Bonjour, mon cher Ti-Gus !

Comment vas-tu?

Voici deux petits problèmes pour t'arracher  à ton Skate-board, histoire de te faire aller les méninges.

Tu as entendu et lu beaucoup de choses à propos du travail, des bonnes et des moins bonnes. Le travailleur harassé et l'activiste  n'en finissent  pas d'y trouver des aspects négatifs. Les bons discours de tes éducateurs n'arrêtent pas non plus  de célébrer devant toi  les mérites du travail.

 

Voici deux listes de ce que l'on dit habituellement du travail en bien et en mal. Bof  te demande un petit effort.

Dans la liste peux-tu distinguer ce qui est essentiel, ce qui relève du travail en tant que tel, donc  est valable pour toutes les époques  ET ce qui est accidentel,ce qui dépend de tel ou tel travail, de telle ou telle époque ou région.  etc.

Ce serait bien si tu trouvais deux aspects positifs et deux aspects négatifs essentiels.

 

 

 

 

Aide à combattre l'ennui

Subordonné à un patron

Permet de rencontrer les autres

Insécurité

Permet de se faire valoir

Mal rémunéré

Satisfaction des besoins

Fatigue physique ou nerveuse

Évite de traîner dans les rues

Insignifiant. Sans intérêt

Donne  le sentiment d'être utile

Horaire fixe

Expérience de solidarité

Salissant

Forge le caractère

Machinal. Robotique. Répétitif

Révélateur de sa valeur

 

Obligation. Limite à la liberté.

Indépendance face à autrui

 

Concurrence. Lutte entre les hommes

Excellent pour se maintenir en forme

 

Sentiment d'exploitation

Bâtir le pays

 

Non rémunéré

 

 

 

 

 

 

Quant à en être aux questions, connais-tu quelqu'un qui survit mais dont la subsistance n'est pas reliée à un travail quelconque ?

  L'enfant ?  L'héritier oisif ?  le rentier ? le propriétaire d'esclaves ? l'actionnaire ? le gagnant de la loterie ? le pensionné du gouvernement ? le voleur de grand chemin ? celui qui tend la main ?

Triste conclusion : ou on vit de son travail ou on vit du travail des autres...

 

La grande question enfin !!

Comment devrait-on concevoir la nature de l'être humain pour qu'il n'y ait plus  aucun besoin de travailler ?

Comment devrait-on concevoir la nature ambiante  pour  qu'il n'y ait plus ce besoin de travailler ?

 

A la dernière question, Schop..., un ami de Bof, répondait qu'il faudrait que les poulets nous passent tout rôtis près de la bouche...sinon il faudra se livrer à la chasse ou à l'élevage.

Pour répondre à  la première question, il faudrait que l'homme soit subsistant par lui-même ou bien, tout en étant un être de besoins, que ces besoins soient satisfaits comme le besoin d'oxygène;  l'être humain  survivrait alors par un ensemble d'opérations directes et immédiates sur la nature. Survivre serait du à un ensemble d'opérations  ressemblant à la respiration.

A défaut de cette immédiateté,  pour satisfaire ses besoins, pour survivre, l'être humain  devra se tourner vers la nature et agir sur elle  pour se procurer ce qui est nécessaire à la satisfaction de ses  besoins  des plus simples aux plus subtiles.

 

 

 

 

 

 

                            

 

Gus, en t'en retournant à ta pratique de  Skate-board,  amuse-toi à trouver trois différences essentielles entre  la pêche sportive  et la pêche-travail.

 

 

Dans un grand chantier du Moyen Age, on demande à trois personnes ce qu’ils font. (Dubos)

Un premier  « Je pousse une brouette »

Deuxième.  « Je transporte des pierres »

Troisième:«Je construis une cathédrale »

 

Version moderne

Un premier : « je fais mes  quarante heures. »

Un deuxième : «  je fais vivre ma famille. »

Un troisième : « Je construis …????? »

 

 

 

Au striptease  inversé maintenant...

Comment l'essence pure du travail se voile progressivement  jusqu'à  devenir méconnaissable....

 

menu

ACCUEIL.

DÉBROUSSAILLAGE

 1. LE TROC

 2. L'ARGENT

 3. LE PATRON

 4. LE SALARIAT

 

 5. L'ÈRE INDUSTRIELLE

 6. S. DE CONSOMMATION

 7. MONDIALISATION

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF

 

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

le prof bof pour les nuls ou les gens pressés

Brefs extraits ou capsules tirés des 25 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20ième siècle 

 

BRICOLAGE

(mON vERSAILLES À MOI)

GÉNÉALOGIE

 

Pour nous rejoindre

(récents)

1a. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

6. quête du bonheur

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE