Profbof.com

(thèmes ou chapîtres)

(Bestbof) Capsules  (pages. extraits)

Pensées en Vrac

Brèves réflexions

Pour nous rejoindre

 

Qui suis-je ?

..

 

A la demande générale...

Miss Salomé-Travail continue son strip-tease inversé par l'ajout d'un...

 

 

D e u x i è m e  v o i l e...

 

 

LE MÉDIUM D'ÉCHANGE

 

Très tôt, pour remédier aux inconvénients du troc,

 les hommes  inventèrent des moyens pour faciliter les échanges.

Tout ce qui était rare, facilement transportable,

pouvait jouer le  rôle de médium d'échange:

 peaux, pierres ou métaux précieux,

 papier ( "avec bonne signature")  pouvaient jouer ce rôle.

 Le véritable commerce était né... et la course à l'argent.

 

 

 

  $

 

 

 

 

 

 

 

Gus, on y va d'un petit bilan de cette invention capitale de l'humanité !?

 Fais l'addition dans ta tête.

 

 

 

Des avantages...

 

Le prix (moral ! ) à payer...

Facilite le transport.

L'éleveur de bestiaux n'a pas à se promener toujours avec un spécimen au cas où une aubaine se présenterait.

Engendre souvent chez plusieurs l'illusion que le  médium  est une richesse en soi alors que le travail est la source de la richesse.

L'argent agit comme un véritable  mythe dans l'esprit des gens...

Facilite la perversion des valeurs..

 

« Qu’est-ce que le gouvernement attend pour imprimer de l ’argent? »

 

Facilite la divisibilité ...

Le même éleveur n'a plus à se préoccuper comment diviser son animal pour  se procurer   une cuisse de  poulet.

 

Permet la diversification des échanges.

Le même éleveur  peut se procurer des biens produits par ....un végétarien et vendre le produit de son travail aux amateurs de bonne chère.

 

Dévalorisation du travail non rémunéré.

"Ma mère ne travaille pas,

elle a trop d'ouvrage" Y.D.

 

Permet l'accumulation des biens, des droits à profiter du travail des autres.

Autrement celui qui se spécialiserait dans la culture des tomates n'aurait  plus rien pour échanger une fois la saison passée.

 

« Le troc c’est la barbarie.

L’argent c'est l’échange médiatisé

et donc, qu’on le veuille ou non,

le début de la civilisation » Levinas.

 

Les fluctuations  de la valeur de l’argent

 

Le salaire de Babe Ruth  était de

$80 000.  en 1932.

Qu’est-ce que cela vaudrait en dollars d'aujourd’hui (2005) ?

Il y a plusieurs manières de calculer.

 

1) Si on prend l’Indice des Prix à la consommation,  il gagnerait  $1 000 000.

 

2) Si on prend comme valeur de comparaison,  le salaire du travail non spécialisé à chaque époque, il gagnerait $3, 540, 000.

 

3) Si l’on prend comme point de référence ce qu’une unité familiale moyenne pouvait  se procurer  aux deux époques.  il gagnerait  $3,000,000.

 

4) Si l’on prend comme unité de mesure, la production de biens de consommation par tête aux deux époques,  la part que le salaire de B.R.  permettrait de se procurer aujourd’hui en  2005  serait l’équivalent de $ 7 000 000. de nos dollars.

 

Bof, pour comparer  les monnaies des différents pays préfèrent, au taux de change officiel, le prix d’un Big Mac  et le temps de travail pour se le procurer d’un pays à l’autre.   Le pouvoir d’achat des monnaies ne correspond par nécessairement au taux de change officiel.

 

 

 

Mon cher Ti-Gus,

Je te propose un petit exercice  pour démythologiser l'argent.

Je te donne quelques expressions courantes. Tente d'oublier le mot argent  et essaie d'exprimer la même réalité  en n'ayant recours  qu'à des termes relatifs au travail et à l'échange.

A part la première qui sert d'exemple, je te laisse l'initiative de la réponse et je te présente mes suggestions à la fin.

 

J'ai de l'argent.

 

J'ai des droits  sur  les produits du travail des autres.

 

Il a hérité de ses parents  une bonne somme d'argent.

On ne peut vivre sans argent.

Il a gagné le million à la Loterie nationale.

Il a volé  une somme X.

Il vit de ses rentes.

L'argent ne fait pas le bonheur

Il gagne deux fois plus d'argent que moi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses parents n'ont pas usé des droits accumulés par leur travail aux fruits du travail d'autrui et les ont cédés à leur héritier.

 

 

A défaut d'autosuffisance, on doit rendre des services à la société pour avoir droit de profiter du travail des autres....  à moins de s'en remettre à la  générosité (au don ) privée ou collective.

 

 

Des millions de personnes se privent de leurs droits légitimes aux fruits du travail des autres.  Ces droits seront exercés en partie par une personne (sans aucun mérite) que le hasard désigne.

 

 

Il prive la  victime de jouir des droits qu'elle avait acquis par son travail aux fruits du travail des autres.

 

 

Il vit des droits aux fruits du travail de la collectivité qu'il a gagnés dans le passé par son travail et qu'il n'a pas utilisés à l'époque.

 

 

Le bonheur ne vient pas de l'accumulation des biens.

 

 

Il rend deux fois plus de services aux autres que moi, soit quantitativement, soit qualitativement, ou ses services sont deux fois plus appréciés et recherchés  que les miens.

 

En terminant, Gus, dis-toi que les fraudes, les injustices, l'inflation, les compétitions viennent compliquer encore un peu plus  toutes  ces définitions   Bonjour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rebonjour Gus,  te voila  bien informé et bien reposé...

 

Peux-tu aider ton prof à répondre à Arthur et le consoler?

Arthur vit à fond le régime d'autosuffisance. Il utilise et consomme tout ce qu'il produit : maison, vêtements, nourriture, etc... Cependant il a le sentiment d'une profonde injustice étant donné la quantité de travail qu'il fournit : par manque d'argent, il ne peut se procurer une automobile comme ses  voisins, pourtant il a l'impression de travailler plus fort que la majorité d'entre eux.

 

 

Peux-tu  aider le Cercle ...à faire son bilan annuel ?

Le Cercle des ménagères et ménagers. Inc est au  bord de la révolte et de la crise de nerfs. La frustration est à son comble: on est exaspéré de travailler sans être payé.

La plus brillante personne de l'assemblée a une idée  qui vient calmer les esprits surchauffés :

chacun, chacune, désormais, au lieu de faire le ménage chez soi, ira le faire chez une autre personne du groupe et recevra en retour 50 Euros. Enfin! on ne travaillera plus pour rien ! et on pourra goûter au plaisir de remplir sa déclaration de revenus.

 

 

 

1. De combien a augmenté le PNB (le Produit National Brut.)?

 

 

 

2. De combien a augmenté le CPN (le Coefficient de Propreté Nationale) ?

 

 

 

3. En fin d'année, les personnes qui ont tenté l'expérience  se retrouvent-elles plus riches ou plus pauvres ?

 

Mon cher Gus,

Serais-tu mêlé à point et  ne reconnaîtrais  plus les beaux discours des prédicateurs du dimanche ou du lundi matin  qui t’enseignent  le mépris de l’argent  et t’invite à t’élever au dessus de ces vulgaires contingences.

 

Évidemment l’argent a deux sens.

1.     un premier sens (fondamental) que nous venons de voir et dont l’alternative est l’autosuffisance, le troc ou le don. Aucune autre possibilité. Excuse-moi, j’oubliais le vol.  Parfois certains prêchent le mépris de l’argent dans ce sens mais il est facile de les envoyer paître … dans leurs pâturages.

 

2.     un deuxième sens, moral et métaphorique celui-là, vise le rapport entre bonheur et sens de la vie d’une part et   possession ou accumulation de biens matériels.  Ici le discours peut être fort valable si ce n’était que de souligner que tout n’est pas monnayable.  Bof y va pour un petit sermon à partir de ce qu’il a lu dernièrement.

 

L’ARGENT…

 

…peut bien  acheter  une maison

mais n’achète pas un foyer.

…peut acheter des livres…

mais n’achète pas  nécessairement  la connaissance.

… peut acheter des disques ou des tableaux

mais ne garantit pas nécessairement le plaisir esthétique  qui devrait normalement les accompagner.

… peut acheter des serviteurs…

mais n’achète pas nécessairement des amis.

… peut acheter des services sexuels…

mais n’achète pas nécessairement l’amour.

… peut permettre de se bâtir un harem…

     …ou d’entretenir maîtresses ou gigolos

… peut acheter des entreprises

mais pas le sens des responsabilités.

… des honneurs

mais pas l’honneur.

… quelques années  de plus à vivre…

mais ne donne pas le mode d’emploi.

 

enfin…ce qu’un sage disait : « il vaut mieux être riche, jeune et en santé que pauvre, vieux et malade »

 

 

Troisième voile

 

DIVISION DES TÂCHES

À

L'INTÉRIEUR D'UNE MÊME OEUVRE

 

 

 

 

 

 

 

menu

ACCUEIL.

DÉBROUSSAILLAGE

 1. LE TROC

 2. L'ARGENT

 3. LE PATRON

 4. LE SALARIAT

 

 5. L'ÈRE INDUSTRIELLE

 6. S. DE CONSOMMATION

 7. MONDIALISATION

 

Pour nous rejoindre