VINGT ET UNIÈME SIÈCLE…

Par le Prof Bof

 

CE SIÈCLE  AVAIT  UN AN,  9 MOIS  et onze jours QUAND IL vint au monde

 

A défaut d’une catastrophe informatique, qui s’est défiler,  pour saluer le tournant du millénaire  en guise des coups de canon d’usage, ce fut une catastrophe autrement plus spectaculaire qui a tenu  la population mondiale rivée à leur  poste de télévision, pour revoir image004des dizaines et des dizaines  de fois l’évènement majeure qui  donnait son style au siècle nouveau, un coup  d’éclat ou d’envoi  qui lui donnait une tournure spéciale,,, imprévue,  comme une griffe  sur le siècle. Made in Manhattan.

 

Il est évidemment  présomptueux  de tenter de définir à grands traits la physionomie particulière de ce siècle… Autant prétendre deviner l’avenir d’un enfant de cinq ans à partir de son passé récent, autant prétendre lire les lignes de sa main à défaut de le laisser se prendre en main.   Mais Bof  n’a peur de rien, surtout qu’il vient de lire que certains ont déjà découvert « la Callas  du 21 siècle » (Anna Netrebko; Bof, n’écoutant que son courage se lance dans l’entreprise pour définir ce qui s’esquisse au moins dans la première décennie de ce siècle…  Gus,  qui en 1907 aurait pu deviner les éléments majeurs du vingtième siècle ? On en était encore à l’optimisme délirant hérité du 19ième siècle. 

 

 

« Le 11-Septembre a été un réveil extrêmement brutal. On se retrouve globalement dans un univers renversé, pessimiste. Nous, Occidentaux, semblons obsédés collectivement par la catastrophe et la société du risque. Nous sommes plus riches, nous vivons plus vieux et en meilleure santé que nos ancêtres, et en même temps nous sommes obsédés par le risque et le principe de précaution: on demande des preuves aux machines, aux médicaments, aux innovations. On ne parle que du sida, de la vache folle, de la guerre et des attentats. Au fond, l'an 2000 nous a déçus et nous a noirci la perspective.»
François-Bernard Huyghe

 

Disons que Bof n’est pas prophète, il ne fait pas partie du GIEC, il n’a pas reçu l’onction comme Al  Gore,  il est un peu myope et il n’a pas en mains les logiciels ou les modèles qui permettraient de décréter la température physique, éthique ou politique de la fin du présent siècle: ses spéculations ou son portrait ne sont  valables, disons,  que pour une ou deux décennies…dont il pourra, avec un peu de chance, être le témoin.  À  la vitesse où les évènements se produisent, avec l’accélération  du temps historique, des technologies, des communications,  des interactions, une décennie d'aujourd’hui est un siècle ou même plus du bon vieux temps où les événements ne se bousculaient pas  au portillon de l’histoire, où  l’on prenait le temps de goûter le temps, de le digérer, incapables de voir ou sentir les progrès trop discrets à l’échelle d’un siècle, où l’on pouvait se permettre des guerres de trente ans ou cent ans sans que la population en ait trop conscience,  faute de recul, de télévision évidemment, de bons chroniqueurs et de tribunes libres ou de lignes ouvertes.

 

Déjà, si l’on regarde la situation actuelle et que l’on se réfère  par le souvenir aux  années 60 ou aux années 80 du précédent siècle, on a l’impression d’être à quelques  années- lumière   au plan historique. Années bonnes à nourrir à grande dose la nostalgie d’un tout chacun.  On ne devait plus travailler ou si peu,  trop préoccupés à s’inventer des loisirs pour ne pas mourir d’ennuie.

 

AGUSGus, ton  Prof  compte ici seulement faire état des grandes lignes,,, ce qui serait l’équivalent d’un survol comme il a fait précédemment pour les grandes étapes historiques,  du monde primitif au vingtième siècle… Voici la cerise sur le Sunday… une toute petite cerise. Une petite cerise qui a à peine 7 ans ou 7 grammes,….mais gonflée à bloc pour l’avenir…

 

Le problème,  c'est que le survol est difficile car nous sommes en plein dedans, les pieds ancrés dans la réalité quotidienne… et tu n’as qu’à faire, mon cher Augustin,  comme ton prof, vivre et ouvrir les yeux…t’interroger… faire part de tes inquiétudes…

 

Bof, a déjà traité assez abondamment  des manifestations les plus originales de ce début de siècle… Il y aura donc ici abondamment de rappels, de liens hypertextes. Je ne ferai   que des mises en perspective  de ce qui a déjà été dit, histoire de ne pas trop se répéter… et de ne pas encombrer le Web, ce Web dont on ne parlait pas  dans les programmes de la société des loisirs à venir.

 

Suite : 1. LE TERRORISME

 

 

 

 

1. LE TERRORISME

2. LA MONDIALISATION

3. ENVIRONNEMENT ET  CHANGEMENT CLIMATIQUE.

4. guerre d’identité ou de classes

5. Technologie.

 

Dix idées qui vont changer le siècle….

Selon Time magazine… (Fin des Olympiques !!!)

 

 

 

PHILOSOPHER AVEC le prof BOF >>>

 

« être sérieux sans se prendre trop au sérieux »

 

NOUVEAU

CAPSULES: le prof bof pour les nuls ou les gens pressés>>>>

Brefs extraits ou capsules tirés des 30 sites du prof bof

 

A propos de

l’être humain

Petite histoire

des mentalités

divers

 

ORIGINALITÉ DE L’HOMME

HASARD ET EVOLUTION

LIBERTÉ (Une ILLUSION?)

CRÉATIVITÉ ET INVENTION    

SEXUALITÉ HUMAINE  

AGRESSIVITÉ (INNÉE ??)

TRAVAIL (Nature/histoire)

TOLÉRANCE (Jusqu’où?) +  

+++Relativisme éthique

 

 quête du bonheur

 

1.    MENTALITÉ PRIMITIVE

2.  PHILOSOPHIE GRECQUE  

3.  Monde CHRÉTIEN

4.  Monde moderne.(16e).   

5. LE SIÈCLE DES LUMIÈRES

6. 19e siècle (Scientisme)

7. Le 20e siècle 

8. Le 21e siècle

 

BRICOLAGE

 

(mON vERSAILLES À MOI)

 

GÉNÉALOGIE

(récents)

islam, islamisme, mahomet et le coran.

Le 21e siècle

. Alarmisme et catastrophisme

1, La quête identitaire.

2. gauche / droite

3. eINSTEIN EN IMAGES.

4. société de consommation

5. Mondialisation

7. le terrorisme

 

8. Écologie et catastrophisme

 

9. LA RÉVOLUTION  INDUSTRIELLE

 

Il y a près de 15 000 liens hypertextes sur les sites (pages ou images).

Ne vous gênez pas pour nous signaler les liens défectueux ( et même les fautes dans le texte)