons été inattentifs à les étudier.

Les choyés d’Allah

وَلَقَدْ آتَيْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ وَرَزَقْنَاهُم مِّنَ الطَّيِّبَاتِ وَفَضَّلْنَاهُمْ عَلَى الْعَالَمِينَ

45.16. Nous avons effectivement apporté aux Enfants d'Israël le Livre, la sagesse, la prophétie, et leur avons attribué de bonnes choses, et les préférâmes aux autres humains [leurs contemporains];

Comment retrouver l’essentiel derrière le fouillis de textes dans les livres dit sacrés?

 

« En élaguant sans remords (que de redites!), on pourrait consigner sur un feuillet un seul, leur substance véritable…

Voici: Être musulman, c’est être croyant au sens du Coran. C’est pour cela qu’Abraham est considéré comme le premier des musulmans.

Mais qu’est ce que qu’un croyant au sens du Coran? L’esprit des 114 sourates peut se résumer â ceci : il faut 1) croire en un dieu unique, sans égal, dont on ne peut rien imaginer (ni le visage, ni la  naissance, ni la mort…), qu’on ne peut pas représenter, qui est pure transcendance. Qui n’est  rien, strictement parlant : 2) se conduire  en toutes  choses avec pondération  et humilité,  faire le bien, rechercher  la paix et la concorde. Voila  tout. Littéralement. Le reste n’est qu’accessoire.

Ceux qui mesurent au millimètre la longueur du voile, ceux qui réclament quatre témoins avant de  lapider, ceux qui s’imaginent pouvoir parler à Dieu, ceux qui tremblent d’horreur à l’idée de mêler  la viande et le lait, … sont obsédés par le futile et l’accessoire. La foi n’a pas besoin de ces singeries. Contempler en silence les étoiles par temps clair vaut toutes les oraisons. Lire un poème est une prière. Se fondre en imagination dans l’envol d’un essaim d’oiseaux (autres créatures de Dieu) dispense de la prière collective. ..»

 

 FOUAD LAROUI. De l’islamisme. Une réfutation personnelle.

 Lafond. 2006

 

 

La religion d’Abraham..


وَمَن يَرْغَبُ عَن مِّلَّةِ إِبْرَاهِيمَ إِلاَّ مَن سَفِهَ نَفْسَهُ وَلَقَدِ اصْطَفَيْنَاهُ فِي الدُّنْيَا وَإِنَّهُ فِي الآخِرَةِ لَمِنَ الصَّالِحِينَ
2.130. Qui donc aura en aversion la religion d'Abraham, sinon celui qui sème son âme dans la sottise? Car très certainement Nous l'avons choisi en ce monde; et, dans l'au-delà, il est certes du nombre des gens de bien.


قُولُواْ آمَنَّا بِاللّهِ وَمَا أُنزِلَ إِلَيْنَا وَمَا أُنزِلَ إِلَى إِبْرَاهِيمَ وَإِسْمَاعِيلَ وَإِسْحَاقَ وَيَعْقُوبَ وَالأسْبَاطِ وَمَا أُوتِيَ مُوسَى وَعِيسَى وَمَا أُوتِيَ النَّبِيُّونَ مِن رَّبِّهِمْ لاَ نُفَرِّقُ بَيْنَ أَحَدٍ مِّنْهُمْ وَنَحْنُ لَهُ مُسْلِمُونَ
2.136. Dites : “Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes Soumis”.

 

Naissance de Jésus.

 

إِذْ قَالَتِ الْمَلآئِكَةُ يَا مَرْيَمُ إِنَّ اللّهَ يُبَشِّرُكِ بِكَلِمَةٍ مِّنْهُ اسْمُهُ الْمَسِيحُ عِيسَى ابْنُ مَرْيَمَ وَجِيهاً فِي الدُّنْيَا وَالآخِرَةِ وَمِنَ الْمُقَرَّبِينَ
3.45. (Rappelle-toi,) quand les Anges dirent : "ش Marie, voilà qu'Allah t'annonce une parole de Sa part : son nom sera “al-Masih” “Hissa”, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés d'Allah”.

قَالَتْ رَبِّ أَنَّى يَكُونُ لِي وَلَدٌ وَلَمْ يَمْسَسْنِي بَشَرٌ قَالَ كَذَلِكِ اللّهُ يَخْلُقُ مَا يَشَاءُ إِذَا قَضَى أَمْراً فَإِنَّمَا يَقُولُ لَهُ كُن فَيَكُونُ
3.47. - Elle dit : “Seigneur ! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée ? ” - “C'est ainsi ! ” dit-Il. Allah crée ce qu'Il veut. Quand Il décide d'une chose, Il lui dit seulement : “Sois”; et elle est aussitôt.

 

  

 

 

 

La CHARIA(Tradition  Sunnite)

 La guerre offensive, la djihad militaire est une obligation religieuse de la communauté.

La punition d’un apostat (celui qui ne croit plus ou ne pratique plus les lois de l’Islam)  est la peine de mort.

Une femme n’a droit qu’à la moitié de l’héritage d’un homme.

Un non-Arabe ne peut marier une femme arabe.

Une femme doit demander la permission de son mari pour quitter la maison.

Une femme musulmane ne peut marier qu’un musulman.

Un musulman libre peut marier quatre femmes.

Les sujets non musulmans dans un État musulman sont sujets à des lois discriminatoires (« dHimmitude »)

La peine pour la fornication ou la sodomie  est la lapidation.

La peine pour un premier vol est l’amputation de la main droite. Pour les crimes subséquents on procèdera â l’amputation des pieds et de l’autre main.

Les sodomites et les lesbiennes doivent être tués.

Il est interdit de trop rire.

Les instruments musicaux sont illégaux.

La circoncision, qui inclut l’excision du clitoris, est obligatoire.

L’esclavage est permis.

Mentir est permis en temps de guerre.

(Pour le texte anglais, ses origines et les commentaires, voir http://www.challenging-islam.org/submissions/shariah.htm)

 

 

 

SUITE : Rushdie  y va d’un conseil pour lutter contre le terrorisme >>>

 

 

 

 

 

  

1. Accueil.

2. Tactiques.  Asymétrie des moyens  compensée par l’asymétrie des principes

3. Cause : Histoire : le wahhabisme et  Ben Laden.

4. Cause : le ressentiment, la fascination de l’Occident

5. Cause : Immigration et auto-défense identitaire.

6. Témoignage d’un terroriste… Les psychiatres et les sociologues s’en mêlent

7. Hourras et Houris

8. Coran : interprétation et versets  controversés      

9. Rushdie : ne pas céder à la peur.

10 . La bêtise comme soutien technique et accélérant

 11. Les  caricatures sataniques  

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF (CLIQUEZ)

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES:   (cliquez)

 

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

ou commentaires sur l’actualité

(230 capsules en nov.08)

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)