A venir.

IMPACT

 

DE LA CULTURE

 

SUR LA NATURE HUMAINE

 

 

 

Chaque communauté humaine, circonscrite dans le temps et l’espace, s’invente une manière typique d’être homme. Cette manière se traduit par un ensemble d’habitudes qui transforment la donnée initiale (la nature) au plan biologique, psychologique, psychologique, moral et intellectuel. La nature pure n’existe pas sinon chez les nouveaux-nés… et encore. Très tôt, le petit de l’homme se trouve « enculturé », c’est–à-dire marqué en profondeur par la manière d’être homme de sa communauté culturelle.

 

Ici, on vise à faire prendre conscience de la profondeur et de la diversité du phénomène culturel.

 

On vise  également  à prévenir l’ethnocentrisme, c'est-à-dire la pratique assez courante et spontanée de tout juger en fonction de sa propre culture,  de considérer ce que nous faisons comme naturel et humain et les pratiques des autres cultures comme étant contre-nature, inhumaines ou aberrantes ou tout au moins fort étranges et suspectes. Notre propre « diversité » n’est peut-être pas plus « humaine » que les autres.

 

A l’autre extrémité du balancier idéologique, on a vu l’importance de ne pas succomber à la tentation de la facilité, de saper la raison à la base et de professer que tout se vaut (Voir :TEST DE TOLÉRANCE), qu’il est impossible de définir ce qui est humain ou  inhumain, que tout est culturel. (Voir : RELATIVISME CULTUREL ET MORALE NATUELLE) 

 

Voici certains faits illustrant la profondeur, l’étendue  et la variété du phénomène culturel. On insiste surtout sur les aspects qu’on est porté à ignorer. La culture affecte :

 

 

 

LES BESOINS PHYSIOLOGIQUES

 

 

 

LE BESOIN D’AIR ET LA RESPIRATION

 

 

 

La température idéale  varie  selon les cultures.

 

 

 

Inspirer et expirer doit  se plier aux exigences du langage.

 

 

 

Dans certaines cultures on valorise la rétention de la respiration jusqu’à en faire un culte ou à donner lieu à des prouesses.

 

 

 

Expirer profondément peut signifier l’ennuie. Ailleurs cela peut signifier le respect.

 

 

 

Souffler dans la figure peut être un geste rituel ou délicat ou une forme d’impolitesse.

 

 

 

Valeur symbolique ou réelle attachée au souffle qui devient principe de vie, esprit ou âme.

 

 

 

ET la nature dans tout ça!!

Tout ce beau monde a besoin d’oxygène pour survivre … et y réussit.

 

 

LA NUTRITION.

 

 

 

Grande variation du goût selon les cultures. Sauterelles, ketchup, tripes, insectes, etc.

 

 

 

Des interdits religieux ou culturels différents (porc, singe, chien, bœuf) qui influencent le goût et la digestion.

 

 

 

Les ressources environnantes commandent des diètes, des systèmes de production, l’effort à fournir … et la taille des individus.

 

 

 

La créativité appliquée aux techniques pour cultiver le sol et assurer la subsistance.

 

 

 

Le régime économique (cueillette, chasse et pèche, agriculture) affecte toute la vie sociale : le nomadisme,sédentarisation, urbanisation.

 

 

 

Les modes d’échange des biens comestibles entraînent des variations du système politique et juridique.

 

 

 

Chaque culture invente ses ustensiles ou la poterie qui expriment souvent un  sens esthétique particulier.

 

 

 

Les règles d’étiquette peuvent varier et même se contredire : « Roter ou ne pas roter, that is the question »

 

 

 

Et la nature dans tout ca !!

Tous bouffent et réussissent à survivre… pour un temps en tous cas.

 

 

LA SEXUALITÉ

 

 

 

Les critères de séduction sont très variables.  Grosseur, maigreur.  Importance relative attachée à telle ou telle partie de l’anatomie. Age idéal, etc. Maquillage.

 

 

 

Diversité des tabous et des interdits. On en retrouve partout.

 

 

 

Pratique d’agressions anatomiques : la circoncision, la clitoridectomie, allongement du cou, contraction des pieds, perçage des oreilles ou du nez,  gonflement ou remontage des seins, épingles de sûreté,  etc.

 

 

 

Fréquentations : ségrégation ou non des sexes selon la culture.  Qui (et comment) choisit le conjoint ? Place à la liberté. Âge des fréquentations. Habitat des conjoints. Divorce possible, renvois.  Étanchéité des classes sociales.  Importance ou absence du sentiment amoureux. Etc.

 

 

 

Union maritale.  Variétés des rituels et des cérémoniales. Variétés des lois qui interdisent l’union entre proches parents (Quatrième ou dixième génération). Monogamie, polygamie, place de l’homosexualité,  lieu d’habitation, (chez les parents ou ailleurs). Rôle des parents. Rapport économique entre les époux. Rôle attaché aux différents sexes. Valeur de l’enfant, de l’adoption. Nombre idéal d’enfants. Attitudes face à la stérilité. Etc.

 

 

Et la nature dans tout ca !!

Tous finissent malgré tous ces détours  par faire de beaux enfants et assurent la survie de la collectivité.

 

LA PERCEPTION SENSIBLE.  Exemples illustrant l’influence culturelle.

 

 

L’enfant sauvage du film de Truffaut réagit à un bruissement de feuille mais non à un claquement de porte.  En foret les portes ne claquent pas fort faut-il croire.  On entend en faction de nos besoins vitaux… l’oreille enculturée.

 

 

Qui ressemble à qui ?  Les Trobriandais ont comme norme culturelle qu’un enfant ressemble naturellement à son père.   Un étranger peut être frappé par la ressemblance entre la mère et l’enfant, eux ne semblent pas voir cette ressemblance.

 

 

« Money talk » Des test auraient montré qu’un jeune américain a tendance a surévaluer la grandeur d’une pièce de monnaie. Des tests semblables montrèrent qu’un jeune américain trouvait que le timbre américano était plus grand qu’un timbre canadien  alors que les deux étaient identiques

 

 

La perception des couleurs est-elle comme la nôtre pour les Ashantis qui n’ont que trois mots pour exprimer les différentes couleurs.

 

 

Des photos de personnes sont perçus différemment selon qu’on y ajoutent des noms (italiens, juifs, etc.)

 

 

Nous percevons le temps d’après des cordonnées astronomiques.  Qu’en est–il de ceux qui évaluent le temps gastronomiques : « en une friture de riz » ou « une friture des sautelles » et pourquoi pas un calendrier de parfums  (Iles Andaman)  ou les mois sont signifiés par les odeurs caractéristiques  de la période.

 

 

Et la nature dans tout ca !

Tous se situent dans le temps et l’espace et s’éloignent prudemment  quand un arbre (ou une noix de coco) menace de tomber sur eux.

 

 

L’INTELLIGENCE

 

 

C’est le plan probablement le plus important. C’est là que se manifeste le plus la diversité culturelle. Étant mieux connu, nous insisterons moins. Les exemples se confondent avec l’histoire de l’humanité. En vue panoramique, qu’il suffise cependant d’indiquer la diversité des orientations qui commandent  les réponses inventées par l’humanité …

 

 

AU SUJET DE SA DESTINÉE

 

 

AU SUJET DE SES ORIGINES,  DE SES FINS

 

 

AU SUJET DE LA PLACE DE L’HOMME DANS LA NATURE.

 

 

Tout cet effort de réflexions se retrouve SOUS LE NOM DE CROYANCES DIVERSES…

 

 

 

 

 

DANS LES MYTHES,

 

 

DANS LES RELIGIONS

 

 

DANS LES PHILOSOPHIES

 

 

DANS LES SCIENCES

 

 

 

 

 

 

A noter en particulier l’influence que peuvent avoir sur le comportement ( et l’histoire) de tout un peuple les options prises culturellement au sujet de

 

 

 

LA LIBERTÉ OU DU FATALISME

 

 

DU FONDEMENT DE L’AUTORITÉ (démocratique, théocratique, héréditaire, etc.)

 

 

DE L’EXISTENCE DU MAL (Illusion ou réalité)

 

 

DE LA VALEUR DES  BIENS MATÉRIELS (dangereux, méprisables ou valorisant)

 

 

DE LA MATIÈRE ( ANIMÉE OU PAS)

 

 

DE LA  VALEUR DE LA PERSONNE  OU DE L’INDIVIDU ( ZÉRO OU L’INFINI)

 

 

DE LA DESTINÉE ( ENGRAIS, IMMORTALITÉ OU RÉINCARNATION)

 

 

DE L’ORIGINE DES CLASSES SOCIALES (JUSTIFICATIONS MYTIQUES RELIGIEUSES  MYTHIQUES, HISTORIQUE OU JUTILITAIRE)

 

Et la nature dans tout ca !!

Partout et toujours le même besoin de comprendre, absent chez les autres mammifères,  selon les mêmes lois de base et rencontrant les mêmes difficultés, les mêmes  limites dans le temps avec les interférences de l’imagination et d’intérêts qui ne sont pas toujours de l’ordre de la compréhension..

 

 

LES MŒURS.

 

 

La diversité des mœurs d’une culture à l’autre est fort étonnante et un scandale pour ceux qui voudraient régler par un  vote la question du bien ou du mal dans l’ordre de la question.

 

Et la nature dans tout ça !

Partout dans toutes les cultures on trouve un sens du bien ou du mal même si les critères de l’un et de l,autre sont variables.

Certains tenteront de majorer les différences, d’autres essaieront plutôt de comprendre ces diversités et de voir  les similitudes dans ces recherches collectives du bien ou du mal dans l’ordre de l'action.

A ce sujet  VOIR : 5. COMPRENDRE  LA DIVERSITÉ DES MŒURS

 

Pour nous rejoindre

 

 

 

 

.…..Accueil

1 .TEST DE TOLÉRANCE

2. Test…En raison de quoi ?

3  Test… Comment réagir ?

 

4. Tolérance, immigration, multiculturalisme,

défense identitaire, communautarisme, peuple d'accueil.

 

4B. RELATIVISME  CULTUREL ET    MORALE NATURELLE

 

5. COMPRENDRE  LA DIVERSITÉ DES MŒURS.

 

6. LES DEUX SENS DE « CULTURE »

 

7. PORTRAIT DU « QUÉBÉCOIS PURE LAINE »

 

8. L’IMPACT DE LA CULTURE SUR LA NATURE.

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

 

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

Pour nous rejoindre

 

 

 

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)